TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Hyperloop : TransPod lève 500 millions d'euros, pour quelles ambitions ?

TransPod entend ouvrir sa 1ère ligne hyperloop au Canada en 2027



Alors que les signaux étaient contraires ces derniers temps, le projet hyperloop a repris un peu d'électricité dans les rails. Pendant que Virgin Hyperloop se cherche un avenir, TransPod a finalisé une levée de fonds de 500 millions d'euros (550 millions de dollars), auprès de Broughton Capital Group, en coopération avec une entreprise chinoise. Cette manne doit servir à accélérer le développement de la start-up, avec une première ligne interurbaine complète entre Edmonton et Calgary (Canada) en 2027.


Rédigé par le Mardi 29 Mars 2022

TransPod entend ouvrir sa 1ère ligne hyperloop au Canada en 2027 - DR
TransPod entend ouvrir sa 1ère ligne hyperloop au Canada en 2027 - DR
En ce début d'année, le projet Hyperloop a pris un sérieux plomb dans l'aile.

L'une des entreprises, si ce n'est celle la plus avancée sur le projet de transport du futur, a baissé les bras concernant le transport de passagers. Comme le révélait le Financial Times, Virgin Hyperloop a décidé de se "recentrer sur la livraison d'une version cargo du système de transport expérimental."

Une information qui inquiétait toute la sphère technologique quant à l'avenir de ce moyen de locomotion.

C'est à TransPod, une start-up franco-canadienne, de remettre une pièce dans la machine.

En effet, nous apprenons que l'entreprise vient de finaliser une levée de fonds de 500 millions d'euros, auprès Broughton Capital Group, en coopération avec China-East Resources Import & Export Co (CERIECO).


A lire : Hyperloop : Transpod la start-up qui veut ringardiser l'avion en France

Hyperloop : TransPod souhaite ouvrir sa 1ère ligne en 2027

Le fonds d'investissement britannique a émis un accord pour fournir un financement combiné de 550 millions de dollars, via un contrat cadre EPC (Ingénierie, Achats et Construction) afin d’accélérer le développement d'une ligne TransPod entre Edmonton et Calgary au Canada.

"Nous sommes fières d’être la première et seule entreprise à confirmer un financement de plusieurs milliards de dollars pour un projet d'infrastructure de transport par tubes, et de s’engager ainsi à stimuler la croissance en Alberta par le biais d'une innovation de rupture et de partenaires solides", a déclaré Sébastien Gendron, cofondateur et PDG de TransPod.

Pour rappel, la start-up entendait relier Paris à Marseille en 1h, grâce à des pointes à 1 200km/h, dans des tubes sous vide.

Installées non loin de Limoges les équipes de TransPod s'affairent pour mener à bien la construction d'un centre technique et une piste d’essais. Le déboisement est terminé et le terrassement doit débuter.

"Le véhicule est en phase finale de tests à Toronto et à Limoges où on travaille sur la programmation. L’ensemble du véhicule est composé de 40 sous-systèmes et le démonstrateur va en valider 15," confiait Sébastien Gendron, en septembre 2021, à nos confrères du Populaire du Centre.

Dans une étude publiée récemment au sujet de la ligne entre Edmonton et Calgary, révèle que la ligne à très grande vitesse créera jusqu'à 140 000 emplois et stimulera le PIB de la province à hauteur de 17,43 milliards d'euros tout au long de la construction.

A court terme, une partie de la somme débloquée doit permettre à la recherche et développement, d'obtenir des permis de construire, de faire une évaluation environnementale et réaliser une acquisition de terrains.

Hyperloop : quid de la France ?

A partir de 2023 et jusqu'en 2027, TransPod doit avoir terminé la construction de la piste d'essai. Sur cette dernière, dont la construction se poursuit à Droux en France, des essais à grande vitesse doivent être menés et la certification par les autorités compétentes obtenues.

Début en 2027, la construction d'une ligne interurbaine complète entre Edmonton et Calgary sera achevée, selon les plans de la start-up.

"L'un des objectifs stratégiques de BCG est d'investir dans des projets innovants.

Notre alignement avec CERIECO pour le projet TransPod répond parfaitement à cet objectif et est de bon augure pour les projets futurs. Nous sommes impatients de faire avancer ce projet,
" a déclaré M. Nicholas R Lisle, directeur général de Broughton Capital Group.

TransPod n'entend pas rester simplement au Canada et aimerait dupliquer en France le modèle permettant de couvrir les presque 300 km rejoignant les deux villes canadiennes en 45 minutes.

Les deux corridors à fort potentiel identifiés pour des lignes TransPod se trouvent entre Paris-Le-Havre et Paris-Toulouse, des discussions avec les acteurs du territoire ont été engagées.

Sur le 1er axe, un projet d’étude de faisabilité est en concertation, même si pour le moment, les pouvoirs publics se montent pour le moment peu enclin dans l'Hexagone, à avancer sur ce dossier.


Lu 1805 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias