TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Que doit faire le professionnel en cas de non-conformité importante des prestations ?

Les ateliers juridiques d’Emmanuelle Llop (Q20-52 - responsabilité)



Retrouvez l’atelier juridique animé par Emmanuelle LLOP, qui traite une question spécifique au cœur de métier des agences de voyages, tour-opérateur et compagnies aériennes : nouveau Code du Tourisme, responsabilité, contrat de voyage, forfait, vente par Internet, CPV, information au client, relations B2B, retard/annulation transport aérien, après-vente, RGPD, Covid, etc.


Rédigé par Me E. Llop le Jeudi 29 Octobre 2020

Le remboursement des prestations non-servies est obligatoire même en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables (ex ; retour anticipé en période de pandémie), selon l’article L. 211-17-I ; dans ce cas en revanche, le voyageur ne peut être indemnisé - Depositphotos.com  SIphotography
Le remboursement des prestations non-servies est obligatoire même en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables (ex ; retour anticipé en période de pandémie), selon l’article L. 211-17-I ; dans ce cas en revanche, le voyageur ne peut être indemnisé - Depositphotos.com SIphotography
Que doit faire le professionnel en cas de non-conformité importante des prestations ?

Dans certains cas, il s’avère difficile voire impossible de trouver une solution de remplacement satisfaisante et acceptée par le voyageur sur place.

Ce dernier, qui peut fixer un délai raisonnable au professionnel pour agir, peut alors trouver lui-même des solutions de remplacement et en demander le remboursement, si les dépenses qu’il a exposées s’avèrent nécessaires.

Le voyageur peut également obtenir le remboursement des prestations non-servies ainsi que des dommages-intérêts s’il prouve un préjudice distinct.

Le remboursement des prestations non-servies est obligatoire même en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables (ex ; retour anticipé en période de pandémie), selon l’article L. 211-17-I ; dans ce cas en revanche, le voyageur ne peut être indemnisé.

Si les perturbations sont estimées considérables, le voyageur peut opter pour la résolution (annulation) de son contrat et demander son retour anticipé, dans les meilleurs délais et en fonction des circonstances (disponibilités).

Retrouvez tous les ateliers juridiques de Me Llop en cliquant sur ce lien.

Posez vos questions à Me Llop

Posez votre question ici et Me LLOP y répondra si elle représente un intérêt pour la profession*. La réponse qui sera publiée sur TourMaG.com ne constituera pas une consultation mais une orientation qui ne vous dispensera pas d’un avis juridique complémentaire, le cas échéant.

* Votre question doit être formulée de manière générale et ne doit pas citer de marques et représenter un intérêt général pour le secteur.

E. Llop - DR
E. Llop - DR
Emmanuelle LLOP

Avocat au Barreau de Paris, fondatrice du cabinet spécialisé EQUINOXE AVOCATS et spécialisée depuis 25 ans dans les questions relatives aux droit du tourisme et aérien, intervient en conseil comme en contentieux au profit de tous les professionnels du secteur : agences, tour-opérateurs, réseaux, compagnies aériennes institutionnels, start-ups etc.

www.equinoxe-avocats.fr


Lu 1205 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance