TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l'Oncle Dom: les Comms ! faites ce que je dis, pas ce que je fais...

L'édito de Dominique Gobert



C'était à Rome, lors du Congrès Manor. Le patron de TUI France avait alors lancé un pavé dans la mare devant une assemblée médusée. Les rapports entre producteurs et distributeurs devaient être revus, sinon... On allait voir ce qu'on allait voir. Ben on a vu (des commissions qui augmentent) et on est pas franchement convaincus !


Rédigé par le Mercredi 16 Octobre 2013

La case de l'Oncle Dom: les Comms ! faites ce que je dis, pas ce que je fais...
"Je suis prêt à payer des commissions conséquentes à ceux qui font l'effort de nous vendre" avait alors indiqué Pascal de Izaguirre, en bondissant sur la scène.

"Mais je ne suis pas là pour alimenter les têtes de réseau"
, assena-t-il, soulevant au passage dans l'Assemblée quelques murmures… polis, mais pas franchement amicaux.

On s'attendait donc à ce que cette politique, que bon nombre de ses confrères producteurs approuvaient "in petto", mais sans trop manifester (on ne sait jamais) se mette en place assez vite…

Ben, on a attendu, on n'a rien vu et finalement, c'est plus tout à fait ça.

Pour être tout à fait objectif, ce qui, je vous le rappelle, n'est pas souvent mon cas, Thomas Cook entendait opérer sensiblement de la même manière.

Et, pour mémoire, lors de ses déclarations volontaires et résolues, Thierry Miremont, Fram N°5, entendait aussi agir de la même manière.

Des comms, oui, mais pas à n'importe qui". En clair, plus de commissions "à forfait".

A suivi alors la valse des franchises, pas toujours très franches d'ailleurs, des référencements (on ne sait jamais) et des accords signés quand même dans les grands réseaux.

Avec même, à la clé et chez TUI, des "incentives" sur certains produits. Bref, le bounga-bounga des relations grands producteurs-grands distributeurs…

La case de l'Oncle Dom: les Comms ! faites ce que je dis, pas ce que je fais...
Et, finalement, les distributeurs se marrent. Parce que, qu'on le veuille ou non, ils ont encore la main et ne sont pas disposés à la lâcher.

A preuve, TUI France donne à plein dans le bounga-bounga (j'aime bien même si je suis incapable de danser correctement).

Faut dire qu'avec les actionnaires, l'un grand breton, l'autre grand teuton, chacun cherchant à imposer une stratégie que l'on a encore peine à déterminer, ce pauvre Basque Bondissant doit avaler pas mal de couleuvres.

Et que l'aérien, c'est pas le tourisme à proprement parler. Une compagnie aérienne s'impose. Un TO, pas forcément…

D'ailleurs, si l'on reprend les propos de Rome, finalement, il ne s'est rien passé. Les accords avec les grands réseaux ont été signés.

Et malheur à ceux qui ne suivent pas. Si j'en crois certains, Passion des Iles, une des marques de TUI qui n'avait pas voulu passé sus le bouclier (pas de Brennus, celui du Top 14) a vu ses ventes chez Selectour bien diminuer…

Et comme TUI France est toujours, semble-t-il à la recherche d'une stratégie, pourquoi ne pas "revaloriser" la commission des franchisés ?

Certes, mais, et c'est encore une fois là où le bât blesse, légère (!!!) modification des modes de règlement: la commission est versée (et le restera) au départ du client, pas à la réservation. Eh, oui: encore une fois, c'est un problème de trésorerie…

Parce que il est pas idiot le Basque Bondissant, dans ses nouveaux contrats avec ses franchisés: la carotte d'une comm plus élevée, une ouverture de "nouveaux produits" référencés par TourCom et basta… La tréso, c'est pour nous. Point, circulez, y'a plus rien à voir !

On peut se demander quel type d'accord a été passé chez TourCom… C'est vrai que bouffer à tous les râteliers, c'est courant en grecquie…

N'empêche que ceci pourrait être dangereux, mais le colonel grec n'a peur de rien, c'est bien connu.

TUI France devrait rencontrer les autres réseaux. Si mes infos sont bonnes, quelques rendez-vous sont mêmes déjà pris…

Et je connais un patron de réseau, au moins, qui a un sacré sourire…


Lu 1777 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips