TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Nouvelle saison Puy du Fou : le parc affiche de nouvelles ambitions

La tempête n’a pas freiné l’enthousiasme des invités au lancement de la 45e saison du Puy du Fou



Plus de 4 000 invités, partenaires, prescripteurs, bénévoles, médias ont bravé les éléments déchaînés pour assister à la 1ère du Signe du Triomphe, le nouveau spectacle dans les grandes arènes qui donne le coup d’envoi de la saison 2022. Nicolas de Villiers, président du groupe, en a profité pour dessiner un avenir ambitieux.


Rédigé par le Lundi 11 Avril 2022

Nicolas de Villiers lance la nouvelle saison en présentant la 1ère du Signe du Triomphe (©BC)
Nicolas de Villiers lance la nouvelle saison en présentant la 1ère du Signe du Triomphe (©BC)
Les gaulois chrétiens en butte aux exactions du dictateur romain ont remplacé les lions et les gladiateurs dans le Colisée, mais le spectacle est tout aussi impressionnant entre combats, jeux du cirque, course de chars et grand final où la galère impériale est défaite par les radeaux gaulois.

Triomphe de la chrétienté sur les païens. On retient surtout la qualité des cascades, la machinerie digne des plus grands spectacles hollywoodiens et le plaisir provoqué.

Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou, compte sur cette revisite du spectacle des arènes et sur d’autres nouveautés pour effacer le plus rapidement possible deux années qui ont largement perturbé le fonctionnement et le modèle économique.

2022 sera encore une année de transition pour retrouver les 2,3 millions de visiteurs annuels car les visiteurs étrangers (14% de la fréquentation en 2019) manqueront encore largement à l’appel.

La bonne nouvelle est venue de l’accueil récent d’une délégation de 600 tour-opérateurs étrangers, présents à Nantes pour le Rendez-Vous en France, dont beaucoup ne connaissaient pas encore, ou suffisamment les offres du Puy du Fou.

Le parc peut s’attendre à compter de 2023 à être davantage programmé dans de nombreux pays, y compris lointains.


Puy du Fou : nouveau spectacle et nouveaux événements festifs

Le Dernier Panache dans le théâtre à 360° (©Puy du Fou)
Le Dernier Panache dans le théâtre à 360° (©Puy du Fou)
Mais pour l’heure, il s’agit de travailler encore davantage la clientèle française et de lui proposer de nouvelles opportunités de visite. 60% des visiteurs du parc sont déjà venus dans les 3 à 4 années précédentes et s’attendent donc à être à nouveau surpris.

C’est donc l’objet du renouvellement de plusieurs bandes-son comme celle des Vikings et du Bal des Oiseaux Fantômes, du spectacle extérieur Le Signe du Triomphe et de la saga du Dernier Panache dans le grand théâtre à 360° racontant le tragique destine de François-Athanase Charrette de la Gontrie, héros vendéen pendant la Révolution française.

C’est aussi l’objectif de plusieurs grands événements festifs, comme la Nuit des Feux Follets, le 16 septembre prochain. Ce concours de feux d’artifice va voir trois équipes internationales s’affronter sur le site de la Cinéscénie face à 13 000 spectateurs transformés en jury.

Dans la nuit du 8 au 9 octobre, c’est la Foulée des Géants qui va permettre à des milliers de sportifs, aguerris ou non, de parcourir de nuit les allées du site à la lueur des torches et des lampes frontales en rencontrant des personnages sortis des différents spectacles au détour d’un chemin.

Les visiteurs pourront aussi participer pendant toute la saison à de nouveaux ateliers, montrant l’envers du décor, avec « le réveil du guerrier », une mise en forme avec les cascadeurs du parc, une approche de la fauconnerie et des cascades équestres ou encore pénétrer dans l’atelier des costumes…

Se projeter encore davantage à l’international

Le spectacle Rêve de Tolède en Espagne (©Puy du Fou)
Le spectacle Rêve de Tolède en Espagne (©Puy du Fou)
La reconnaissance de l’industrie mondiale du spectacle, à travers de nombreux « awards », a renforcé les ambitions internationales du Puy du Fou. Déjà présent en Espagne, près de Tolède avec un grand spectacle et un parc, ainsi qu’en Chine à Shanghai / avec un spectacle, Nicolas de Villiers se voit bien mettre des Puy du Fou dans d’autres destinations porteuses. Il reste mystérieux sur l’avancement des négociations mais promet deux nouvelles implantations avant 2030.

David Nouaille a été libéré de ses fonctions actuelles de directeur du marketing et de la communication pour ne s’occuper que du développement international. Il concède qu’il travaille sur une short-list d’une dizaine de pays qui rassemblent trois qualités indispensables : une histoire épique avec des héros dignes de la saga vendéenne, une population locale suffisante pour justifier l’investissement et l’envie des autorités locales à partager l’aventure avec les équipes du Puy du Fou, qui tiennent à garder le contrôle des opérations.

Lire aussi :

- Le Puy du Fou passe sur grand écran avec ses propres productions

- 600 tour-opérateurs internationaux attendus au Puy du Fou

Lu 898 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias