TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Royaume-Uni : Ryanair l'emporte face aux "chasseurs d'indemnités"

La Cour d'appel en faveur de la low cost


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 13 Février 2019


La Cour d'appel de Londres a donné raison à Ryanair face à Bott & Co Solicitors Ltd, un "chasseur d'indemnités". Ce dernier réclamait à la low cost des frais pour avoir aidé des clients à récupérer leurs indemnités. La justice a estimé que la compagnie avait mis en place un processus simple permettant à ses passagers de déposer leurs demandes d'indemnisation pour les retards de vol, en ligne ou par correspondance, sans l'assistance d'un tiers.


Bott & Co Solicitors Ltd a perdu face à Ryanair - DR : Bott & Co Solicitors Ltd
Bott & Co Solicitors Ltd a perdu face à Ryanair - DR : Bott & Co Solicitors Ltd
La Cour d'appel a confirmé, mardi 12 février 2019, une décision de la Cour Suprême de Londres datant de 2018, à propos d'une plainte de Ryanair à l'encontre de Bott & Co Solicitors Ltd., une société dite de "chasseurs d'indemnités", comme Fairplane, Hayward Baker, Sky Legal et Flightright.

Le principe de ces sociétés est de traiter à la place des passagers aériens leur demande d'indemnisation auprès des compagnies aériennes, en échange de commissions ou d'honoraires sur le montant du remboursement.

Ryanair, qui a mis en place une équipe dédiée à l’indemnisation des passagers, chargée de traiter toutes les demandes valables dans un délai de 10 jours ouvrables, rejetait donc la demande d'indemnisation de Bott & Co Solicitors Ltd., "pour les frais qu’ils ne peuvent pas récupérer auprès des clients qui ont été indemnisés directement par Ryanair", précise la low cost dans un communiqué.

La Cour d'Appel a estimé que la procédure de Ryanair "permet à un passager de réclamer une indemnisation avec un minimum d'effort" et a approuvé les conclusions de la Cour Suprême de Londres l'année dernière, selon lesquelles "Ryanair a mis en place un processus simple permettant à ses passagers de déposer leurs demandes d'indemnisation pour les retards de vol, en ligne ou par correspondance, sans l'assistance d'un tiers".

La compagnie appelle d'ailleurs les passagers "détenteurs de demandes d'indemnisation EU261 valides à soumettre leurs demandes directement. Ils recevront 100% de leur indemnité sans déduction de frais excessifs".


Lu 991 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.





























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex