TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Les affaires reprennent... les B 787 Dreamliner à nouveau bons pour le service

les Boeing 787 étaient interdits de vol depuis 3 mois



Cela faisait trois mois que les Boeing 787 étaient interdits de vol à la suite des problèmes rencontrés par les compagnies japonaises avec les batteries lithium-ion équipant ces appareils. La modification technique apportée par Boeing va permettre aux appareils de reprendre du service, après une dernière formalité d'autorisation de vol octroyée par les pays accueillant l'appareil.


le Dimanche 21 Avril 2013

Boeing annonce que le changement technique autour des batteries nécessitera cinq jours de travail par appareil - DR
Boeing annonce que le changement technique autour des batteries nécessitera cinq jours de travail par appareil - DR
Après des semaines de recherche pour trouver une solution susceptible de rendre les batteries lithium-ion complètement sécurisées, le constructeur américain a opté pour la mise en place d'une structure de confinement en acier, et d'un cloisonnement entre les huit cellules constituant la batterie.

Il s'y ajoute un système de ventilation destiné à éliminer la moindre fumée ou étincelle qui pourraient encore survenir.

Boeing a annoncé qu'il apportait également d'autres améliorations sur le système électrique des appareils.

La FAA (Federal Aviation Authority) a donc validé ces modifications vendredi dernier et, autre bonne nouvelle, elle n'a pas modifié la certification Etops qui permet à l'appareil de voler jusqu'à trois heures de tout aéroport.

Autrement dit, l'appareil est autorisé à opérer les vols longs courriers transpacifiques.

Une dernière autorisation définitive attendue dans la semaine

Une dernière autorisation définitive de reprise des vols avec passagers par la FAA est attendue dans le courant de cette semaine.

A noter que les différents pays où sont basés des Dreamliner devront octroyer la même autorisation.

Boeing annonce que le changement technique autour des batteries nécessitera cinq jours de travail par appareil.

Ce sont logiquement les Dreamliner d'All Nippon Airways et de Japan Airlines, les compagnies de lancement de l'appareil qui seront modifiés les premiers.

La semaine dernière, United, la seule compagnie américaine à avoir reçu ce type d'appareil, a reprogrammé des vols vers le Japon avec le Dreamliner à partir de la fin mai.

En Europe, la compagnie polonaise Lot qui avait réceptionné un premier appareil et attendait la livraison du second juste avant l'interdiction de vol en janvier dernier, n'a pas encore donné de date de reprise des opérations.

Les négos avec les compagnies restent secrètes

Les B-787 polonais étaient programmés pour voler vers l'Amérique du Nord.

En attente de livraison, il y a aussi TUI qui devait accueillir son premier 787pour Thomson Airways en mars dernier, tandis que British Airways attendait le sien pour le courant du mois de mai.

Le constructeur estime à 600 millions de dollars le coût de la recherche et des travaux de modifications des batteries.

Quant aux négociations compensatoires avec les compagnies impactées, elles restent secrètes...

Lu 3760 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias