TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Marine Dargon (Accor) : une samouraï des temps modernes

Kaléidoscope : portraits de femmes par Sophie Baillot


La série Kaléidoscope orchestrée par Sophie Baillot se poursuit. Aujourd'hui rencontre avec Marine Dargon, directrice fusions acquisitions chez Accor qui pilote notamment le nouveau projet du groupe : Orient Express Silenseas.


Rédigé par le Jeudi 27 Avril 2023

Marine Dargon a été mandatée plus particulièrement sur le projet Orient Express Silenseas par Accor - Crédit Raf Depositphotos
Marine Dargon a été mandatée plus particulièrement sur le projet Orient Express Silenseas par Accor - Crédit Raf Depositphotos
Ce qui est formidable avec le secteur du tourisme c’est la grande diversité des activités. Et les passerelles entre tous les métiers sont de plus en plus perméables aujourd’hui pour donner naissance à des projets uniques.

J’ai rencontré Marine DARGON dans le cadre de l’un de ceux-ci. Et non des moindres. ACCOR a choisi de concevoir sous la marque iconique Orient Express, en collaboration avec les chantiers de l’Atlantique, deux voiliers : Orient Express Silenseas.

Cette jeune et jolie trentenaire est dans l’équipe des fusions-acquisitions du groupe depuis quelques années. Elle a été mandatée plus particulièrement sur ce projet qui requiert précision, rigueur, curiosité et impassibilité.

Or, il émane d’elle une douceur et une sérénité inédites, je dois l’avouer, qui tranchent assurément avec la pression d’un tel projet et dont elle gère l’impact avec sagesse. Et dire que si elle avait pensé à l’hospitalité c’était beaucoup plus tard, en faisant l’acquisition d’un hôtel lorsqu’elle serait à la retraite ! La vie est plus pressée qu’elle.


Orient Express Silenseas : "J’ai une chance folle de leader ce projet"

Revenons au départ : Marine choisi d’orienter son parcours à l’EDHEC vers la finance d’entreprise. Les techniques mathématiques et la logique des chiffres lui semblent intéressantes à assimiler là où elle entrevoit plutôt le marketing comme un domaine plus instinctif. New York sera sa première base d’atterrissage avant de rejoindre pour quelques années Londres.

L’esprit anglo-saxon lui plaît énormément. Elle trouve l’approche humaine plus « cordiale » ! « A Londres dans un coffee-shop on te demande par politesse comment tu vas, on t’explique le menu et comment fonctionne l’endroit ; A Paris on s’impatiente sans te saluer » s’amuse-t-elle.

Mais Paris c’est aussi le groupe qu’elle a rejoint, qui l’enchante et le projet formidable qui occupe ses journées. « J’ai une chance folle de leader ce projet, l’équipe en place a un esprit très entrepreneurial, jeune, dynamique et très pro. Je rencontre des ingénieurs à chacune des étapes : depuis les plans, la construction en passant par les spécialistes des différents services et sujets sur lesquels nous devons plancher. Et c’est génial car je ressens vraiment ce besoin d’être rassasiée en permanence de connaissances et de bousculer mes a priori »

Marine est étonnante et sincère. Elle affiche et revendique son ambition avec sérénité et l’on ne doute ni de sa persévérance ni de sa réussite.

Marine Dargon (Accor) : préférer le chemin à l’objectif et passer en puissance plutôt qu’en force

D’abord parce que si elle sait très bien ce qu’elle veut et comment elle doit faire pour y arriver, elle a su déjà préserver l’essentiel : son cercle intime, ses jolies escapes au grand air des montagnes de Haute-Savoie qui la vivifient et le sport avant tout !

Marine est aussi prof de Yoga. « Au départ il s’agissait surtout pour moi d’une manière complémentaire de faire du sport. Puis j’ai été initiée à la méditation et à l’ensemble des bienfaits que cela procure ». Comblée par cette découverte elle partira un mois à Bali pour pousser sa pratique.

Il y a fort à parier que cette discipline qui mêle harmonieusement la souplesse, l’équilibre et l’ancrage sont les valeurs fondamentales qui illustrent le mieux tout son potentiel et sa bienveillance. Tout comme elle préfère les trails aux courses de vitesse.

Soulignant au passage : « En plus, ce sont les entraînements qui me plaisent plus que le jour J car mon but est de pouvoir refaire la course le lendemain sans me faire mal non pas de faire un certain chrono » Très jolie philosophie que celle-ci : préférer le chemin à l’objectif et passer en puissance plutôt qu’en force.

Une samouraï des temps modernes en quelque sorte !

Sophie Baillot - photo Maya Angelsen
Sophie Baillot - photo Maya Angelsen
Entrepreneuse, directrice générale du tour-opérateur UOC - Un Océan de Croisières, de CUNARD France et de l’agence de communication SO BETWEEN, Sophie Baillot est la créatrice du « Mag-Effets de style/Créateur de Tentations ».

Engagée au sein de différentes instances du tourisme (SETO, EDV, Visit USA, CLIA…), Sophie participe à l’association Femmes du Tourisme. Elle rédige régulièrement des chroniques dans MANAGEMENT et CAPITAL et rejoint TOURMAG pour une galerie de portraits de femmes de l’industrie du tourisme et des loisirs.

Retrouvez tous les portraits de Sophie de Baillot

Lu 2372 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >



































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias