TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Quand Airbnb préfère payer ses coups de pub plutôt que ses impôts en France...

Étonnant, non ?



Et Paris en redemande ! Il y a de quoi faire jaser, non ? Airbnb a des oursins dans les poches quand il s'agit de payer ses impôts en France... mais pour les campagnes marketing en revanche, la plateforme se fait moins radine !


Rédigé par le Mercredi 8 Mai 2019

Le casting était (presque trop) parfait pour la nuit au Louvre orchestrée par Airbnb - DR
Le casting était (presque trop) parfait pour la nuit au Louvre orchestrée par Airbnb - DR
C'est une opération qui a fait le buzz !

Et y'a pas à dire en la matière, Airbnb sait y faire... L'opération "Une nuit avec Mona Lisa", à l'occasion des 30 ans de la pyramide du Louvre et des 10 ans de la plateforme d'hébergement, a su faire parler d'elle.

Si la mairie de Paris voit parfois rouge quand on évoque le spécialiste de la location entre particuliers, elle sait aussi se laisser séduire...

En 2015, Airbnb, en partenariat avec la Ville de Paris, avait invité une personne à dormir dans les catacombes. La mairie avait alors empoché, selon le Figaro, la somme de 350 000 euros de la part de la plateforme.

Cette fois, c'est le Louvre qui s'associe à Airbnb !

Là aussi, l'opération est bien rodée et le casting en règle. C'est Daniela, une Canadienne de 26 ans, et son petit ami britannique, Adam, qui ont eu le privilège de trinquer au champagne devant la Joconde et de bénéficier d'une visite privée d'une heure avant de dormir sous la pyramide...

Et comme le hasard fait bien les choses, la jeune femme, à la plastique parfaite accompagnée de son compagnon tout aussi charmant, est étudiante en restauration aux Beaux-Arts de Newcastle...

Le choix parfait, non ?

Si certains ont salué le coup de com' d'Airbnb, c'est aussi une sacré pub pour le musée le plus visité au monde, qui aurait reçu selon l'émission Quotidien 200 000 euros.

Etant donné qu'Airbnb n'a payé que 161 330 euros d'impôts en France en 2017, la plateforme peut bien se permettre de dépenser quelques centaines de milliers d'euros en marketing, non ?

Tiens ça me fait penser, qu'en pensent les hôteliers parisiens ? Il y a de quoi faire jaser c'est sûr...

Reste une question : quel sera le prochain site visé par Airbnb ?

Versailles ou Notre-Dame rénovée ?

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1570 fois

Tags : airbnb, france, paris
Notez



1.Posté par Charlotte le 09/05/2019 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve vraiment honteux de sous-entendre qu'Airbnb ne paye pas ses impôts. Airbnb paye ses impôts en France. Qu'on les trouve trop bas, c'est une chose mais c'est parfaitement légal. C'est aussi un coup de maître de marketing et aucune chaîne d'hôtel n'est capable de proposer l'équivalent. C'est parce qu'Airbnb est une société qui innove et qui est en phase avec une équipe de créatifs !

2.Posté par Bernard le 09/05/2019 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Airbnb est aussi créative pour minimiser es impôts en France (comprendre bien que malheureusement Airbnb France n'a juste q'une activite de promotion et les commissions payés sont payés a une société irlandaise) que pour ses campagnes publicitaires.

3.Posté par westar le 10/05/2019 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Charlotte


Bonjour


cela ne vous choque pas qu'une société basée en Californie sème la zizanie sur le marché immobilier et le marché hôtellerie touristique Parisien ???? Ce qui me choque , ce n'est pas qu'elle paye beaucoup ou peu d’impôts, c'est plutôt qu'elle puisse opérer....On peut dire la meme chose à propos d'Uber.

Ce type d’économie est bien trop nocif pour qu'on puisse le laisser se développer.


réfléchissez bien, si non, ou rythme ou on va , l’économie libérale ira toujours vers plus de perversité et d'extravagance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.



Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips