TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Italyscape : "L'été 2021 a été une bonne (mais courte) saison estivale"

L'interview de Vincenzo Emprin, CEO d'Italyscape



Présent sur le marché français depuis 2015, Italyscape a réalisé, cet été, une bonne (mais courte) saison estivale avec le marché des individuels français. Malgré l'absence de certaines clientèles - américaine notamment - l'agence réceptive tient bon... en attendant le retour progressif des voyageurs en Italie. Nous avons fait le point avec Vincenzo Emprin, CEO d'Italyscape. Interview.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 9 Septembre 2021

Vincenzo Emprin, CEO d'Italyscape : "Nous attendons une forte reprise des marchés européen et américain. Nous sommes prêts !" - DR : Capture écran Italyscape
Vincenzo Emprin, CEO d'Italyscape : "Nous attendons une forte reprise des marchés européen et américain. Nous sommes prêts !" - DR : Capture écran Italyscape
TourMaG.com - Avec la réouverture des frontières européennes en juin dernier, comment s'est passé l'été pour Italyscape ?

Vincenzo Emprin :
Nous sommes heureux d’avoir pu travailler avec nos clients européens, même si l’absence de nos clients américains notamment s'est fait cruellement sentir.

Nous avons hâte de retrouver de l’homogénéité et de la clarté au niveau international pour réinstaller la confiance des voyageurs et notamment transatlantiques.

Nous n'envisageons pas de retrouver notre chiffre d'affaires 2019 avant 2023, mais nous croyons dans une reprise forte et nous pensons également que cette crise nous a renforcés, au niveau humain en interne comme avec nos partenaires.

La disponibilité accrue de chacun a permis cet essor. D'ailleurs, nous avons préparé cette reprise en maintenant un lien très fort localement avec nos fournisseurs.

Nous avons également eu la chance de pouvoir garder notre équipe au grand complet et c'est une de mes grandes fiertés ! Nous n’avons pas eu à nous inquiéter de l'aspect financier ce qui, en plus des aides du gouvernement comme en France, a été déterminant dans nos projections de reprise.

TourMaG.com - Quel regard portez-vous sur l’instauration des codes couleurs par pays et du pass sanitaire européen ?

Vincenzo Emprin :
A notre avis, l’instauration de codes couleurs fonctionne bien.

Après une période instable, ces dispositifs sont maintenant fluides et toutes les conditions pour voyager sont réunies, même pour les groupes - qui opèrent néanmoins la reprise la plus lente du secteur pour le moment.

TourMaG.com - Pouvez-vous nous rappeler en quelques mots la philosophie d'Italyscape ?

Vincenzo Emprin :
Italyscape propose un tourisme à haute valeur ajoutée en terme de service et d’attention, avec un système de conciergerie propre.

Nous préférons la difficulté qualitative du « sur-mesure » à la revente de packages trop convenus. Toutefois, nous nous attachons toujours à expliquer à nos clients que le tourisme dit « expérientiel » ou les programmes « cousu main » ne sont pas du tourisme de luxe : les deux concepts se marient fort bien, mais l'un peut aller sans l'autre.

Nous savons vendre et développer des partenariats avec des hôtels de luxe ou de charme mais ceux-ci ne sont qu'une partie de l'expérience.

Notre valeur ajoutée réside dans la construction quotidienne d'exclusivités et notre catalogue d'expériences s'est encore enrichi durant ce confinement.

Nous avons créé des webinaires qui en dévoilent une partie mais le mieux reste de faire directement appel à nous car l'Italie est un kaléidoscope d'expériences (saveurs, culture, nature et... artisans).

Vincenzo Emprin - DR : Italyscape
Vincenzo Emprin - DR : Italyscape
TourMaG.com - Depuis combien d’années travaillez-vous en B2B avec le marché français ? Comment avez-vous maintenu le lien avec vos partenaires durant cette pandémie ?

Vincenzo Emprin :
Nous sommes présents sur le marché français depuis 2015, après des percées très significatives sur les marchés anglosaxons, notamment aux États-Unis, où nous gardons une implantation très forte.

Nous travaillons dans l'Hexagone en collaboration avec Guillaume Terrade, notre relais commercial pour les pays francophones.

Durant la pandémie, nous avons maintenu une communication étroite avec tous nos clients, en proposant des webinaires et en informant chaque mois de la situation épidémique en Italie.

TourMaG.com - Avez-vous "profité" de la période d’arrêt pour revoir votre production, vous orienter vers des offres de tourisme plus durables, plus "slow" ?

Vincenzo Emprin :
Italyscape était déjà très sensible au sujet du tourisme durable bien avant la pandémie.

C'est même dans l'ADN de notre offre : nous privilégions les partenariats avec les fournisseurs et les clients compatibles avec cette tangente de développement basée sur le respect de l'environnement naturel et humain.

Par exemple, nous ne cautionnons pas les bateaux de croisière dans la lagune de Venise, mais nous sommes des opérateurs très actifs sur les petits trains du Nord de l'Italie, avec même une incursion en Suisse, et où l'on peut maîtriser un service très qualitatif.

Vous parlez de slow tourisme et je ne peux m’empêcher de penser à la "slow food" d'un petit restaurant d'Alba dans les Langhes, né des réflexions philosophiques de quelques amis passionnés de bien vivre et de respect.

Nous entretenons des relations particulières avec cette antre du bon goût et du temps long, et y offrons des expériences uniques à nos voyageurs... L'éveil des consciences, si l'on veut y croire, renforcera ces modèles de croissance doux et respectueux.

Par ailleurs, nous avons à cœur de soutenir l’immense patrimoine culturel et immatériel italien, à travers notre contribution au Fondo Ambiente Italiano (FAI), sujet central dans la valorisation du patrimoine du Bel Paese.

Enfin, nous aimons faire connaitre à nos voyageurs la valeur et la richesse de la cuisine italienne et de sa production agroalimentaire de haute qualité, à travers des visites aux producteurs locaux liés à l’association Slow Food.

Ainsi, nous créons une double valeur, d’authenticité et de découverte pour les voyageurs, et économique pour le territoire italien.

TourMaG.com - Vous êtes-vous tournés vers le marché national faute de clients internationaux ?

Vincenzo Emprin :
Nous sommes membres du réseau de voyagistes italien Quality Group, grâce auquel nous avons bénéficié d'une ouverture efficace vers le marché intérieur.

En effet, le réseau du Quality Group est très implanté dans toute l'Italie continentale et insulaire pour l'outgoing, c'est-à-dire l'envoi des Italiens vers le reste du monde. Mais nous avons ajouté une offre très enrichie, très « maison » et poussé les Italiens à découvrir leur pays qui, comme la France, recèle des trésors finalement assez peu connu des nationaux.

Cela nous a un peu aidés, mais nous avons vocation à retrouver nos flux extérieurs et à reprendre notre développement à l'international qui était exponentiel en 2019...

TourMaG.com - Dans quel état se trouve votre Groupe aujourd'hui ? Le gouvernement italien vous a-t-il soutenu depuis mars 2020 ?

Vincenzo Emprin :
Le gouvernement a soutenu les entreprises italiennes à travers plusieurs mesures : cassa integrazione (chômage partiel), aides financières, garantie de l’Etat pour accéder à des crédits bancaires.

Les mesures du gouvernement, en plus de notre adhésion au Quality Group, ont été fondamentales pour le maintien de l'entreprise et nous ont permis de garder des relations étroites avec nos clients.

Nous avons également gardé l’équipe et nous l’avons agrandie avec la forte reprise du marché interne.

Désormais, nous attendons dans un futur proche, une forte reprise des marchés européen et américain. Nous sommes prêts !

TourMaG.com - Qu'en est-il de la concurrence : est-elle plus féroce ou avez-vous perdu des concurrents en cours de route ?

Vincenzo Emprin :
Il est encore un peu tôt pour le confirmer, mais malheureusement certains opérateurs n'ont pas pu encaisser le choc et cesseront leurs activités dans les mois à venir.

Je parle au futur car les vrais effets de cette crise sont devant nous et viendront après l'arrêt des aides gouvernementales. Aujourd'hui, il est impossible de "cartographier" une situation dans laquelle beaucoup d'opérateurs ont tenu grâce aux aides.

Les structures fortes financièrement résistent et c'est notre cas, mais encore une fois, notre atypisme - du fait de notre proximité avec le Quality Group - a été fondamental pour nous permettre de continuer à travailler. A cela s'ajoute une équipe qui, je dois le dire, est absolument incroyable et qui a cru en moi et au projet sans faiblir un seul jour !

TourMaG.com - Quelles actions comptez-vous mettre en place pour amorcer la reprise sur le marché français ?

Vincenzo Emprin :
Le dynamisme de certains de nos clients ne s'est pas démenti à l'heure où les commandes reprennent à un rythme modéré.

Mais l’attentisme est toujours là - qui l'eût cru ? - après 18 mois de pandémie... Les voyageurs restent prudents, la vaccination globale devrait préserver cette hausse progressive, mais nous avons appris à être prudents.

Je dirais ainsi que l’été 2021 a été une bonne (mais courte) saison estivale pour le marché individuel français, qui a montré un bon dynamisme pour les réservations de dernière minute, surtout pour le balnéaire (les Pouilles avant tout), les lacs et la Toscane.

Le secteur des groupes, lui, montre une reprise plus lente même si toutes les conditions pour voyager en sécurité sont réunies.

TourMaG.com - Serez-vous présents en France lors de l’IFTM Top Resa ou d’autres salons ?

Vincenzo Emprin :
Nous serons présents sur tous les salons qui étaient nos partenaires en 2019, et Top Resa de manière évidente pour le marché français.

Nous restons attentifs aux propositions développées par les organisateurs, mais malgré la place du digital, les rencontres physiques restent pour nous essentielles. Nous sommes impatients de retrouver nos partenaires en « présentiel » comme vous dites en France !

Contact : Guillaume Terrade

Tel : 06 84 82 73 63

Mail :
guillaume.terrade@italyscape.com

Lu 2181 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 15:43 Voyage au Sénégal : quelles conditions d'entrée ?









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias