TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


En 2021 la Provence touristique reprend des couleurs

Les nuitées françaises progressent de 9% sur 2019, mais ils manquent les étrangers à l’appel



Le bilan touristique 2021 du département des Bouches-du-Rhône est plutôt encourageant. La Provence a bénéficié d’une forte attractivité pour les clientèles du « Nord », Franciliens, Rhônalpins, Allemands, Belges et Suisses. Mais les nuitées restaient concentrées et on a attendu les Britanniques et les Italiens.


Rédigé par le Mercredi 20 Avril 2022

20% des nuitées concentrées en Pays d'Aix (©OT Aix en Provence)
20% des nuitées concentrées en Pays d'Aix (©OT Aix en Provence)
En année « normale », la Provence enregistre environ 41 millions de nuitées touristiques, selon son observatoire touristique départemental, ce qui se traduit par 2,7 milliards d’euros dépensés sur le territoire des Bouches du Rhône.

Après une année 2020 catastrophique, le bilan de l’Observatoire pour 2021 est beaucoup plus positif. Du côté de la fréquentation nationale, ce sont 25,9 millions de nuitées touristiques françaises qui ont été enregistrées en 2021, soit une hausse de 9% par rapport à 2019 « et ce malgré des restrictions toujours en vigueur sur une partie de l’année et une reprise de la circulation du virus à partir d’octobre ».

L’ordre des principales clientèles françaises restent inchangé. Elles sont originaires en 2021 d’Ile-de-France, d’Auvergne-Rhône-Alpes, de Provence-Alpes-Côte d’Azur et d’Occitanie.

Marseille et le Pays d’Aix sont les 2 principaux bassins récepteurs en termes de nuitées touristiques françaises. Ils rassemblent à eux seuls 48% des nuitées enregistrées à l’échelle départementales.

Un retour des clientèles allemandes, belges et suisses

Sur le Vieux Port de Marseille, les Britanniques sont encore absents (©OT Marseille)
Sur le Vieux Port de Marseille, les Britanniques sont encore absents (©OT Marseille)
Les courbes de fréquentation de 2021 dépassent celles de 2019 à partir du 17 juin pour la clientèle belge, 22 juin pour la clientèle suisse et 3 juillet pour la clientèle allemande. Les clientèles italienne et britannique, très impactées par la crise sanitaire, restent, quant à elles, en fort retrait par rapport à 2019.

« Contrairement aux autres, la levée des restrictions ne semble pas avoir permis le retour de ces clientèles. En juillet-août, on observe un accroissement important de la fréquentation allemande, belge et suisse. Les Italiens sont plus présents qu’en 2020 mais restent en fort retrait par rapport à 2019. Les Britanniques, quant à eux sont moins présents qu’en 2020 et 2019, cumulant les difficultés liées à la crise sanitaire et au Brexit », explique l’Observatoire.

Ainsi, sur l’ensemble de l’année, on observe un accroissement de la fréquentation des clientèles allemandes, belges, et suisses par rapport à 2020. Celui-ci sera suffisant pour retrouver le niveau de fréquentation de 2019, voire le dépasser pour la clientèle suisse (-3%) et la clientèle belge (+36%). La clientèle allemande reste en retrait par rapport à 2019 (-16%).

Les clientèles britanniques et italiennes enregistrent une fréquentation proche de celle observée en 2020 (-3% et +5%) et gardent ainsi un niveau de fréquentation très en deçà de celui enregistré en 2019 (-66% et -69% respectivement).

Lire aussi :

- Provence : le Rocher Mistral vise 150 000 visiteurs en 2022

- La Région Sud lance un vaste dispositif pour valoriser l'emploi dans le tourisme

Lu 670 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias