TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Il faudra être "majeur et vacciné" pour voyager...

L'Editorial de Jean da Luz



Qui s’offusque aujourd’hui de l’obtention d’un visa ou d'un vaccin obligatoire dans tel ou tel pays, pour voyager ? Pourquoi n’en ira-t-il pas de même d’un vaccin qui permettra en théorie de franchir de nouveau les frontières européennes (en attendant mieux) en toute quiétude ? Le débat sur le passeport sanitaire et le vaccin obligatoire ne fait que commencer mais il suscite et déchaîne déjà polémiques et passions...


Rédigé par le Dimanche 15 Novembre 2020

La semaine dernière Pfizer l’américain, et BioNTechl’allemand, ont soulevé une énorme vague d’espoir en annonçant la mise au point d’un vaccin à message ARN et efficace à 90%. Schématiquement, une technique qui permet à l’organisme de déclencher lui-même ses propres anticorps contre le virus.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) prévoit un déploiement d’ici fin décembre et l'Union européenne l’acquisition de 500 millions de doses, prioritairement pour les populations à risques comme les personnes âgées et le personnel médical.

Ce message qui allume la bougie au bout du tunnel signifie-t-il que la crise est derrière nous ? Certes pas. Le lendemain de l’annonce, alors que la France est en plein reconfinement, les pouvoirs publics déclarent que le pic de l’épidémie est devant nous…

Je ne m’étendrai pas sur les bourdes à répétition de la communication gouvernementale mais, pour une fois, force est de constater que nous ne sommes pas sortis de l’auberge, quelle qu’en soit sa nationalité d’ailleurs…

Mais nous devons nous rendre à l’évidence : la présence d’un tel antidote pose presque autant de questions que son absence.

Il y a bien sûr les questions intrinsèques, liées globalement à la prophylaxie et à la conception même du vaccin : quid de son efficacité, de la durée de son action, des éventuels effets collatéraux, des (grands) problèmes liés à la logistique de sa conservation. A toutes ses questions, il n’y a guère d’affirmations péremptoires…

Lire : Covid-19 : toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le vaccin Pfizer et BioNtech

Caractère obligatoire ou non du vaccin, le point d’achoppement majeur...

Mais en admettant que nous y ayons répondu plus ou moins favorablement, il reste celles encore plus ardues de la méthode.

Elles sont principalement au nombre de deux. D’abord le choix des populations prioritaires qui ne manquera pas de faire débat. Ensuite celui du caractère obligatoire ou non du vaccin, le point d’achoppement majeur.

Il y a aujourd’hui en France une fronde anti-vaccination (*) qui ne cesse d’augmenter. Plus d’un Français sur deux (56%) se dit contre les vaccins, quels qu’ils soient.

On a oublié l’expression "Je suis majeur et vacciné" quasiment tombée en désuétude et qui signifiait qu’on était un adulte responsable, en mesure de résister et de faire face aux infections les plus redoutables...

Des infections qui pendant des décennies ont ravagé le genre humain. Beaucoup sont toujours actives et d’autres résilientes. Qui se souvient encore de la variole et de ses pustules hautement contagieuses ? Apparue au XVIIIe siècle, elle est responsable de 300 millions de morts au cours du seul XXe siècle !

Et cela n’est pas si vieux puisque le dernier cas a été recensé en Somalie dans les années 70, même si la maladie est considérée par l’OMS comme éradiquée, depuis.

Oui, la vaccination est une chose sérieuse. Elle a permis de sauver des millions de vies et ceux qui prétendent le contraire avec des arguments fallacieux ou complotistes sont, au mieux de doux rêveurs et au pire des adeptes du complotisme et des fake news qui se répandent comme une traînée de poudre…

Avant l'avènement de l'épidémie, certains pays exigeaient déjà un certificat de vaccination (fièvre jaune, par exemple) pour franchir leurs frontières. Qui s’offusque aujourd’hui de l’obtention d’un visa pour voyager ? Pourquoi n’en serait-il pas de même d’un vaccin qui permettrait en théorie de franchir de nouveau les frontières européennes (en attendant mieux) en toute quiétude ?

Un vaccin rassurant à bord d’un avion ou à destination

L’éventualité d’un passeport sanitaire, évoqué encore dernièrement dans nos colonnes, n’a rien de choquant dans le contexte actuel. Il est même plutôt rassurant à bord d’un avion ou à destination.

Il reste, bien entendu, la question de la forme. Beaucoup d’entreprises privées se sont lancées dans la conception de ce type de laissez-passer, en faisant souvent appel aux nouvelles technologies, ce qui pose, bien sûr, la question de la confidentialité des données.

Il m’est avis, comme pour la délivrance des passeports, que les Etats doivent être et rester plus que jamais les garants des libertés individuelles, suffisamment malmenées comme ça aujourd’hui…

Alors oui, qu’on se le dise : pour voyager demain il faudra plus que jamais être “majeur”, responsable et vacciné !

(*) Onze vaccins (contre 2 précédemment) sont désormais obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. S’y ajoutent : coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae de type B, pneumocoque et méningocoque C.


Jean Da Luz Publié par Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 47656 fois

Notez

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par IM le 16/11/2020 15:06
Attendez l’été prochain... les 55% de français vaccinosceptiques vont fondre comme neige au soleil une fois qu’ils comprendront que sans vaccination ils n’auront pas droit à des vacances à l’étranger.

2.Posté par marc le 16/11/2020 15:55
Et bien j'en connais beaucoup qui vont refusé et ils auront bien raison nous ne sommes pas des cobayes

je vous rappelle que le code de Nuremberg interdit les essais médicaux sans consentement !

3.Posté par erment le 16/11/2020 18:17
Et pourquoi on le ferait, ils y a des milliers qui entrent sur notre territoire sans aucun vaccin et on les reboucle pas.

4.Posté par Jeannot le 16/11/2020 19:13
Ou sont nos libertés dans ce pays, depuis quand faut il être obligé d'être vacciné. On prêche les droits de l'homme quand ça arrange certains et quand ça ne les arrange pas ils crachent dessus . Se faire injecter des merdes où il n'y a aucun recul faut être complètement fou . Aller vous faire vacciner mets ne venez surtout pas pleurer le jour où on vous annonce une mauvaise nouvelle du a votre vaccin . Vous aussi les fervent défenseur du vaccin , assumé vos responsabilités tout comme moi j'assume le fait de ne plus être vacciner . Celui qui veut du vaccin qu'il le fasse en son âme et conscience celui qui n'en veut pas qu'on ne l'oblige pas . Et si vous avez tellement confiance en votre vaccin vous ne devriez plus avoir peur puisque vous êtes protégés , sinon il y a comme un gros problème .

5.Posté par Svetlana Crepineau le 17/11/2020 02:39
C'est une atteinte à mes droits que de m'obliger à accepter un vaccin qui n'a pas été vérifié dans le temps.
Il faut 10-15 ans pour tester convenablement un vaccin.
Si vous m'obligez à faire cette injection en 2021, ça signifie que le produit existe seulement depuis quelques mois ?
Ça s'appelle expérimentations médicales sur les humains.
Et c'est interdit par la déclaration de Nuremberg de 1947.
Dans les camps de concentration nazis il y avait ce genre des" expériences".
Joseph Mengele disait que il était" docteur" aussi !
Il ne peut pas exister de vaccins contre covid 19, car le virus mute tout le temps, en plus.
L'unique vaccin- c'est votre immunité.
Sortez, bougez, respirez, aimez vos proches, embrassez vos enfants et vos petits enfants, mangez équilibré, prenez le bain de soleil...
Vivez en somme.

6.Posté par Marnie le 17/11/2020 07:44
Un vaccin pour un virus fabriqué !!! Autant dire la mort assurée . Ce monde est devenu fou !

7.Posté par Morgan le 17/11/2020 08:43
La liberté ou non de prendre un vaccin doit rester un droit ! C’est le choix de la liberté!
Moi je prend ensuite le choix que mes impôts ne payent pas les soins de ceux qui tombent malades et ne seront pas vacciner ! Libre à eux de payer leur frais médicaux dans le cadre de cette maladie qui proposerait un vaccin en amont et qu’ils n’ont pas souhaiter ! Chacun ses choix mais on assume !

8.Posté par Martin le 17/11/2020 09:09
Voilà, comment démarre en douceur les dictatures.
Et si on s'oppose à la vaccination obligatoire on est des vilains et criminels complotistes
En oubliant bien évidemment le sens du mot COMPLOTISTE.
BRAVO MONSIEUR LE JOURNALISTE.......

9.Posté par vVDB le 17/11/2020 09:51
Le vaccin c'est pour protéger les autres, les personnes qui ne peuvent être vaccinés, les 'faibles' souvent nos anciens...
Les français ne sont plus fraternel !
Se souviennent ils de :
Liberté Égalité Fraternité
Ce n'est pas au choix mais les 3 en même temps.

10.Posté par JC-dp le 17/11/2020 10:48
Bonjour,
Ne trouvez vous pas inconscient et contre nature d'injecter la maladie dans un corps sain en 2020 ? Le vaccin a eu son utilité dans le passé sûrement mais la vie est en mouvement. Il est temps d'avancer.

Nous sommes aujourd'hui confrontés à une vraie problématique internationale. Celle d'aller voir la cause réelle de la maladie. D'où vient la maladie ? Le corps est-il qu'un ensemble de cellules avec quelques réactions physico-chimiques ?
Qu'est-ce qui anime nos cellules, fait battre notre coeur, anime les astres, fait pousser les graines ? Qui sommes-nous vraiment ?
Nous naissons et mourrons à chaque instant.
La réalité est dans cet instant présent, où nous respirons et vivons à l'unisson!

11.Posté par Moderne le 17/11/2020 10:58
L'absence de réflexion de certaines personnes est quand même aberrant.
On vous dit que les vaccins sauvent des vies depuis des dizaines et des dizaines d'années, que qu'ils ont permis de faire disparaitre certaines maladies, mais on préfère douter. 99% des médecins et des scientifiques le disent mais non on préfère écouter les autres.
Mais grand bien vous fasse, ne vous faites pas vacciner, ce ne sera pas obligatoire en France pour le covid. Mais ne vous plaignez pas si vous ne pouvez pas rentrer dans certains pays, ils font ce qu'ils veulent chez eux.
En fait, on a l'impression qu'un autre symptôme du covid, c'est la débilité

12.Posté par Delphine le 17/11/2020 11:03

Bonjour,
La lecture de vos commentaires est effroyable.
Je vous invite a regarder le documentaire "Derrière nos écrans de fumée" ("The Social Dilemma") afin de repenser à NOS libertés... Nous sommes tous manipulés via les GAFA dans un cercle vicieux qui nous met des ornières et menace nos Démocraties. Parler liberté de se faire vacciner alors que l'on a plus de liberté de penser à cause des GAFA et cie... Chercher des infos, lire les nouvelles du jour sur internet alors que les articles en réponse ne sont là que pour aller dans le sens de notre pensée, la conforter et surtout balancer des publicités gobées dans notre captivité !
Soyons sérieux ! Le sujet est important ! Avant de donner tous un avis sur le sujet sans avoir aucune compétence en médecine (et encore moins en épidémiologie), faisons confiance en nos médecins ! Si aujourd'hui le sida est soigné pour une durée de vie beaucoup plus longue, si la polio a "presque" disparue et si l'on observe bien d'autres progrès, c'est grâce à nos médecins et chercheurs ! En revanche si certaines maladies comme la rougeole sont en train de faire un retour "fracassant" ce n'est pas à cause du virus réintroduit comme pourraient l'imaginer des conspirationnistes, mais à cause des antivaccins en France (entre autre) ! Et même si en France la maladie est bien soignée, quand elle arrive en Afrique c'est une catastrophe pour eux !
Alors au lieu de toujours voir le verre à moitié vide, de penser que le monde entier est son adversaire et hurler au complot sans cesse, faisons nous du bien en n'oubliant pas qu'actuellement c'est l'humain qui a été choisi (et non le capitalisme) en décidant de tout faire pour sauver nos "vulnérables et ceux qui s'ignorent" plutôt que notre économie. Lors des grippes espagnoles les décisions prises, certes en d'autres temps, avaient été bien différentes.
Arrêtons de voir le mal partout ! Ne crions pas avant d'avoir mal et pensons collectif.
La liberté de chacun s'arrête là où commence celle de l'autre. Si pour aller dans tel pays, demain, le vaccin Covid est obligatoire car le pays en question veut préserver sa population au maximum (et son système de santé), c'est parfaitement entendable et un choix courageux. Libre à chacun de décider s'il veut se faire vacciner pour y aller ou non.

13.Posté par vVDB le 17/11/2020 11:52
Il y a beaucoup de personnes immunodéficiences en France et je vous rappelle que plus vous avancez en âge plus vous l'êtes aussi.
Ces personnes sont protégées seulement par le collectif.
Pour les anti, qu'avez vous comme alternative crédible, étayée à nous proposer ?
C'est de la qualité scientifique de cette réponse qui verra l'obligation ou non de vacciner tous les français.
Et seulement elle, vos croyances ne sont pas recevables car non factuelles comme toutes les croyances dans un pays laïc.

14.Posté par Eveiris le 17/11/2020 11:56
Et bien tant pis je ne voyagerais plus ..mais ont m'obligera pas au vaccin je suis allergique a se genre de vaccin de la connerie ...et sest ma LIBERTÉ

15.Posté par Jeanou le 17/11/2020 11:56
Je reste dubitative devant tous ces commentaires....j,ai une maladie auto-immune déclenchée suite au vaccin de l, hépatite en 92 (vaccination obligatoire par mon employeur car contact public)
Maintenant on ne peut plus m'injecter un virus vivant(donc me vacciner) sous peine de réactiver la maladie(25 ans de cortisone , des effets secondaires+++)
Donc moi qui aime voyager, va t on me l'interdire à vie?
Aura t on une dérogation médicale?
Messieurs les penseurs, chercheurs, quel est votre avis sur ce point?

16.Posté par Nick le 17/11/2020 13:03
C'est amusant les bêtises que l'on peut lire. Les mêmes qui refusent un vaccin destiné à les protéger à cause "de la maladie que l'on va se faire injecter" préfère attraper "de façon naturelle" la maladie !!
Dommage que vous n'ayez pas suivi de cours de santé publique avant de penser de telles anneries.

17.Posté par Anna LIBERMAN le 17/11/2020 13:28
Des familles françaises pas vaccinées atteintes par le virus de la rougeole ont été responsables de milliers de morts au Costa Rica
Alors oui vous êtes libre de ne pas vous faire vacciner
vous ne pourrez plus voyager
Vous ne pourrez peut-être plus aller aux théâtres aux cinemas concerts vous serez obligé de vacciner vos enfants pour les mettre à l'école
Et je souhaite que tous les frais d'hospitalisation pour cause de COVID seront à vos frais
Car la société ne doit pas payer pour les conséquences de vos délires
Alors oui vous serez libre à ne pouvoir rien faire

18.Posté par ravat13 le 17/11/2020 13:45
C'est déjà le cas pour la fièvre jaune, pas de carnet jaune pas de voyage en Afrique. Et personne n'en appelle à la déclaration des droits de l'homme de 1948...

De plus, cela restera un choix à priori. Le voyage sera enfin possible !

19.Posté par TVS le 17/11/2020 15:28
"Aller vous faire vacciner mets ne venez surtout pas pleurer le jour où on vous annonce une mauvaise nouvelle du a votre vaccin . Celui qui veut du vaccin qu'il le fasse en son âme et conscience celui qui n'en veut pas qu'on ne l'oblige pas"

Je suis contre l obligation du vaccin mais Donc on vous demandera la même, si un vaccin est disponible mais que vous le refusiez en votre âme et conscience, si vous tombez malade de la maladie en question, vous serez donc d accord de ne pas avoir besoin de soin ... J espére pour vous que vous ne ferez pas partie des quelques cas grave ... Mais bon, cela aura été votre choix !

20.Posté par Doris le 17/11/2020 17:06
N'étant tpas contre les vaccines car oui ils ont été bénéfique pour l'humanité. Mais d'obliger d'inoccule 11 vaccines à un bébé me semble quand même un peu abusé. Surtout certain de ces maladies sont presque inexistent aujourd'hui.
Pour le covid, cette nouvelle forme de vaccin (ARN) est pour l'instant inconnu donc on ne connais pas les risques à venir. Tenant compte du taux de mortalité assez faible de ce virus je ne vois pas du tout pourquoi prendre le risque du vaccin. Avec cette épisode de covid, je me demande vraiment qu'allons nous faire le jour où un vrai virus mortel (type peste) point son nez. Si on regarde le souk que la covid provoque.
Arrêter de vous faire la bise même en famille ( sauf les amoureux bien sûr) ne serrez pas les mains et laver les mains, garder une petite distance pour les personnes fragiles et le nombre de malade diminuera sans confinment.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance