TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Espagne : Transhotel pourrait licencier plus de 400 employés

Seulement 20% des effectifs seraient conservés



Afin de pouvoir rendre l'entreprise viable, le PDG de Transhotel, Julio de la Cruz, a annoncé la mise en place d'un plan de sauvetage, qui passerait par le licenciement de 70% à 80% des effectifs, soit plus de 400 salariés.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 17 Octobre 2014

Il y a une dizaine de jours, le groupe espagnol Transhotel choisissait de se placer en redressement judiciaire afin de trouver une solution pour régler une dette de 50 à 60 millions d'euros.

Un appel aux investisseurs a donc été mis en place, et les dirigeants de l'entreprise réfléchissent actuellement à une série de mesures pour rendre l'entreprise viable, dans l'optique d'une éventuelle revente.

Ainsi, jeudi 16 octobre 2014, Julio de la Cruz, PDG de Transhotel, accompagné de l'avocat de la compagnie, a rencontré les représentants du comité d'entreprise et du principal syndicat UGT.

Il aurait déclaré que le plan de sauvetage passerait par "une réduction drastique du personnel", selon les propos rapportés par Ángel Coracho, responsable du département Tourisme du syndicat UGT à Madrid, au journal HostelTur.

Une situation plus claire d'ici deux semaines

Le PDG du groupe aurait estimé la vague de licenciements entre 70% et 80% des effectifs globaux, soit plus de 400 salariés sur les 538 du groupe, ajoute le journal Preferente.com, en s'appuyant sur une procédure administrative relevant du droit espagnol, ERE (Expediente de Regulación de Empleo).

Dans le même temps, le groupe a déjà viré le salaire du mois d'octobre à ses salariés, précise HostelTur, en partie pour calmer les esprits.

En effet, une partie des salariés a manifesté, ce mardi, devant le siège de la société à San Sebastián de los Reyes, faute d'information de la part du groupe.

L'entreprise aurait également commencé à contacter les hôtels partenaires pour savoir combien d'entre eux seraient disposés à négocier le montant de la dette, a déclaré Julio de la Cruz. Et ce, afin de déterminer si un plan de sauvetage peut être mis en place.

Le PDG de Transhotel aurait déclaré être fixé sur la situation d'ici deux semaines, selon Ángel Coracho.

Lu 1057 fois

Tags : transhotel
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Septembre 2021 - 12:22 Hyatt ouvre l'hôtel de Alila Hinu Bay à Oman







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias