Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Malgré la prise de conscience, les mobilités "responsables" encore à la peine

Le Groupe dentsu dévoile les chiffres clés de son enquête



Le groupe de communication international dentsu vient de dévoiler les résultats de son enquête sur les conséquences des crises (sociales, politiques et environnementales) sur les projets de voyage des Français. L'étude s'est également penchée sur le tourisme responsable.


le Vendredi 3 Juin 2022

Malgré une prise de conscience générale, les moyens de transport responsables ne sont pas encore les plus choisis - @dentsu
Malgré une prise de conscience générale, les moyens de transport responsables ne sont pas encore les plus choisis - @dentsu
Les diverses crises sociales, politiques et environnementales que nous avons dû affronter ont été sources de nombreux bouleversements, et le tourisme n’a pas dérogé à la règle.

Dans ce cadre, Dentsu data labs, département insight et data du groupe dentsu, a mené une étude auprès d’un panel de 902 répondants de 18 ans et plus, dans l’optique de mieux comprendre les conséquences des crises sur les projets de voyage des Français.

Tout d’abord, la première bonne nouvelle pour le secteur du tourisme est qu’aujourd’hui, 84% des Français pensent partir en vacances cet été. Ce pourcentage important peut s’expliquer par l’impossibilité de voyager lors de ces deux dernières années de pandémie.

A l’heure actuelle, plus de 8 Français sur 10 se déclarent impactés par au moins un événement de ces derniers mois dans leur façon de voyager.

La crise sanitaire et l’augmentation du prix de l’essence étant les plus déterminants avec respectivement un impact sur les projets de vacances de 77% et 74% des répondants, on retrouve ensuite l’inflation des produits courants (70%), la guerre en Ukraine (56%) et le réchauffement climatique (48%).

L’écologie apparaît comme la priorité en matière de tourisme responsable

Les conséquences des bouleversements récents sont multiples : séjours plus courts (31%), dans la famille ou chez les amis (30%), dans des destinations plus proches (26%) ou encore au sein de lieux de séjours individuels à la place des infrastructures collectives (24%). Seulement 2% des répondants indiquent qu’ils ne souhaitent plus partir de chez eux.

Concernant le tourisme responsable, l’enquête a tout d’abord interrogé les consommateurs sur ce que cette notion implique pour eux.

Malgré le fait que 18,5% des répondants ne parviennent pas à la définir, la majorité cite spontanément un lien avec la nature et l’écologie. Viens ensuite le respect des populations locales et les enjeux d’équilibre économique.

Pour la majorité des interviewés, le respect de la nature (67%) et les modes de transports non polluants (54%) sont perçus comme les « critères les plus importants » dans ce domaine.

Pourtant, parmi les voyageurs confirmés, 38% déclarent avoir un projet de voyage en avion et 63% en voiture individuelle, le train n’étant cité que par 25% d’entre eux, et le co-voiturage par à peine 5%.

Des chiffres qui démontrent que malgré la prise de conscience quant à la pollution des différents moyens de transport, la route est encore longue avant que les mobilités dites responsables puissent prendre le dessus.


Lu 1122 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias