TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Les Entreprises du Voyage montent en charge sur le lobbying

Convention EdV Ile-de-France en Laponie suédoise



Les Entreprises du Voyage souhaitent encore davantage "professionnaliser" leur action de lobbying, engagée depuis 10 ans. Le sujet était au cœur de la convention des Entreprises du Voyage Ile-de-France qui s'est déroulée en Laponie suédoise, jusqu'au 25 mars 2019.


Rédigé par le Lundi 25 Mars 2019

Jean-François Michel (Cap Monde), Valérie Boned (EDV) et Georges Pham Minh lors de la table ronde sur le lobbying - DR CE
Jean-François Michel (Cap Monde), Valérie Boned (EDV) et Georges Pham Minh lors de la table ronde sur le lobbying - DR CE
A l'occasion de la convention des Entreprises du Voyage (EdV) Ile-de-France en Laponie suédoise, qui se déroule jusqu'au 25 mars 2019, Valérie Boned, secrétaire générale des EdV, est revenue sur les actions de lobbying mises en place depuis 10 ans.

Dans cette démarche, le syndicat collabore avec Georges Pham Minh, conseiller en affaires publiques.

Il explique : "le lobbyiste est un technicien. A la manière d'un avocat qui accompagne ses clients dans les méandres du palais du justice, un lobbyiste accompagne son client, les Entreprises du Voyage, dans les méandres de la vie politique".

Sauf que le tourisme n'intéresse pas les politiques, selon Georges Pham Minh.

"Le tourisme n'est pas un sujet noble, les politiques ne font pas leur carrière sur ce sujet. Il est plus valorisant pour eux de travailler sur les finances publiques, l'emploi ou les thématiques de santé".

Résultat : peu de politiques se spécialisent dans le tourisme, une dizaine à l'Assemblée Nationale, et la même proportion au Sénat.

Les parlementaires sensibles aux chefs d'entreprises de leur circonscription

La convention des EdV Ile-de-France s'est déroulée en Laponie suédoise - DR CE
La convention des EdV Ile-de-France s'est déroulée en Laponie suédoise - DR CE
Pour ne rien arranger, il n'y a plus de ministre attitré au tourisme depuis 2017, et le secteur se partage entre deux ministères, Bercy et le Ministère de l'Europe et des affaires étrangères, deux administrations qui "se détestent cordialement".

"Le tourisme est une économie de cueillette", poursuit le lobbyiste des EdV. "Et les politiques préfèrent s'intéresser au réceptif et ses 100 millions de visiteurs qu'aux 10 millions qui voyagent à l'étranger."

Pour modifier la tendance, les EdV sont bien décidées à aller encore plus loin : "nous devons encore davantage professionnaliser le lobbying" explique Valérie Boned et "cibler les bons politiques et les bons leviers".

Dans cette optique, la secrétaire générale des EdV souhaite s'appuyer davantage sur les adhérents.

"L'objectif est de se constituer un fichier, permettant de savoir quels sont les députés et les sénateurs que vous connaissez dans vos territoires.

Les parlementaires sont très sensibles aux consommateurs, mais également aux chefs d'entreprises présents dans leur circonscription. C'est un lien terrain très important. Et il faut faire encore mieux
".

Toutefois, Georges Georges Pham Minh précise : "le fait d'avoir des relations personnelles avec les hommes politiques ça peut aider, mais cela ne suffit pas.

On ne peut pas avoir confiance uniquement sur un lien d'amitié. Le personnel politique est guidé uniquement par la réélection."

Le lobbying est l'affaire de tous

Lionel Rabiet - DR CE
Lionel Rabiet - DR CE
La mobilisation organisée dans le cadre de la loi Pacte sur la responsabilité de plein droit illustre bien ce phénomène, puisque 150 sénateurs et 100 députés ont signé l'amendement soutenu par les EdV.

Le syndicat avait fait appel à l'ensemble de ses adhérents afin qu'ils écrivent directement à leurs élus.

Lire : Responsabilité de plein droit : les pros du tourisme ont écrit à l'ensemble des députés

D'autres actions sont menées par le syndicat : un livre blanc est rédigé à chaque élection présidentielle. Par ailleurs, il s'est allié dans la défense des intérêts de la profession à l'APST et au SETO, mais également à l'UNOSEL et au CEAG. Le cas de la taxation des aides aux comités d'entreprise en est le parfait exemple.

En quelques jours le gouvernement a reculé.

Lire : Taxes aides aux vacances CE : le gouvernement fait machine arrière

La Confédération des Acteurs du Tourisme (CAT) permet également de prendre la parole sur des sujets communs à l'ensemble des membres et de parler d'une même voix.

"Le lobbying c'est l'affaire de tous : des EDV mais aussi en région, et c'est l'avenir de notre profession qui se joue", a conclu Lionel Rabiet, président des EdV Ile-de-France en clôture du congrès.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1334 fois

Notez



1.Posté par mille sabords le 25/03/2019 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Georges Pham Minh, est content d'avoir été invité en Laponie ...Cool , mais rien de plus que nous ne savions déjà.
Rien ne change , et peu probable que cela change en l'état .
L 'article est explicite et montre la juste vison de nos politiques sur le tourisme en général d'autant que les budgets ont été réduits pour ATOUT FRANCE.....Ce qui signifie que pas même la pérennité du tourisme en France n'intéresse les politiques ..!!!
En FRANCE tout est construit autour du social ( en tout genre) et de la protection du consommateur... quitte à écraser les opérateurs..
Reste peut être une solution avec les bonnes vieilles recettes...
.... Que nos instances professionnelles rédigent " ENSEMBLE" une doléance bien incisive ayant un impact financier et électoral en plaçant nos sujets au centre , adressée à LA FOIS aux Sénateurs et aux Parlementaires par mail. personnalisé et RENOUVELER la démarche tous les trois mois... Opération peu coûteuse dont la répétition peut être porteuse ....avant d'attendre un nouveau ministre du tourisme efficace...(?)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2019 - 15:15 Amadeus signe avec Booking.com



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips