TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Les pros réclament un "redémarrage des voyages internationaux" immédiatement !

L'Ectaa et différentes associations demandent d'assouplir les restrictions d'entrée pour les vaccinés



Si l'Europe a assuré son été, dans le même temps, le trafic international est plus lent à redémarrer. Face à des voyages toujours aussi compliqués à organiser, les associations de représentation des agences de voyages du monde entier, avec en tête l'Ectaa et The American Society of Travel Advisors (ASTA) ou encore Association of British Travel Agents (ABTA), réclament une concertation internationale pour libérer les voyageurs entièremet vaccinés des contraintes. Après 18 mois de crise, l'enjeu est simple : sauver une partie de l'industrie touristique.


Rédigé par le Lundi 13 Septembre 2021

L'Ectaa et différentes associations demandent d'assouplir les restrictions d'entrée pour les vaccinés - RP
L'Ectaa et différentes associations demandent d'assouplir les restrictions d'entrée pour les vaccinés - RP
Il est venu le temps de sauver le soldat tourisme.

Empêtrée dans une crise sans fin, pénalisant les acteurs tournés vers l'internationale, l'industrie touristique peine à redémarrer pleinement et vit par à-coup, au gré des décisions des Etats.

Les associations de représentation des agences de voyages et activités connexes de l'Europe (Ectaa), des USA (The American Society of Travel Advisors (ASTA), Association of British Travel Agents - ABTA) ou encore du Royaume-Uni (Association of British Travel Agents -ABTA), appellent les dirigeants gouvernementaux du monde entier à s'aligner sur des décisions communes.

"Il faut faire en sorte que le redémarrage des voyages internationaux en toute sécurité se produise en ouvrant les frontières une priorité immédiate," précise le communiqué conjoint.

Pour comprendre l'urgence de la situation, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a publié une étude faite auprès de ses experts, pour une partie d'entre eux, il n'y aura pas de retour aux chiffres de 2019, avant au mieux 2024.

"L'impact catastrophique de la pandémie de COVID-19 sur ce secteur, dont les agences de voyages, les voyagistes et autres petites entreprises dépendantes des voyages sont une partie essentielle, illustre le besoin d'exigences d'entrée normalisées concernant la vérification des vaccins, les tests et autres garanties," poursuit la communication.

Les voyagistes scolaires sont le parfait exemple d'une activité qui ne parvient pas à redémarrer, du fait des décisions contradictoires des gouvernements, du Brexit, l'absence de solution pour permettre une reprise des échanges internationaux.

Tourisme à l'arrêt : "l'impact sur l'économie mondiale est énorme"

Malheureusement pour l'heure et même en Europe, les conditions d'entrée sont très variables.

Les associations aimeraient que les Etats du monde entier se mettent autour de la table, pour établir des règles communes. L'urgence est réelle, il en va de la survie d'une partie de l'économie touristique.

"Cette normalisation est nécessaire de toute urgence, car le système actuel est, comme le décrit récemment The Economist, « un fouillis de règles qui provoque la confusion, étouffe le tourisme et laisse les entreprises en difficulté pour déterminer qui peut faire quoi et aller où »."

Pour permettre à la distribution et la production de sortir de l'oeil du cyclone, l'enjeu est donc de créer un protocole mondial aux voyageurs entièrement vaccinés.

"Depuis plus d'un an, des ordonnances gouvernementales incohérentes dans un large éventail de pays visant à ralentir la propagation de COVID-19 ont créé de la confusion et de l'incertitude parmi les voyageurs, un effet paralysant sur les réservations futures et d'innombrables autres défis pour les membres des agences de voyages de nos associations et les partenaires.

Cela a un impact économique à la fois sur les destinations qui dépendent des voyageurs, ainsi que les employés et les petites entreprises de l'industrie du voyage qui dépendent d'un système de voyage mondial fonctionnel pour soutenir leurs clients. L'impact sur l'économie mondiale est énorme.
"

Que demandent l'ASTA, l'ABTA, l'ACTA, la CHTA et l'ECTAA :

"Nous appelons les dirigeants gouvernementaux du monde entier à créer une réponse alignée et synchronisée en élaborant rapidement des normes claires pour les vaccins et les tests.

Il convient d'assouplir les restrictions d'entrée pour les voyageurs entièrement vaccinés et fournir le soulagement économique nécessaire au secteur des agences de voyages qui souffre depuis trop longtemps des conséquences amères de l'arrêt brutal des voyages provoqué par la pandémie.

La valeur et le besoin de conseillers et d'agents de voyages dans le monde d'aujourd'hui, compte tenu de l'intense complexité des voyages, sont plus que jamais vitaux alors que les consommateurs du monde entier tentent de se remettre de cette pandémie avec certitude et confiance.
"

Lu 1770 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Pierre le 14/09/2021 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A commencer par convaincre Joe Biden qui n’a rien compris et qui sous prétexte de protéger les américains les laisse venir chez nous et nous interdit d’y aller . Démocrate Biden ? Pas vraiment ! C’est un leurre , on la vu avec les derniers événements politiques .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias