TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

La Russie fait de la France un marché prioritaire

Doubler le nombre de touristes Français en 2020



Généralisation du e-visa à tout le territoire, création d’une plateforme de contenu inspirationnel et de réservation, représentation en France… La Russie veut accélérer le développement du tourisme et mise, entre autres, sur le marché français. Le point sur les projets et les ambitions de la destination avec Zarina Doguzova, directrice de l'Agence Fédérale de Tourisme Russe.


Rédigé par le Mardi 3 Mars 2020

Zarina Doguzova, directrice de l'Agence Fédérale de Tourisme Russe. - DR : Agence Fédérale de Tourisme Russe.
Zarina Doguzova, directrice de l'Agence Fédérale de Tourisme Russe. - DR : Agence Fédérale de Tourisme Russe.
TourMaG.com – Lancé en octobre dernier en Europe, le visa électronique a connu quelques couacs…

Zarina Doguzova :
Nous sommes en période de test depuis fin 2017. D’abord, nous avons lancé le visa électronique pour les visiteurs internationaux de 18 pays qui souhaitaient voyager dans la partie extrême-orientale du pays, avec pour point d'entrée Vladivostok.

Le résultat était globalement positif, alors nous avons étendu, en octobre 2019, l' e-visa aux ressortissants de 53 pays, dont la France, pour visiter la ville de Saint-Pétersbourg et la région de Leningrad ou l'enclave de Kaliningrad.

Effectivement, il y a eu quelques difficultés, non liées au système, mais à des erreurs dans le remplissage des formulaires.

Pour y remédier, nous avons optimisé le site. Désormais, des fenêtres pop-up s’ouvrent pour attirer l’attention des gens là où les erreurs étaient commises.

Peut-être que la solution est de scanner les passeports pour comparer les informations ? Nous y réfléchissons.

[Lire aussi :]b E-Visa Russie : Le visa électronique gratuit qui peut coûter très cher...


TourMaG.com – Après Vladivostok, Saint-Pétersbourg et Kaliningrad, quelles régions seront concernées par le e-visa ?

Z. D. :
Le visa électronique sera généralisé à tout le territoire au 1er janvier 2021. Sa durée sera, elle-aussi, étendue, de 8 jours aujourd’hui elle passera à 16 jours.

Il n’y aura plus besoin d’invitation, ni d’enregistrement pour ceux qui sont hébergés en appartement ou maison particulière.

La plupart des aéroports sont équipés du système de visa électronique, les ports et les gares également.

C’est un travail long et compliqué, mais nécessaire. Le régime de visa précédent est un frein au tourisme en Russie.

TourMaG.com – Que représente le marché français pour vous ?

Z.D. :
Nous faisons de la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne des marchés prioritaires.

A travers le e-visa, nous espérons voir le nombre d’entrées en provenance d’Europe augmenter de 30 à 40%.

La France est dans le top 5. Entre janvier et septembre 2019, 182 000 touristes français ont découvert la Russie, contre 207 000 en 2018. Nous espérons doubler le nombre de touristes français en 2020.

Avoir organisé la coupe du monde de football en 2018 a permis de modifier l’image du pays. La Russie est victime d’une image négative, celle d’un pays lointain, inhospitalier et froid.

TourMaG.com – Quid de l’ouverture d’un office de tourisme en France ?

Z. D. :
Nous y réfléchissons. Le format n’est pas arrêté. Mais c’est certain, nous allons augmenter la représentation en France.

TourMaG.com – Quelle est votre stratégie de développement du tourisme ?

Z. D. :
L'e-visa est un premier axe.

Nous allons lancer une plateforme numérique dédiée au BtoB et BtoC. Elle réunira tous les services (informations pratiques, formulaire de e-visa…), ainsi que du contenu « inspirationnel », à travers des supports vidéos et des photos et offrira la possibilité de réaliser ses réservations.

A l’été 2020, les informations, certifiées par l’Agence fédérale de tourisme de Russie, seront en-ligne. Pour réserver, il faudra patienter jusqu’à 2021.

L’idée est aussi de donner l’opportunité aux individuels de voyager simplement en Russie.

Ensuite, nous sommes en relation avec plusieurs chaînes hôtelières internationales, afin de créer de nouvelles infrastructures, pas seulement à Moscou et Saint-Petersbourg, et gagner en qualité de service.

L’Etat est disposé à faciliter les démarches des investisseurs étrangers.

Dans cette même logique, nous développons les liaisons aériennes à l’intérieur du pays.

Seul 10% du territoire est visité. Le pays est encore une énigme pour les touristes.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2782 fois

Tags : e-visa, russie
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance