TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



La République Dominicaine : valeur sûre des voyagistes français

La République Dominicaine a enregistrée près de 5 millions d'arrivées en 2021



Fort de sa stratégie tournée vers le tourisme, la République Dominicaine a comptabilisé en 2021 près de 5 millions d'arrivées internationales. Cette politique a permis aux tour-opérateur français de se positionner sur une destination ouverte et de trouver leur place face à la concurrence internationale


Rédigé par le Dimanche 16 Janvier 2022

Depositphotos.com - valio84sl
Depositphotos.com - valio84sl
La République Dominicaine reste une valeur sûre des voyagistes français.

Alors que les Antilles ont dû faire face à une crise sociale et sanitaire, et que l'Ile Maurice est restée fermée jusqu'au 1er octobre dernier, la République Dominicaine a fait le choix de rester ouverte et d'accueillir les visiteurs internationaux.

"La destination tourne en plein régime. Le marché français est la locomotive des marchés européens ! Les TO français sont parvenus à trouver leur place dans la concurrence internationale, avec une desserte aérienne aussi solide que flexible et une offre produit bien identifiable, rassurante et compétitive notamment en formule club." explique Jurgen Bachman Secrétaire général du SETO.

Résultat : la destination va figurer dans les Top 10 des destinations long-courrier des ventes des TO du SETO pour la saison Hiver 2020-21.

Avant le Covid, elle était en tête du classement. Sur l'hiver 2018-2019 (1er novembre 2018 - 31 octobre 2019) le SETO comptabilisait 85 396 pax en voyage en forfait (en retrait de 11% par rapport à l'exercice précédent).

Philippe Sanguard directeur Boomerang Voyages nous le confirme, la destination a bel et bien le vent en poupe. Son tour-opérateur propose pas moins de 6 clubs dans le pays (3 Kappa, 2 Coralia et un Eldorador) : "C'est la destination où nous avons le plus de clubs et c'est notre Best Seller en nombre de pax et de chiffre d'affaires. A date nous enregistrons 10 000 pax entre le 1er novembre 2021 et le 31 octobre 2022. C'est une valeur sûre"

"La destination fonctionne bien. Nous avons connu une phase de rattrapage des réservations en octobre, novembre, décembre et nous allons faire une petite saison normale" affirme Gilbert Cisneros, PDG d'Exotismes.

Même son de cloche du côté d'Hélion De Villeneuve, directeur général d'Austral Lagons : "La République Dominicaine a cartonné en septembre, octobre et décembre et nous avons mis un plan de transport très agressif avec Corsair notamment".

Un constat partagé par les autres tour-opérateur du groupe Marietton. "Héliades fera une meilleure année que l'an dernier sur la Rep Dom. Nous avons d'ailleurs organisé notre premier éductour depuis 2 ans sur cette destination. Nous avons eu d'excellents retours c'est une destination où on ne ressent pas la pandémie de covid" poursuit à son tour Aurélien Aufort, Directeur général Groupe Marietton Developpement.

La destination n'a quasiment jamais fermé

En effet, la destinations a pris des mesures pour adapter son protocole sanitaire aux évolutions de l'épidémie. "La destination n'a quasiment jamais fermé et c'est l'un des premiers pays à avoir pris des mesures de prise en charge lors du premier confinement des cas positifs pour les installer dans des hôtels. Ils ont été exemplaires" précise Philippe Sangouard.

Une destination qui attire et qui trouve sa place dans de nouveaux catalogues. C'est le cas de Solea qui a intégré le pays dans sa production depuis l'été 2021et de Mondial Tourisme dès cet hiver.

"La République Dominicaine est la destination covid car il n'y a pas beaucoup de contraintes" renchérit Pascal Boyer directeur commercial de Solea. "Nous avons fait de très beaux dossiers. C'est une destination qui est devenue plus qualitative et qui monte en gamme."

Pour Mondial Tourisme, c'est aussi l'occasion de se lancer sur long-courrier et d'élargir le catalogue hiver à côté d'autres nouveautés telles que les Canaries et la Laponie : "Pour la première fois nous allons plus loin que d'habitude avec la République Dominicaine. Mais nous restons dans notre domaine et dans notre registre en proposant toujours des séjours balnéaires all inclusive.

Nous investissons aussi comme pour les autres destinations sur les stocks hôteliers et aériens. La République Dominicaine, tout comme les Canaries nous permettent d'élargir notre offre sur l'hiver et de rééquilibrer l'activité entre la saison estivale et hivernale."
nous expliquait Frank Tepper, responsable de la production de Mondial Tourisme.

"Nous sommes sur un faux plat mais tous les jours nous faisons mieux que la veille"

Mais les Français ne sont pas les seuls sur le coup. D'autres marchés s'intéressent de près à la République Dominicaine. Pour autant, aucun des voyagistes n'a eu à déplorer de problème de capacités.

"Les Américains et les Canadiens ont des contraintes strictes qui entravent les voyages et il y a une telle capacité en République Dominicaine..." analyse Gilbert Cisneros.

"Nous n'avons eu aucun retour sur des cas de requests qui ne seraient pas passés. Il n'y a pas de surbooking"
complète Philippe Sanguard

Là où ca pourrait coincer c'est sur la fin 2021 et le début d'année 2022, où les Russes et Ukrainiens viennent en nombre passer leurs vacances au soleil. "Sur certaines destinations il est clair que mes concurrents sont plus les marchés Russes et Ukrainiens que mes confrères français" lance Hélion de Villeneuve.

Reste que si les prises de commandes ont subi un coup d'arrêt en décembre, les réservations semblent prendre peu à peu des couleurs.

"Nous sommes sur un faux plat mais tous les jours nous faisons mieux que la veille" constate le patron d'Exotismes. "Les clients s'engagent très tardivement ce qui profite à Exotismes car nous avons une technologie qui nous permet de réserver avion et hôtel en 5 clics"

Du côté de NG Travel aussi certains dossiers Rep Dom se valide à J-3 du départ. Philippe Sanguard se veut plus optimiste que la moyenne avec un trend de réservation positif depuis le début de l'année : "Au global par rapport à 2019 nous enregistrons une hausse des réservations de 4 à 5%"

Près de 5 millions d'arrivées en 2021, objectif 7 millions en 2022

Pour la République Dominicaine, le choix d'avoir garder la destination ouverte a permis de maintenir l'activité et les infrastructures.

"Nous voyons bien la différence avec des destinations qui ont fermé, pour certains le maintien de la qualité de service est plus compliqué" souligne Hélion de Villeneuve.

Il faut dire que l'enjeu est de taille pour le pays.

"Le tourisme représente 15 % du PIB et a un impact sur plus de 700 000 emplois et plus de 1,2 million de personnes" précisait David Collado, Ministre du tourisme de la République dominicaine.

Au global sur l'année 2021, la République Dominique enregistre près de 5 millions d'arrivées (4,9) ce qui représente 77% des niveaux de 2019, pour 5,6 milliards de dollars de recettes. Et la dernière partie de l'année a tiré les chiffres vers le haut puisque le 4e trimestre affiche à lui seul 1,7 million d'arrivées soit 116% du niveau 2019.

La destination fini même en trombe, le pays ayant réalisé le meilleur mois de décembre de son histoire avec 728 335 arrivées touristiques. Le taux d'occupation pour le dernier mois de l'année s'est établie à 75%.

Dans ce contexte, l'Europe représente 25% de la fréquentation. Fort de cette première année reprise, la République Dominicaine vise donc plus haut et espère passer le cap des 7 millions de visiteurs en 2022.
Nombre d'arrivées sur une année en République Dominicaine (non résidents) - DR
Nombre d'arrivées sur une année en République Dominicaine (non résidents) - DR

Quelles formalités pour se rendre en République Dominicaine ?

Pour se rendre en République Dominicaine, les voyageurs

Les voyageurs au départ de la France n’ont pas besoin de fournir à leur arrivée un test PCR négatif ou de Covid-19.

Les aéroports et autres points d’entrée effectueront un test d’haleine rapide aléatoire à un pourcentage de passagers, et à tous ceux qui présentent des symptômes, à leur arrivée. Les passagers de moins de cinq ans et les membres d’équipage sont exemptés de cette procédure.

Les passagers qui présentent un certificat de vaccination au moins 3 semaines après l’administration de la dernière dose ou un test PCR négatif pris dans les 72 heures précédant leur arrivée en République Dominicaine seront exemptés du test aléatoire.

Tous les passagers devront également effectuer une vérification de la température.

La présentation de la carte vaccinale est obligatoire pour toutes les personnes de plus de 12 ans dans les lieux accueillant du public. Le certificat covid numérique UE (passe sanitaire français) est accepté par les autorités dominicaines comme preuve de vaccination.

Source MEAE et Godominicanrepublic.co

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3821 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Mai 2022 - 12:39 Tourisme : où peut-on voyager dans le monde ?







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias