TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



IV - Mulhouse : Starter veut développer le long courrier

Production : les régionaux de l'étape changent de braquet...



Notre Tour de France des TO régionaux se poursuit aujourd'hui avec Starter à Mulhouse qui est loin de "pédaler" dans la choucroute. Fort de sa culture transfrontalière, Georges Leiber a su jongler avec les différentes clientèles en s'adaptant aux demandes et à la culture de chacune. Une recette qui dope sans contre indication médicale le business de ce "régional de l'étape".


Rédigé par Michèle Sani le Jeudi 19 Juillet 2007

Georges Leiber et sa fille Véronique
Georges Leiber et sa fille Véronique
Président des Voyages Lesage, distributeur indépendant implanté dans l’est, Georges Leiber lançait en 1970, sous la marque Starter, une activité de TO avec, comme base de départ, l’aéroport de Bâle-Mulhouse.

« A l’époque aucun TO n’avait encore programmé des voyages au départ de l’EuroAirport Bâle-Mulhouse alors que, dans un rayon de soixante kilomètres la zone de chalandise représentait 4 millions de clients potentiels répartis sur un marché tri-national , l’Allemagne, la Suisse et l’est de la France. »

A ces trois nations il ajoutait le Luxembourg qui dispose, ainsi que les trois premiers marchés, d’un pouvoir d’achat supérieur à la moyenne française.

Le coup d’envoi de l’activité TO fut donné avec l’ouverture par Air France d’une ligne Mulhouse – Milan – Athènes. Depuis cette époque, la Grèce est restée l’une des toutes premières destinations de Starter.

Grâce aux systèmes de congés scolaires différents pratiqués sur les trois marchés, l’affréteur Starter a, d’entrée de jeu, lancé des chaînes de charters qui dépassent en amont et en aval les traditionnelles « grandes vacances » françaises.

Il a par ailleurs conçu des produits adaptés aux différentes habitudes de consommations en tenant compte, par exemple, des Allemands qui favorisent la ½ pension avec des petits déjeuners copieux et un dîner programmé dès 18h30 alors que les Français sont, de plus en plus, adeptes du « all inclusive ». Il semble que les cohabitations entre les différentes nations se passent bien, sans problèmes relationnels. « C’est une affaire d’équilibre », explique Georges Leiber.

« L’arrivée de l’Euro n’a pas véritablement facilité notre activité... »

IV - Mulhouse : Starter veut développer le long courrier
Pendant trente ans Starter a édité ses brochures en trois langues et en trois monnaies. Elles sont aujourd’hui toujours commercialisées en trois langues mais en deux monnaies seulement : l’euro et le franc suisse.

« L’arrivée de l’Euro n’a pas véritablement facilité notre activité. L’effet s’est traduit, selon les pays, par une augmentation plus ou moins importante des prix. De leur côté, les consommateurs comparent de plus en plus attentivement le coût de leurs vacances.

Nous devons redoubler de vigilance en matière de tarification d’autant que l’arrivée des compagnies low cost ne nous facilite pas les choses. Très présentes à l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse, leur deuxième place après Nice, elles ont transporté pour un tourisme outgoing près de 1 650 000 passagers en 2006. En 2007, elles atteindront les 2 000 000. C’est un marché de petits séjours de proximité qui nous échappe. »


Starter développe une programmation de généraliste avec une mention particulière pour le Bassin Méditerranéen commercialisé sur la base de vols chartérisés. La Grèce, l’Espagne, la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, le Sénégal ainsi que les escapades et circuits vers l’Europe de l’Est et la Russie, représentent l’essentiel de ses ventes.

L’objectif du TO est de développer les destinations long courrier (Asie, Océan Indien, Antilles) sur vols réguliers. Elles ne représentent aujourd’hui que 15 % de ses ventes.

Des rapports de confiance cultivés depuis de longues années par le TO auprès d’une clientèle fidélisée, une offre adaptée aux goûts et aux habitudes d’une clientèle régionale et l’utilisation optimale comme affréteur et utilisateur de vols réguliers de l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse pour un marché régional et frontalier, sont les grands atouts de ce TO face aux nationaux.

MINI BIO

Les Voyages Lesage sont un réseau indépendant implanté en Alsace et en Franche Comté composé de 18 points de ventes. Avec le TO Starter l’entreprise dirigée par Georges Leiber et sa fille Véronique réalise bon an mal an un trafic de 120 000 clients. Elle emploie 170 personnes. 65 % des ventes TO sont réalisées en B2B avec les agences de voyages de la région.

Lu 9915 fois

Notez



1.Posté par Françoise Gully le 23/07/2007 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l'attention de la rédaction de Tourmag : notre PDG s'appelle Gilbert LEIBER et non Georges LIEBER !
A bon entendeur...



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips