TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo DestiMaG  




Le Rajasthan veut voir "deux fois plus" de Français

Les Français connaissent et apprécient déjà le Rajasthan, qui est l'un des plus grands Etats d'Inde


Malgré une bonne reprise après le Covid, le Rajasthan mise sur sa prochaine campagne de promotion pour attirer davantage de touristes européens, et notamment de Français.


Rédigé par le Vendredi 20 Octobre 2023

Le Dr. Punita Singh, codirectrice du Rajasthan Tourism Board, sur le stand du Rajasthan à  IFTM Top Resa (Photo PB)
Le Dr. Punita Singh, codirectrice du Rajasthan Tourism Board, sur le stand du Rajasthan à IFTM Top Resa (Photo PB)
Si, début octobre 2023, lors du dernier IFTM Top Resa à Paris, le ministère du tourisme indien avait choisi de séduire les Français avec un vaste pavillon organisé sous la bannière "Incredible India ! Visit India Year 2023", c'est particulièrement du côté du Rajasthan qu'il fallait regarder.

Le Rajasthan, c'est le "pays des Seigneurs". C'est aussi un État de l'ouest de cette République fédérale qu'est l'Inde.

Souvent considéré comme la porte d’entrée pour découvrir cet immense pays, le Rajasthan a donc décidé de mieux se faire connaître des Français, en développent dans l'Hexagone - mais aussi au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie - une nouvelle campagne de promotion.

Le Rajasthan n'est pourtant pas inconnu en France, tant s'en faut, puisqu'il est l'un des Etats indiens qui attire déjà le plus les Français : plus de 200 000 d'entre eux le visitent chaque année.

Le Taj Mahal, les somptueux forts rajpoutes, les palais des Maharadjas ainsi que des coutumes vivaces attisent en effet beaucoup leur curiosité.

Mais, nous a confié le Dr. Punita Singh, codirectrice du Rajasthan Tourism Board qui représentait le "pays des Seigneurs" à l'IFTM Top Resa, "j'ai très envie de voir beaucoup plus de Français". Bien mieux, elle souhaiterait qu'ils soient deux fois plus nombreux à visiter son pays.

Même si la concurrence est rude entre les nombreuses destinations qui cherchent à séduire les Français, cet objectif ne semble pas inatteignable. Car, le Rajasthan ne manque pas d'atouts.

Certes, c'est une destination long-courrier mais, pour l'instant, malgré l'augmentation du coût de la vie, l'Inde reste abordable et le billet d'avion Paris-Delhi se négocie entre 500 et 1 200€ selon les périodes.

En outre, si presque tout le monde a entendu parler du Taj Mahal ou du somptueux Fort Amber, beaucoup moins de monde sait que le Rajasthan possède une bien grande diversité de paysages, de villes et de monuments.

Le Rajasthan : des villes qui sont autant de "perles"

Le mythique Taj Mahal (Photo Ministère du Tourisme d'Inde )
Le mythique Taj Mahal (Photo Ministère du Tourisme d'Inde )
"Le Rajasthan est un Etat et ses villes sont des perles", faisait valoir le Dr. Punita Singh, début octobre à Paris.

Cet Etat est en effet un concentré d’une extraordinaire diversité culturelle, historique et religieuse. Jusque dans les années 1970, il était une agrégation de petits royaumes ralliés individuellement à l’Union indienne.

Les puissants maharadjas régnaient sur ce territoire le plus vaste de l’Inde. Ce sont eux qui ont laissé en héritage un nombre incroyable de forts, de palais, de temples plus somptueux les uns que les autres. Encore aujourd'hui les turbans portés par les hommes et les saris colorés des femmes contribuent à cette imagerie pittoresque.

Les villes qualifiées par le Dr. Punita Singh de "perles", sont au nombre de trois au moins, et probablement de six au moins : Jaipur, surnommée "la Rose" en raison de la couleur des principaux monuments de sa vieille ville, est, avec ses deux millions d'habitants, la capitale du Rajasthan.

Elle s'est dotée d'un métro. Mais, la cité et les remparts ont été dessinés en suivant les principes édictés dans le traité d'architecture hindouiste, le Shilpa Shastra. Et c'est à l'occasion de la visite du prince de Galles, le futur Edouard VII, en 1876, que le maharaja Ram Singh II fit peindre la ville entière en rose.

Il y a aussi Udaipur "la blanche" que domine le palais du Maharana (City Palace) planté au milieu du lac Pichola.

Il y a ensuite Jodhpur, la "cité bleue", entourée d'un rempart long de 10km et percée de sept portes. Cette ville jadis placée sur la route de la soie, doit son surnom aux façades colorées de sa vieille ville. Fondée en 1459 par Rao Jodha, Jodhpur se trouve aux portes du désert du Thar dont les steppes s'étendent à l'infini et occupent de vastes espaces du Rajasthan.

On pourrait ajouter Jaisalmer, somptueuse cité caravanière déchue. Déchue peut-être, mais elle n’a rien perdu de sa splendeur. Les havelis qui furent les demeures de ses marchands d’épices, de dattes, d’opium et d’indigo au temps du commerce caravanier, sont parmi les plus beaux.

On pourrait ajouter aussi Pushkar, une ville sainte de l'hindouisme (400 temples et sanctuaires autour du lac sacré) également située aux portes du désert. Et encore Dausa, une autre cité ancienne nommée ainsi d’après son appellation sanskrit Dhau-sa qui signifie « Beau comme le ciel », rien que cela !

Un incroyable mélange d'odeurs, de couleurs et de traditions

Jodhpur, la "cité bleue" (Photo Rajasthan Tourisme Board)
Jodhpur, la "cité bleue" (Photo Rajasthan Tourisme Board)
Quelle que soit leur beauté, le Rajasthan ne se résume pas à ses villes. Cet Etat où des immeubles, des routes, des autoroutes et des viaducs sont partout en construction, compte aussi plusieurs parcs nationaux où l'on peut observer la faune sauvage. Et aussi des lieux de pèlerinages comme Ajmer, qui est connu comme le pays des "collines invincibles".

Enfin le Rajasthan, ce sont aussi bien des trains bondés (une expérience à ne pas rater !) que le fameux "Palace on Wheels" (un train iconique à prendre une fois dans sa vie), des hébergements misérables que des hôtels de charme et des cinq étoiles somptueux.

Bien sûr, la plus grande richesse y cohabite avec la grande misère sociale.

En résumé, le Rajasthan est d'abord un incroyable mélange de couleurs éclatantes et d'odeurs fortes, de traditions et de modernité. Déconcertant peut-être pour un Européen, ce mélange est aussi terriblement attirant. Il fait en effet le charme du Rajasthan et il justifie pour bonne partie le voyage

A lire aussi :

- Marché indien : quand les jeunes générations tirent les ficelles 🔑

- L'Inde entre dans le cercle fermé des alunissages réussis

PAULA BOYER Publié par Paula Boyer Responsable rubrique LuxuryTravelMaG - TourMaG.com
Voir tous les articles de Paula Boyer
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2370 fois

Tags : inde, rajasthan
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >











































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias