TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

France : "Les agences de voyages traditionnelles ont une formidable carte à jouer !"

L'interview de Caroline Paul (Talents Travel)



En France, le tourisme a trop longtemps été le parent pauvre des industries, alors que c’est un pilier de notre économie et de nos emplois. Les comités du tourisme régionaux et départementaux font un vrai travail de fond localement pour mettre en avant les richesses et le patrimoine de la France. Nous ne pouvons plus ignorer les enjeux du développement nécessaire de l’économie touristique française associée à celle du luxe.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 5 Mai 2020

Caroline Paul : "Ma vision est qu’à long terme (après 2022), le secteur du tourisme devrait revenir à ses niveaux actuels" - DR
Caroline Paul : "Ma vision est qu’à long terme (après 2022), le secteur du tourisme devrait revenir à ses niveaux actuels" - DR
TourMaG.com - Quelle est votre analyse sur l'évolution à court et moyen terme du tourisme ?

Caroline Paul :
"L’industrie du tourisme traverse une crise inédite.

Pourquoi inédite ? Parce qu’elle touche à la fois et en même temps tous ses acteurs, incoming comme outgoing, ainsi que tous les segments de ses clientèles (loisirs / affaires / MICE).

A court terme, c’est un véritable coup de massue. L’année 2020 sera une année blanche… enfin noire, plutôt.

La mise en place des dispositifs sanitaires est un pré-requis à la continuité des voyages, du choix des lieux des séjours, qu’importe la destination sur la planète.

A moyen terme (2021), certains parlent de révolutions. Je n’y crois pas. On devrait observer plutôt une accélération des sujets tels que le tout parcours numérique du voyageur (y incluant le paiement mobile comme en Chine) et le marketing d’une offre touristique durable et locale.

La pratique du yield management risque de peser très fort sur le coût des voyages tant en termes d’aérien que d’hôtellerie pour recouvrer la rentabilité attendue.

Cette reprise fera apparaître l’accroissement de certaines tendances : elle pourrait bénéficier plus rapidement et plus fortement aux voyageurs haute contribution sur le long-courrier et aux touristes domestiques marqués par la perte de leur pouvoir d’achat.

Serait-ce la fin du tourisme international bas de gamme ? Ma vision est qu’à long terme (après 2022), le secteur du tourisme devrait revenir à ses niveaux actuels.

Il y aura des blessures à panser, mais la croissance mondiale du tourisme devrait permettre au secteur de reprendre le dessus."

Couvrir une année pleine de perte de chiffre d’affaires

TourMaG.com - Pensez-vous que les Pouvoirs publics et les instances gouvernementales ont pris conscience des enjeux de l'industrie ?  

Caroline Paul
: "En France, le tourisme a trop longtemps été le parent pauvre des industries françaises alors que c’est un pilier de notre économie et de nos emplois. Il représente 10% du PIB (dont un tiers lié au tourisme international) et 11% des emplois.

Un vrai mouvement s’est mis en place, piloté par les pouvoirs publics (bpifrance, collectivités régionales et locales…) ces dernières années. Par exemple, les comités du tourisme régionaux et départementaux font un vrai travail de fond localement pour mettre en avant les richesses et le patrimoine de la France.

Ça y est, le virage est pris. Dans un monde global avec un fort pouvoir d’achat des touristes internationaux, notamment asiatiques, nous ne pouvons plus ignorer les enjeux du développement nécessaire de l’économie touristique française associée à celle du luxe.

Un plan de relance avec des financements significatifs et dans la durée doit être mis en place sans attendre, afin de couvrir une pleine année de perte de chiffre d’affaires.

Jusqu’ici, il y a eu des annonces très intéressantes du Gouvernement concernant le tourisme. Le secteur et toute la filière attendent désormais des mesures concrètes pour soutenir les entreprises dont toutes les saisons touristiques 2020 sont compromises.

Ces aides, subventions, soutiens, exonérations, etc., quelles que soient les formes devront être massives pour compenser les lourdes pertes de l’année en cours, mais aussi permettre à tous les professionnels de préparer la reprise en 2021.

Et afin de redémarrer au plus vite il va falloir également investir lourdement pour procéder aux adaptations sanitaires des structures, rendues maintenant nécessaires."

"Nous travaillons sur des reports de stratégies à court et moyen terme"

TourMaG.com - Vous avez fait tout un travail sur les nouvelles cibles à prioriser. Quelles sont-elles ?

Caroline Paul :
"La France accueille plus de 80 millions de touristes étrangers chaque année. 2020 va en être autrement. Depuis janvier, avec une crise sanitaire d’abord en Chine, nous avons commencé à accompagner nos clients sur la meilleure communication de crise chinoise.

Les réseaux sociaux, encore plus fortement plébiscités pendant le confinement, ont battu des records d’audience.

Aujourd’hui, nous travaillons avec nos clients sur des reports de stratégies à court et moyen terme. L’objectif est de miser sur une clientèle de proximité.

Bien sûr, on peut craindre que le tourisme domestique ne compensera pas la clientèle étrangère, tant en termes de volumes que de revenus, mais c’est une façon et une belle opportunité de travailler de nouvelles offres.

Nous constatons une vraie demande et une réelle écoute de nos clients sur cet axe de communication. Nous avons segmenté les cibles françaises :

- les jeunes générations qui craignent moins le virus et auront très vite envie de bouger, et de s’amuser ;

- les tribus (groupes d’amis ou familles élargies) devraient également se développer et constituent une opportunité de positionnement.

La France est un segment de marché trop peu exploité

Puis une approche socio-démographique plus classique mais dont les attentes devraient avoir beaucoup évolué suite au confinement. Citons quelques exemples :

- les couples : besoin d’activités insolites pour se retrouver différemment ;

- les familles : moins besoin de temps ensemble, besoin de décharge et de détente ;

- les retraités : besoin d’être rassurés et de se sentir en sécurité…


Pour affiner les ciblages de nos campagnes de communication et les offres de nos clients, nous avons réalisé un sondage sur les comportements en tourisme domestique."

TourMaG.com - Selon vous, le secteur traditionnel des agences de voyages et des voyagistes est-il en mesure d'opérer le retournement nécessaire pour vendre la France ?

Caroline Paul
: "Tout à fait et c’est une vraie opportunité ! Je me réjouis que les Français puissent découvrir et re-découvrir la destination France ! C’est un segment de marché trop peu exploité jusqu’alors par les agences traditionnelles.

Voyageurs du Monde a lancé cet hiver, et pour la première fois depuis sa création, un catalogue France. C’est dire qu’un mouvement pour vendre la France et le luxe aux Français est lancé.

C’est un signe fort. Les agences traditionnelles, bousculées depuis des années par des prix décroissants et la désintermédiation propulsée par le numérique, ont une formidable carte à jouer dans ce retour aux sources des bonnes adresses de notre douce France."

Caroline Paul - Talents Travel

Diplômée d’un MBA en International Travel Management (ESCAET), Caroline Paul travaille pendant 15 ans dans le tourisme d’affaires (Havas Voyage American Express, Capital Events).

En 2012, elle crée Talents/China Travels, cabinet de conseil en stratégie, spécialisé en marketing touristique international et expert du tourisme chinois.

Elle accompagne tous les plus grands sites touristiques français, les institutions culturelles, les régions, l’hôtellerie, le shopping touristique et les marques de luxe dans l’acquisition des clientèles touristiques françaises, internationales et chinoises en France.

Lu 11745 fois

Notez



1.Posté par BUKHARI Françoise le 06/05/2020 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellent article mais quand on parle d'adaptations sanitaires pour notre pays, il est un sujet à traiter en priorité pour accueillir nos hôtes et qui demande des investissements très importants et cela commence par l'hygiène et aussi l'amabilité dont personne n'ose parler ou très peu. La France a une très mauvaise réputation par rapport à ses voisins et notamment le Royaume-Uni et l'Allemagne ! Elle est même très très en retard.
Cela commence donc par tous les établissements scolaires de la maternelle à l'université avec un apprentissage des règles sanitaires et de propreté, des équipements modernes et désinfectés en permanence.
Au Royaume-Uni, aucune crainte pour se rendre dans des toilettes car vous trouverez sur les aires d'autoroute pas moins de 50 à 100 cabines, toutes plus propres les unes que les autres mais quand il s'agit de s'arrêter sur une aire d'autoroute en France, vous devez vous armer de toute une panoplie pour oser y pénétrer !!! Idem dans les restaurants et beaucoup d'endroits publics où d'ailleurs les toilettes sont largement en nombre insuffisant et souvent fort vétustes ...
C'est un sujet qui doit être traité en priorité si la France veut laisser une belle image à ses hôtes et je peux vous dire qu'à ce jour, ce n'est guère le cas !!!
Désolée d'avoir abordé ce sujet de bon matin mais il est crucial pour notre pays et ce Covid doit réveiller les consciences !!!
Nous revenons d'ailleurs de très loin quand nous constatons qu'un gouvernement soit même obligé de rappeler aux Français qu'ils doivent se laver les mains (il oublie aussi que des ongles trop longs peuvent être un terrain favorable pour le virus ... ). C'est tout de même le B.a.-ba !!!
Bonne journée !


2.Posté par BUKHARI Françoise le 06/05/2020 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autre remarque, respectons les peuples qui vivent encore en tribus, c'est leur droit fondamental. Je trouve que la vulgarisation de ce terme a quelque chose d'indécent.
Merci pour votre attention.

3.Posté par Ravshan Turakulov le 06/05/2020 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Françoise,
Cela fait longtemps qu’on a pas eu de nouvelles de votre part. Même si cela est pas un bon endroit je voudrais juste vous dire bonjour.
Prenez soin de vous et de vos proches.
Amicalement
Ravshan

4.Posté par BUKHARI Françoise le 07/05/2020 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Ravshan,
Regardez ce matin, je ne vous oublie pas, je défend le grand projet des nouvelles "Routes de la Soie" sous la plume bienveillante de TourMag ...
Belle journée à toute l'équipe,
Françoise

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CruiseMaG DMCmag La Travel Tech
Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel