TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Pass sanitaire parcs de loisirs : "l'échéance du 21 juillet est catastrophique" lance Arnaud Bennet (SNELAC)

mise en place du pass sanitaire dans les parcs de loisirs à partir du 21 juillet



Les parcs de loisirs et les parcs d'attractions devront mettre en place le pass sanitaire dès le 21 juillet 2021. Pour Arnaud Bennet (PAL), Président du SNELAC (Syndicat National des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels) cette échéance pourrait être catastrophique pour le secteur déjà très fortement impacté par la crise sanitaire. Interview.


Rédigé par le Jeudi 15 Juillet 2021

Arnaud Bennet (SNELAC) : "Les enjeux sont très importants pour nos entreprises, nous avons dû fermer pendant de nombreux mois. Les parcs de loisirs et d'attractions ont perdu 50% de notre chiffre d'affaires en moyenne. Avec cette mesure, on nous remet la tête sous l'eau" - Depositphotos.com Bertl123
Arnaud Bennet (SNELAC) : "Les enjeux sont très importants pour nos entreprises, nous avons dû fermer pendant de nombreux mois. Les parcs de loisirs et d'attractions ont perdu 50% de notre chiffre d'affaires en moyenne. Avec cette mesure, on nous remet la tête sous l'eau" - Depositphotos.com Bertl123
TourMaG.com - Les parcs de loisirs et les parcs d'attractions devront mettre en place le pass sanitaire dès le 21 juillet ce qui signifie que les visiteurs devront présenter un schéma vaccinal complet ou la preuve d'un test négatif de moins de 48h (test antigénique ou PCR) à partir de cette date. Le 21 juillet c'est dans moins d'une semaine, que pensez-vous de cette échéance ?

Arnaud Bennet :
Cette échéance du 21 juillet 2021 ne nous parait ni juste ni adapté au regard du parcours vaccinal actuel.

Il faut compter désormais plus de 8 semaines, en prenant rendez-vous aujourd'hui pour arriver à un schéma vaccinal complet.

Les parcs de loisirs et les parcs d'attractions : ce sont des achats d'impulsion. En fonction de la météo, les visiteurs se décident au dernier moment. Ils n'ont pas forcément programmé leur visite. Si le pass sanitaire ne s'appliquera pour les 12 - 17 ans qu'à partir du 30 août, la clientèle des 18 - 30 ans reste extrêmement importante.

Cette tranche d'âge n'a pas bénéficié d'une priorité dans la campagne de vaccination et constitue une part importante de notre clientèle.

La mise en place du pass sanitaire est extrêmement pénalisant les entreprises.

"nous espérons que le gouvernement revienne sur cette échéance"

TourMaG.com - Le gouvernement par ces annonces souhaite booster la campagne de vaccination, et au regard des chiffres dévoilés par Doctolib, il y a eu un véritable effet..

Arnaud Bennet :
Oui et nous partageons parfaitement l'objectif du gouvernement d'accélérer cette campagne. La mise en place du pass sanitaire est une mesure justifiée et efficace. Les parcs de loisirs et les parcs d'attractions sont prêts d'ailleurs à participer à la mise en place de centres de vaccination sur les parkings ou dans les sites car nous attirons beaucoup de visiteurs.

Reste que l'échéance est trop courte. Si la date avait été fixée en septembre, compte tenu du parcours vaccinal actuel de 8 semaines, il y aurait eu le même effet booster sur la prise de rendez-vous.

Pour l'instant la date du 21 juillet a été retenue, nous espérons que le gouvernement revienne sur cette échéance.

En Allemagne certains "land" ont imposé le pass sanitaire aux parcs de loisirs. Europa Park a été concerné et la mesure vient d'être supprimée car cela ne fonctionnait pas.

"Certains de nos adhérents se demandent s'ils ne vont pas refermer"

Arnaud Bennet - DR
Arnaud Bennet - DR
TourMaG.com - Quel est le retour de vos adhérents ?

Arnaud Bennet :
Nous partageons la vision du gouvernement et nous sommes conscients des efforts qu'il a consenti mais sur cette mesure l'échéance du 21 juillet est catastrophique.

Les enjeux sont très importants pour nos entreprises, nous avons dû fermer pendant de nombreux mois. Les parcs de loisirs et d'attractions ont perdu 50% de notre chiffre d'affaires en moyenne. Avec cette mesure, on nous remet la tête sous l'eau.

Certains de nos adhérents se demandent s'ils ne vont pas refermer. Juillet et août sont deux mois extrêmement importants qui peuvent représenter jusqu'à 60% à 70% du chiffre d'affaires annuel. Il sera difficile de s'en sortir !

Et puis depuis l'ouverture de nos sites, notre protocole a été éprouvé. Il n'y a eu aucun cluster à déplorer ni parmi nos salariés ni parmi nos clients.

Tous les protocoles ont fait leur preuve.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 14326 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias