TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Guadeloupe : le CETO autorise le report sans frais



L'Association des Tour-Opérateurs a décidé compte tenu de la situation en Guadeloupe d'autoriser le report sans frais des voyages. Le CETO a par ailleurs précisé qu'il pourrait prendre la même précision pour la Martinique, selon la tournure des évènements. Voici le communiqué de presse.


Rédigé par La rédaction le Mercredi 11 Février 2009

"Face à la situation en Guadeloupe, les principaux tour-opérateurs programmant la destination s’étaient organisés individuellement pour proposer à leurs clients des solutions de report.

Compte tenu de la situation qui perdure en Guadeloupe, le CETO (Association de Tour-Opérateurs), face à l’absence de visibilité sur cette destination et après consultation des principaux tour-opérateurs, recommande les mesures exceptionnelles d’assouplissement suivantes applicables jusqu’à la fin du conflit et au rétablissement complet du bon fonctionnement de la destination pour garantir le confort et la sécurité des clients :


D’accepter le report sans frais sur la même destination ou une autre destination du tour-opérateur à une date ultérieure (report valable pour une période maximum de 12 mois).

Dans l’hypothèse où aucune solution de report ne peut être proposée au client, il appartient à chaque tour-opérateur d’adapter commercialement ses conditions d’annulation au contexte actuel.

En ce qui concerne la Martinique, nous serions amenés à adopter les mêmes mesures si nous arrivions au même constat.

Bien évidemment, ces mesures pourront être modifiées à tout moment en fonction de l'évolution de la situation et dans un souci de l'intérêt des clients, des tour-opérateurs et des agents de voyages. "

Lu 3672 fois

Notez



1.Posté par Yves Brossard - Primea Hotels Guadeloupe le 11/02/2009 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ENTENDS LES MOUCHES VOLER DU COTE DU SECRETARIAT D'ETAT AU ... TOURISME - N'OUBLIONS PAS LES AGENTS DE VOYAGES - UNE VRAIE PISTE DE NEGOCIATION

Le CETO parle, mais pas le secrétariat d’Etat chargé du Tourisme.

C'est désolant !

Je voudrais tout de même faire observer que le ministère de tutelle de l'activité touristique, et tout particulièrement Monsieur Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services, est resté bien silencieux sur tous les événements qui affectent - directement - la Guadeloupe et son industrie touristique, et - indirectement - la profession des agents de voyages et des tour-opérateurs.

Donc je retiens des pouvoirs publics, deux choses : une grande propension à "intervenir" quand les acteurs économiques, j'allais dire les producteurs économiques (pour effectivement éviter que l'on crée une confusion entre les producteurs de travail et de richesse, et les "acteurs") ne sollicitent aucune intervention, et une grande propension au "silence" quand les producteurs économiques (de travail et de richesse) souhaitent leur intervention.

A titre d'exemple, le mercredi 4 février 2009, Monsieur le secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services a présenté au conseil des Ministres le projet de loi destiné à "moderniser durablement le secteur du tourisme", mais de projet gouvernemental destiné à "moderniser durablement le secteur du tourisme à la Guadeloupe", on n'entend guère parler. A moins que le projet gouvernemental visant "moderniser durablement le secteur du tourisme à la Guadeloupe" consiste à favoriser l'augmentation unilatérale de tous les salaires du secteur du tourisme à la Guadeloupe de 200 Euros, nets, par mois, sur treize mois, sans contrepartie.

Je ne doute pas une seule seconde que Monsieur Hervé Novelli soit sérieusement préoccupé par la question. Comme Monsieur Yves Jégo.

Je voudrais à cet égard rappeler le grand intérêt économique pour l'Etat français à diriger de préférence ses "vacanciers" français vers des départements français plutot que vers la République Dominicaine, le Mexique ou la Tunisie. Et donc à contribuer à faire en sorte que les agents de voyages cessent d'être dégoûtés d'envoyer leurs clients dans les Antilles françaises. C'est curieux, mais du pouvoir d'achat des Guadeloupéens, on en parle, à juste raison, mais de celui des agents de voyages métropolitains, en revanche, on ne parle pas ! Un peu de respect, aussi, pour les agents de voyages, fussent-ils métropolitains !

Si je voulais être méchant, j'inviterais Monsieur le président de la République, à rendre visite à la Guadeloupe, après Bagdad, et à encourager les investisseurs à investir en Guadeloupe comme il les a encouragé à investir en Iraq. Mais je ne suis pas méchant, donc je ne le ferai pas.

Plus sérieusement, il faut véritablement s'attendre à une forte concession salariale en Guadeloupe, et probablement dans tous les départements d'Outre-Mer. Alors, faisons en sorte qu'elle soit profitable à tous, aux salariés, aux entreprises et à l'Etat.

Comment faire ? En négociant avec ces trois "acteurs" des contreparties ; et la plus importante - dans l'immédiat - à mes yeux : réformer dans les tous les départements d'Outre-Mer - pour les industries touristiques - le régime de la mise en chômage technique pour prendre en compte les effets tout à fait particuliers de la saisonnalité touristique, en relation avec l'absence de fluidité (et de mobilité) de l'emploi dans les départements d'Outre-Mer et les besoins de formation.

Yves Brossard
Primea Hotels Guadeloupe
http://www.primeahotels.com

2.Posté par Ékonomiz le 11/02/2009 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Mr Brossard !
Depuis cette grève locale, pas un mot sur notre première industrie qui est rudement atteinte ! Nous souffrons et devons vite retrouver trouver des solutions en pleine haute saison.
De beaux séjours peuvent être organisés en Guadeloupe, je vous le garantis. Mais nous avons besoin de mieux mettre en avant les points positifs du choix de cette destination Française.


3.Posté par Wéry Daniel Selectour Rueil Voyages le 12/02/2009 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ET JE NE DIS PAS MERCI à toutes nos têtes pensantes, syndicat, réseau, etc ...pour leur absence d' aide à résoudre les dossiers à destination des Antilles et ce malgré nos appels au secours. Aucun document clair pour essayer d'expliquer aux clients désespérés , la politique de nos fournisseurs qui souvent se protègent derrière leurs conditions d'annulation jusqu'à la dernière minute, pratique, pour trouver une solution de remplacement. Cela me rappelle il n'y a pas si longtemps le Chykungounia dans l'océan indien. Comme d'habitude, aucune solidarité chacun doit se débrouiller individuellement avec sa m.....




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 19:02 Maroc : FTI Voyages rachète Les Dunes d'Or



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips