TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Grève Ryanair : plus dur sera l'atterrissage...

Etonnant, non ?



Michael O’Leary (Micky pour les intimes) a-t-il mangé son pain blanc ? L’Irlandais volant à la réussite insolente a toujours prétendu voler au dessus des lois et n’en faire qu’à sa tête. Mais cet entrepreneur brutal, exemple-type du capitalisme sauvage et du cynisme économique, bricolant et interprétant les lois de l’Union européenne comme et quand ça l’arrange, est en train de mettre le genou à terre.


Rédigé par le Lundi 13 Août 2018

Un euro est un euro pour Mickaël... /crédit photo JDL
Un euro est un euro pour Mickaël... /crédit photo JDL
Oui, pour la première fois de sa jeune histoire, la low cost fait faux bond à ses passagers avec une grève historique qui va certainement changer la donne.

En effet,ce vendredi 10 août 2018, la compagnie irlandaise a dû laisser sur le tarmac environ 400 appareils et y planter 55.000 passagers.

Je vous laisse réfléchir aux conséquences pour les passagers, la saison battant son plein...

Mais Micky qui n’invoque les règlements et les lois européennes que quand ça l’arrange, s’est empressé de faire savoir qu’il se contenterait du “service minimum” et qu’au delà du remboursement des titres de transport, les passagers pouvaient toujours repasser (mais pas à la caisse...)

Bref, Ryanair veut purement et simplement s’affranchir des obligations d’indemnisation des passagers invoquant des «circonstances exceptionnelles» qui lui permettraient de se porter pâle…

Manque de pot, cette indemnisation, dont le montant oscille entre 250 euros et 600 euros selon la distance du vol, est bel et bien prévue dans l’article 12 du règlement européen no 261/2004, qui régit les droits des passagers aériens.

La seule façon d’y échapper c’est d’évoquer « des circonstances extraordinaires qui n’auraient pas pu être évitées même si toutes les mesures raisonnables avaient été prises »…

Un raisonnement que le PDG de Ryanair a immédiatement mis en avant en vilipendant les syndicats agissant “(...) de manière déraisonnable et totalement hors du contrôle de la compagnie aérienne (...) plaide-t-il. Les méchants !

Bien entendu, Mickael O’Leary même s’il fait l’idiot ne peut ignorer que depuis le 18 avril 2018 ce type d’argument (Lire l’article de Me David Sprecher) ne tient plus la route (même aérienne).

Et dans le cas des relations sociales au sein de Ryanair c’est tout sauf une surprise, compte tenu des tensions qui règnent depuis des années entre Direction et Syndicats, tout fraîchement reconnus.

Sacré Micky... on nous le changera pas !


Jean Da Luz Publié par Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto Instagram
  • picto email


Lu 2886 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips