TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



EUR/USD : la crise ukrainienne agite les marchés

La chronique de Mondial Change, spécialiste paiements internationaux et risque de change



TourMaG.com, en partenariat avec Mondial Change, vous propose de retrouver chaque semaine une analyse rapide du marché des changes. Objectifs : y voir plus clair sur les mouvements des principales devises, d’être avertis des événements importants à venir, et vous aider à prendre les bonnes décisions.


Rédigé par le Mardi 1 Mars 2022

Le point économique

L’invasion de l’Ukraine était un scenario exclu par la majorité des experts et l’effet de surprise a donc été important -  Depositphotos.com - Auteur pandionhiatus3
L’invasion de l’Ukraine était un scenario exclu par la majorité des experts et l’effet de surprise a donc été important - Depositphotos.com - Auteur pandionhiatus3
Après une période étonnement calme, le marché des changes a fortement réagi le jeudi 24 février lorsque l’armée russe a attaqué l’Ukraine sur trois fronts.

Dans les heures qui ont suivi, l’euro a perdu presque 200 points face au dollar américain (avec un point bas autour de 1,1110) et environ 210 points face au yen japonais (avec un point bas à 127,90).

Cette forte réaction s’explique par plusieurs facteurs :

- L’invasion de l’Ukraine était un scenario exclu par la majorité des experts et l’effet de surprise a donc été important

- Les conséquences économiques et financières à court / moyen terme sont difficiles à appréhender

- Les interrogations sur les potentielles visées impérialistes et expansionnistes de la Russie sur d’autres pays (Géorgie et Moldavie en particulier) demeurent et vont être une source de volatilité durable pour les devises.

Après un bref retour à la normale en fin de semaine, la volatilité est vite revenue dans les échanges asiatiques pendant la nuit de dimanche à lundi, suite à l’intégration des nouvelles du week-end.

De nombreuses décisions ont en effet été prises : envoi d’armes par l’Union Européenne à l’Ukraine, interdiction d’accès des avions russes civiles et militaires à l’espace aérien européen, sortie partielle de plusieurs banques russes du système Swift,…

Vladimir Poutine a, en représailles, mis les forces armées en alerte maximale, y compris la force nucléaire et envisage de nationaliser les actifs en Russie d’acteurs étrangers appartenant à des pays soutenant l’Ukraine (dont par exemple une filiale de la Société Générale).

La situation reste donc extrêmement tendue, et la volatilité va probablement rester élevée dans les jours à venir.

Même s’il est trop tôt pour comprendre en détail les implications économiques de la situation en Ukraine ; il semble probable que cela aboutisse à une forte hausse des prix de l’énergie et, donc, de l’inflation. Le baril de pétrole a franchi le niveau psychologique des 100 dollars la semaine dernière, et cette hausse devrait être durable.

La hausse des prix de l’énergie va immanquablement compliquer la tâche des banques centrales dans les semaines et les mois à venir.

La hausse de 50 points de base par la Fed anticipée par le consensus en mars n’est plus acquise. La BCE pourrait également retarder sa phase de normalisation afin de laisser un peu de temps pour mesurer l’impact économique de la situation en Ukraine.

Le point technique

La tendance est toujours clairement baissière pour l’EUR/USD selon l’analyse technique. Vu l’incertitude géopolitique, le niveau de 1,1040 pourrait être atteint dans les prochains jours.

La tendance est également baissière pour l’EUR/JPY avec un prochain support aux environ de 126,67 ; le yen japonais jouant son rôle de valeur refuge dans un contexte d’incertitudes géopolitiques.

 

SUPPORTS HEBDO

RESISTANCES HEBDO

 

S1

S2

R1

R2

EUR/USD

1,1040

1,0930

1,1529

1,1600

EUR/GBP

0,8266

0,8165

0,8427

0,8467

EUR/CAD

1,4168

1,3954

1,4590

1,4800

EUR/JPY

126,67

123,47

131,24

132,54


Les annonces à suivre

La semaine à venir risque d’être mouvementée sur les marchés. Le risque géopolitique sera évidemment le principal facteur de volatilité. Mais il ne faut pas oublier le sujet de l’inflation, qui pourrait revenir sur le devant de la scène avec la publication de l’indice des prix à la consommation en zone euro pour le mois de février.

Le chiffres de l’emploi américain pourrait également être source de volatilité en cas de mauvaise surprise (400 000 créations d’emplois prévues en février).

Pensez à adapter vos stratégies de couverture !

Jour

Heure

Pays

Indicateur

A quoi s’attendre ?

Impact

01/03

16:00

Etats-Unis

Indice ISM manufacturier (Février)

Hausse à 58,0 contre 57,6 précédemment.

Moyen

02/03

11:00

Zone euro

Indice des prix à la consommation (Février)

C’est un indicateur important qui va conditionner l’action de la BCE. Le consensus table sur une baisse à 4,4% sur un an contre 5,0% en janvier.

Elevé

02/03

14:15

Etats-Unis

Créations d’emplois non agricoles – ADP (Février)

Fort rebond prévu par le consensus des analystes à 328 000 contre -301 000 en janvier (ce dernier chiffre est susceptible d’être révisé).

Moyen

03/03

16:00

Etats-Unis

Indice ISM non manufacturier (Février)

Progression attendue à 61,0 contre 59,9 précédemment.

Elevé

04/03

14:30

Etats-Unis

Rapport sur l’emploi du Département du Travail (Février)

Le taux de chômage devrait de nouveau reculer à 3,9% (contre 4.0% en janvier) et les créations d’emplois sont attendues plutôt stables à 400 000.

Elevé


Retrouvez toutes les chroniques de Mondial Change en cliquant ici

Hubert Bigeard, Mondial Change /crédit DR
Hubert Bigeard, Mondial Change /crédit DR
Mondial Change est un établissement financier français, fondé en 2015, spécialisé dans la gestion des paiements internationaux et du risque de change.

Mondial Change accompagne notamment de nombreux acteurs du tourismes, agences de voyages, groupistes, tour-opérateurs, réceptifs...

www.mondialchange.com

Contact : hubert@mondialchange.com

Lu 1559 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Septembre 2022 - 10:45 Visit Europe : le Tyrol en vols directs tout l'hiver !









QUARTIER LIBRE
vous offre






























TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias