TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : j'ai posé ma candidature pour devenir agent de voyages chez... UnicTour !

L’édito de Dominique Gobert



Et pourquoi pas ? Après les taxis communautaires, les voitures communautaires, les rencontres communautaires, voici, avec UnicTour la première agence mondiale communautaire de voyage en ligne, alliant les prix d’internet à la qualité de conseil et de service d’une agence de voyages sur-mesure !


Rédigé par le Mercredi 6 Juin 2018

Avec UnicTour, n'importe qui peut devenir agent de voyages, ou presque - Crédit photo : Pixabay, libre pour usage commercial
Avec UnicTour, n'importe qui peut devenir agent de voyages, ou presque - Crédit photo : Pixabay, libre pour usage commercial
C’est tout neuf. UnicTour, « l’Uber agence de voyage » (sic) vient d’émerger depuis le 4 juin, afin comme je le disais plus haut, de créer une agence, pardon, « la première agence communautaire de voyage en ligne mondiale ».

A lire : UnicTour veut devenir le « Uber » des agences de voyages

Avec un concept simple au demeurant, je cite toujours : l’ubérisation de l’agence de voyages.

Mais pas n’importe comment, faut « différencier » comme on dit dans les bonnes gazettes et les bons communiqués de presse, et pour ça, rien de plus simple : « UnicTour recrute des conseillers voyage par destination, des particuliers ou des professionnels indépendants et leur donne toute liberté pour construire leur offre ».

Et je cite à nouveau : « Avec UnicTour, tout le monde peut devenir agent de voyages en quelques clics ».

Perso, j’ai tenté l’inscription et c’est vrai : rien de plus simple, j’ai donné un nom bidon, renseigné quelques destinations et coché une ou deux cases, indiquant que je jacte quasi fluently l’italien, le serbo-croate… et j’attends mon premier contact !

Bon, ça c’est pour rigoler, mais franchement, sans vouloir aller contre l’innovation, il me semble que vous autres, agents de voyages, même si vous ne connaissez pas toutes les destinations (qui le pourrait) ce genre d’affirmation me laisse assez rêveur.

D’autant que, selon les propos du créateur d’UnicTour, « nous voulons proposer aux voyageurs un site qui leur permet de gagner du temps, de trouver les mêmes prix que ceux proposés par les agences de voyages en ligne, avec le conseil et le service en plus ».

DR : Dominique Gobert
DR : Dominique Gobert
Je remarque, en revanche, qu’aucune notion de prix ou de tarifs n’apparaît dans le communiqué pas plus que dans notre interview.

Et je sais bien qu’à l’aube de cette Intelligence Artificielle, « le conseil et le service » des agences de voyages, face à un UnicTour, c’est, pour reprendre une expression qui me plaît bien, « de la roupie de sansonnet » … ou de la roupette de caribou !

Quant aux « conseillers », ces TourUp (poste pour lequel j’ai postulé, il parait qu’il en existe déjà quelques 500 dans les tiroirs d’UnicTour. Et ils seront plus de 1000 à l’été 2018. C’est-à-dire demain !

Mais comme personne (ou du moins peu de « conseillers » n’a rencontré leur employeur, bien « qu’ils soient en contact », tout va bien !

Caramba ! S’ils sont tous acceptés comme je semble être en passe de l’être, je souhaite sincèrement à l’APST (garante, semble-t-il à hauteur de 120 000€) d’être quand même vigilante.

Vous me direz, UnicTour est immatriculé chez Atout France… encore que, après l’affaire Schneider, on ne sait plus trop quoi en penser…

Ah, j’oubliais aussi de préciser que, sur le plan de la logistique, UnicTour travaille avec une centrale de réservation, InnStant, laquelle (mais j’ai pas pu vérifier) regroupe quelque 250 000 hôtels.

Cette Centrale est basée dans les Iles Vierges Britanniques…

Pourquoi pas ? Après tout, l’idée est bonne, surtout lorsque, comme les fondateurs d’UnicTour, on « baigne » dans le monde des start-ups.

Et puis passer du secteur des télécoms, puis de la fibre optique (sic) au monde du voyage, c’est facile. D’autant que finalement, il n’est pas nécessaire de posséder un « diplôme » pour exercer… faudrait mettre les « tuteurs » de l’AFST, nous seniors du tourisme, sur le coup…

Allez, après tout, bon vent, puisque, si je reprends la conclusion de ce magnifique communiqué d’UnicTour, « les internautes ont tout à y gagner : un séjour sur-mesure au prix du « package » ou du « last minute » et la sérénité d’avoir affaire à un prestataire unique en charge de toute l’organisation du voyage, y compris en cas de pépin sur place » !

Décidément, les voies du Seigneur sont impénétrables…

Lu 1845 fois

Tags : APST, UnicTour
Notez



1.Posté par mille sabords le 07/06/2018 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis la suppression de justificatif professionnel pour être agent de voyages en 2017 ( c'était être titulaire de BST tourisme ou avoir exercé au un an en tant que responsable d'une agence de voyages ), on marche sur la tête !.!!

Je vais mettre les pieds dans le plat :
Les patrons agents de voyages qui ont obligation de fournir une garantie financière à ATOUT FRANCE pour obtenir une immatriculation pour travailler ( souvent accompagnée d'une caution sur des biens personnels exigés par l'APST ATRADIUS ...) doivent réveiller nos instances APST , Entreprise des Voyages EDV ( qui ne veut rie dire, le SNAV était plus explicite )....hélas chacun reste dans son" pré carré".

Après l'affaire SCHNEIDER qui atteste que la mission publique de ATOUT FRANCE n'a pas été remplie , affaire dont les " Entreprises du voyages"l' EDV "s' est totalement désintéressée, est il encore temps de se réveiller ! .?

On ne peut confier la réalisation et la vente de voyages qu'à des professionnels comme dans l'immobilier ou autre profession réglementée.

A contrario que signifie PROFESSION REGLEMENTEE ????????? assortie de contraintes financières importantes, d' une obligation de pleine responsabilité vis a vis du client ?? et sans contrepartie d'exigence de qualité professionnelle , mettant simplement la profession sur la place publique?

Serions nous restés des épiciers de quartier avec impossibilité d'élever le débat et aborder les sujets incompatibles avec les exigences du métier ? Je respecte les épiciers de quartier qui rendent bien des services mais ils ne sont pas une profession réglementée...

NOTRE METIER devient n' importe quoi , nos instances officielles vieillissantes n'abordent pas les vrais sujets et ne font pas de lobbying pour se faire entendre....

Bruxelles ne peut pas continuer à " pondre " des directives contraignantes engageant la pleine responsabilité des agents de voyages assortis d' engagements financiers importants ,( directive durcie par le gouvernement Macron en 2018.. par Sebastien Grivaux et notre ministre des finances comme cerise sur le gâteau !). et de l'autre côté supprimer les garanties professionnelles exigées antérieurement à 2017 pour exercer. le métier.
" à chacun son métier et les vaches sont bien gardées"

L'exemple de UNIC TOUR en est le premier , abracadabrantesque, car le métier des agences de voyages est l' information et le conseil avant la vente ( !) l'exemple donnée pour devenir conseiller chez UNIC TOUR est significatif.

Au lieu de se préoccuper que des encaissement de cotisation l'APST et ATOUT FRANCE devraient faire preuve de plus de sérieux , d''engagement élargis dans leurs compétences pour exiger de reconnaître les professionnels sur des critères tout aussi sérieux .

2.Posté par agvfan le 08/06/2018 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour compléter le constat de millesabords :

-on aimerait entendre la voix (via tourmag ? ) de l'APST et des EDV suite au communiqué de unic tour et l'édito de tourmag : vue la publicité faite, les réactions ici et sur les réseaux sociaux, il y a sans doute matière...
-pour l'APST, sans doute de bonnes raisons d'avoir accepté de fournir la garantie : dans le cas présent quelques explications seraient appréciées ...
-pour les EDV, il me semble qu'un titre (volontairement provoc, l'effet est réussi ) du genre " unictour : chomeur, étudiant, retraité ? devenez plutôt agent de voyages ) , mérite une réponse
-à défaut d'entendre les voix APST/EDV, quid des "têtes pensantes et dirigeantes du secteur ": soit ils considèrent que ça ne vaut même pas la peine d'en parler, soit leur "veille" est incomplète et ils ne voient pas venir le danger, soit ils cautionnent ??? ce qui est certain c'est que la profession est tirée vers le bas par de tels discours et pratiques ...
-cela dit, en filigrane, il y a toujours le sujet de l' "identité" de l'agent de voyages : si certains s'engouffrent dans la brêche en affirmant qu'en gros nimporte qui peut le faire et que ça ne demande pas de compétences particulières, c'est que justement ces compétences ne sont pas suffisamment définies/mises en valeur ; d'un autre coté, en étant provoc, peut-être que d'avoir voyagé 6 mois dans un pays et en avoir témoigné sur instagram, c'est plus important au final pour le client que de maitriser des outils obsolètes en mode cryptique ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle