TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Le mythe de voyager dans l'espace, bientôt une réalité ?

La chronique de Michel Messager



Si le premier vol de touristes dans l’espace n’est qu’une question de mois, l’objectif est désormais de réutiliser les éléments nécessaires au vol spatial afin de réduire drastiquement les coûts de production. C’est sur la base de cette théorie, déjà éprouvée par Blue Origin, que les entreprises aux fonds privés espèrent toucher un public plus large et rendre à terme ce marché encore plus porteur et dynamique. En témoignent ces informations recueillies au mois de février 2020 par notre expert Michel Messager, où tous les ingrédients semblent réunis pour que le mythe devienne réalité : l’engouement des financiers et celui du public, les partenariats qui se nouent entre les acteurs du tourisme spatial et les installations que l’on remodernise.


Rédigé par Michel MESSAGER le Dimanche 8 Mars 2020

La Station spatiale internationale (ISS) pourra bientôt accueillir des touristes spatiaux. La NASA a fait savoir qu’elle avait choisi Axiom Space, une start-up basée à au Texas, pour construire le premier module commercial d’habitation qui pourra accueillir 8 personnes pouvant séjourner 30 jours dans l’ISS - DR : NASA
La Station spatiale internationale (ISS) pourra bientôt accueillir des touristes spatiaux. La NASA a fait savoir qu’elle avait choisi Axiom Space, une start-up basée à au Texas, pour construire le premier module commercial d’habitation qui pourra accueillir 8 personnes pouvant séjourner 30 jours dans l’ISS - DR : NASA
Dans mon dernier article de janvier, consacré à la rétrospective 2019, je vous indiquais que : « le 28 octobre 2019, la firme fondée par Richard Branson et renommée Virgin Galactic Holdings, a été introduite en Bourse à New York, ce qui a en fait la première société de tourisme spatial cotée en bourse.

Par cette introduction en bourse, le tourisme spatial est reconnu comme une économie à part entière et dans laquelle tout le monde peut désormais investir dans l'avenir de l'espace
».

LIRE : Tourisme spatial : 2020, l'année de tous les espoirs ?

J’espère que vous aussi vous faites partis des « heureux gagnants » qui ont investi dans Virgin Galactic Holdings puisque, sur les trois derniers mois, la progression de l’action a été fulgurante : +300% !

Le tourisme spatial attire le monde boursier

Comment expliquer un tel engouement ? Cet exceptionnel mouvement boursier trouve ses origines sur des motifs à la fois fondamentaux et techniques.

Le tourisme spatial et l’activité commerciale spatiale en général, attirent le monde boursier qui plus que jamais commence à croire à ce créneau d’avenir et veut y investir. Comme Virgin Galactic est la seule compagnie du secteur à être cotée en Bourse, elle ramasse donc la mise.

Ironie du sort, cette hausse fulgurante de Virgin Galactic est surtout alimentée par les bonnes nouvelles en provenance de son principal concurrent, SpaceX, la société d’Elon Musk, qui s'apprête à lancer ses vols privés et a annoncé, le 14 février 2020, le partenariat de SpaceX et Space Adventures.

Il est clair également que les investisseurs parient qu'à plus long terme, Virgin Galactic sera l'une des premières entreprises à proposer des voyages hypersoniques de point à point, réduisant un jour potentiellement les vols intercontinentaux à moins de trois heures.

Dans une étude publiée au mois de décembre 2019, les analystes de Morgan Stanley (NYSE:MS) ont évalué ce marché à 800 milliards de dollars d'ici 2040.

Même optimisme du côté du gouvernement US qui annonce que le rythme de lancement de fusées américaines devrait nettement augmenter en 2020, selon lui : « un dynamisme largement porté par les sociétés privées, dont SpaceX ».

« Le gouvernement américain s'attend à accorder entre 40 et 50 licences dans l'année budgétaire 2020 », a déclaré Wayne Monteith, responsable de l'agence américaine de l'aviation (FAA) pour les vols spatiaux, lors de la Commercial Space Transportation Conference à Washington.

Par comparaison en 2019, 31 licences avaient été accordées par la FAA.

Partenariat SpaceX et Space Adventures : vers de nouveaux horizons

Il n’y a pas que la bourse qui grimpe pour Virgin Galactic, les réservations aussi. Ainsi, celles-ci ont plus que doublé, puisque depuis fin septembre, on en compte 7 957 !

La société se prépare désormais à proposer à la vente à partir de mars, une nouvelle série de sièges, chaque aspirant spationaute devant débourser un acompte de 1 000 dollars, pour un prix rappelons-le, allant jusqu’à 250 000 dollars.

En parallèle, le 14 février 2020, l’entreprise d’Elon Musk annonçait non seulement avoir remporté le contrat avec la Nasa pour envoyer des humains à bord de l’ISS via sa capsule habitable Crew Dragon, mais aussi son partenariat avec Space Adventures.

Pour mémoire, Space Adventures n’est pas la première venue dans le tourisme spatial et a déjà pas mal d’expérience.

C’est elle qui a envoyé Dennis Tito, tout premier « touriste spatial » vers la Station spatiale internationale en 2001. Elle a depuis organisé sept autres voyages spatiaux similaires et propose aussi de nombreux vols en gravité zéro.

L’objectif annoncé n’est pas des moindres. Les entreprises de tourisme spatial les plus performantes aujourd’hui, à savoir Virgin Galactic et Blue Origin, envoient leurs clients à bord de vols à une altitude de 100 kilomètres maximum.

Quand on sait que la Station spatiale internationale gravite à une altitude de 400 kilomètres, lorsque SpaceX et Space Adventures affirment envoyer leurs clients au double de ces chiffres, cela signifie qu’ils visent une altitude autour de 800 kilomètres.

Space Adventures indique que les candidats souhaitant dépenser des millions de dollars dans cette aventure sont d’ores et déjà invités à se faire connaître.

En tout cas, avec cette annonce, nous assistons bien au début d’un marché en fort développement et d’une dimension nouvelle.

Une nouvelle vie pour l’ISS avec un nouveau module touristique

La Station spatiale internationale (ISS) pourra bientôt accueillir des touristes spatiaux.

Le 27 janvier 2020, la NASA a en effet fait savoir qu’elle avait choisi Axiom Space, une start-up basée à Houston (Texas), pour construire le premier module commercial d’habitation de l’ISS. Ce module pourra accueillir huit personnes pouvant séjourner pendant 30 jours au sein de l’ISS.

La France sera un peu présente dans cette opération via le designer Philippe Stark pour la décoration intérieure du module d'habitation.

Ce module commercial habitable devrait rejoindre l’ISS au second semestre 2024. Il permettra entre autres de prolonger la mise en service de l’ISS de cinq ans, avec une possibilité de rallonge de deux ans. Rappelons que l’utilisation de l’ISS, lancée en 1998, devait prendre fin en 2020.

D’après certaines estimations, un voyage à bord de ce module coûterait entre 50 à 60 millions de dollars !

« Telle est la tâche de l'homme : conquérir l'espace et sanctifier le temps », disait Abraham Heschel dans Les Bâtisseurs du temps.

Michel Messager - DR
Michel Messager - DR
Michel MESSAGER est directeur associé de Consul Tours, société de conseil travaillant pour une clientèle privée et institutionnelle dans les secteurs du tourisme.

Après avoir occupé les postes de Secrétaire Général du Tourisme Français, puis de Directeur Commercial de Touropa et Directeur du pôle tourisme du Groupe Verney , il rejoint en 1997 l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) en qualité de Secrétaire Général jusqu’à fin 2007, période à laquelle, encore jeune retraité, il décide de réactiver sa société de Conseils créée au début des années 90.

Nommé par le Ministre chargé du tourisme en 2005, puis en 2012, il siège au Conseil National du Tourisme en qualité de Président Délégué de la section économie touristique et fonde avec plusieurs personnalités du tourisme l’AFST (Association Française des Seniors du Tourisme) dont il assure la Présidence.

Il est l’auteur d’un livre sur le Tourisme Spatial publié à la documentation française et de plusieurs articles sur le sujet.

Il est considéré actuellement comme un des spécialistes en la matière. Il intervient fréquemment sur ce sujet à la radio et à la télévision, ainsi qu’au travers de conférences dans de nombreux pays, notamment au Canada où il réside quelques mois par an.

Lu 3732 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel