TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Secteur du tourisme : quelle certification ou label RSO choisir ?

Partenaire du Forum des Pionniers 2024 à l'île de La Réunion


Répondre aux besoins des générations actuelles sans compromettre les besoins des générations futures : voilà comment définir la RSO. Dans le domaine du tourisme, le défi est clairement identifié : il s’agit de concilier l’importance économique du secteur (8% du PIB français, 2 millions d’emplois) avec ses impacts : social et environnemental (11% des émissions de CO2 en France).


Rédigé par le Lundi 13 Mai 2024

Les Jeux Olympiques, vitrine de la démarche RSO du secteur

© Pexels - Frans van Heerden
© Pexels - Frans van Heerden
Dans les années 80, les initiatives RSO relevaient de la philanthropie : en fonction des organisations, des actions ponctuelles pouvaient être mises en œuvre. A partir des années 2000, la prise de conscience des enjeux climatiques et démographiques a déclenché des initiatives structurées – notamment via la publication de la norme ISO 26000 - pour intégrer les sujets RSE à la stratégie de développement des organisations. Le tourisme et l’évènementiel d’affaires s’en est peu à peu emparé pour développer des pratiques bénéfiques et se forger une identité de marque distinctive et positive.

Illustration souveraine de ce changement : les Jeux Olympiques 2024 de Paris, à la croisée de l’événementiel, du sport et du tourisme. Paris 2024 s’est ainsi engagé dans une démarche ambitieuse de certification, selon la nouvelle version de l’ISO 20212 : 2024, inaugurée par les Jeux Olympiques de Londres en 2012. L’objectif : mettre en place une démarche avec toutes les parties prenantes pour optimiser l’impact environnemental, garantir l’héritage durable des infrastructures, maximiser l’inclusion sociale et assurer une gouvernance éthique.

Des Jeux Olympiques responsables au tourisme responsable

Si les JO de Paris sont une vitrine pour la France, ils sont aussi une promotion pour la démarche RSO appliquée au domaine du tourisme. Cette visibilité va accentuer la prise de conscience d’un public déjà très sensible au sujet. L’année dernière, une étude du World Travel & Tourism Council a révélé que 69% des touristes souhaitaient voyager de manière durable. Une tendance de fond qui impose à toutes les entreprises du secteur de se poser la question : par où commencer une telle démarche ?

La première étape consiste à établir un diagnostic de l’organisation et de son environnement : collaborateurs, dirigeants, partenaires (hébergement, transports, restauration, réceptifs…). La société AGAPÉ a ainsi développé un outil en ligne qui permet de recueillir de manière structurée les informations auprès de tout l’écosystème d’une organisation. Ces données peuvent être complétées par des apports issus d’ateliers en présentiel exploitant des outils de facilitation collective développés par AGAPÉ. « Ils sont nécessaires à la démarche, je conseille toujours d’organiser ces ateliers » confie Cathy Bou, fondatrice d’AGAPÉ, « Ils permettent d’embarquer l’ensemble des collaborateurs dans ce projet de transformation ».

Aspect important, cette première étape tient compte du double impact : comment les actions de l’entreprise impactent l’environnement et la société. Et à l’inverse, comment la société et l’environnement peuvent affecter l’organisation elle-même.

L’analyse des données recueillies permet d’établir un diagnostic : attentes, risques et enjeux, impact directs et indirects, actions déjà mises en œuvre. En découle un plan d’action avec des processus, des délais, des responsables. Les trois piliers sont concernés, avec par exemple :

● Environnement : consommation énergétique de l’entreprise, offre de transport, proximité des destinations, mesure carbone, sensibilisation au respect de la faune et de la flore…
● Social : bien-être et développement des compétences des collaborateurs, équité dans le choix des entreprises partenaires…
● Economique : lutte contre le surtourisme, participation au développement local, achats responsables…

Pour mesurer les progrès de l’organisation, des indicateurs de performance doivent être définis. Certains sont concrets, comme la consommation d’eau ou les émissions de GES. D’autres sont plus subjectifs, comme les sondages réalisés auprès des différentes parties prenantes (collaborateurs, clients…).

AGAPÉ accompagne le déploiement de ces actions, sensibilise, forme et apporte son expertise sur plusieurs volets : organisation, évaluation de l’empreinte carbone, politique d’achats responsables, stratégie de gestion des déchets... Dans ce domaine, AGAPÉ, a par exemple créé une plateforme de vente en ligne des matériaux issus du démontage d’une très grande manifestation à la croisée de l’événementiel, du sport et du tourisme : www.agape-reemploi.com.

La démarche, si elle a vocation à être en constante amélioration, peut faire l’objet d’une reconnaissance officielle lorsqu’elle arrive à maturité. « Mais avant de faire labelliser ou certifier la structure » souligne Cathy Bou, « il est impératif d’organiser un audit interne et une revue de direction. Cela permet de nous assurer de l’efficacité et de la pertinence de la démarche ».

Certification, label, scoring… que choisir ?

Dans le domaine du tourisme, quatre types de « reconnaissance » s’inscrivent dans le cadre de la directive ISO 26000 : la certification ISO 20121, le scoring Ecovadis, le label ATR et le label Travelife, sans compter les labels liés aux activités des hôteliers.

La norme ISO 20121 : 2024, développée pour le secteur de l'événementiel, est un cadre destiné à aider les organisations à améliorer la durabilité de leurs événements – y compris les voyages d’affaires. L'audit est réalisé par des organismes certifiés qui évaluent la conformité des pratiques en se basant sur des preuves documentaires et des observations directes. En cas de non-conformité, l’entreprise a 3 mois pour corriger les écarts.

Le scoring EcoVadis est un système d'évaluation mesurant la performance RSE dans le domaine de l'environnement, des pratiques sociales et éthiques, de la gestion responsable de la chaîne d'approvisionnement. L'audit est réalisé à distance, sur la base de preuves documentaires.

Le label Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) est un label français qui garantit que les professionnels du voyage respectent les principes du tourisme durable et responsable. Ce label mesure les engagements en termes de respect de l'environnement, de valorisation du patrimoine culturel et de promotion des échanges bénéfiques entre les voyageurs et les populations locales. L'audit est réalisé par des auditeurs indépendants à partir de visites sur site et de documents.

Enfin, le label Travelife est une labellisation internationale destinée aux entreprises du secteur du tourisme, conçue pour promouvoir des pratiques de tourisme durable. Ce label évalue la performance de l’entreprise sur des critères tels que la gestion environnementale, la protection sociale et économique des communautés locales et le respect des droits de l'homme. L'audit est réalisé sur site par des inspecteurs certifiés et une analyse détaillée des documents fournis par l'entreprise.

« Il n’y a pas de certification ou de label plus simple à obtenir qu’un autre » souligne Cathy Bou, « car c’est le même socle d’exigence, celui de la norme ISO 26000. Je recommande cependant, à l’issu du diagnostic, de choisir la certification ou le label le plus pertinent pour son secteur et sur lequel l’organisation pourra le mieux communiquer auprès de son écosystème. »

Certifications et labels sont renouvelables chaque année. AGAPÉ, qui garantit le succès de son accompagnement jusqu’à l’obtention de la certification ou du label, accompagne l’entreprise au cours des deux premières années. Durant la troisième année, AGAPÉ intervient en support et s’assure du transfert de compétences pour que l’entreprise soit totalement autonome. Pour Cathy Bou, c’est l’aboutissement d’une démarche à la fois humaniste et économique : « il s’agit d’être responsable et de donner l’exemple… mais c’est aussi un moyen de réinventer le secteur pour faire voyager différemment, attirer de nouveaux clients et de nouveaux talents ».

Vous souhaitez en savoir plus sur notre vision du voyage « durable » ?

Cathy Bou, fondatrice-directrice générale d’AGAPÉ © Nicolas Demare
Cathy Bou, fondatrice-directrice générale d’AGAPÉ © Nicolas Demare
Découvrez l’interview de Cathy Bou, Fondatrice-directrice générale d’AGAPÉ dans Stratégos, le magazine professionnel du secteur du tourisme et du voyage édité par l’ESCAET : « Poser un nouveau regard sur le voyage »

Depuis 2015, AGAPÉ conseille institutions, entreprises et associations qui souhaitent adopter une démarche RSE et pérenniser leurs projets. L’activité d’AGAPÉ s’articule autour de 5 spécialités : la labellisation et la certification (certification ISO 20121, scoring EcoVadis, label Travelife, label ATR…), les achats responsables, le bilan carbone, le diagnostic RSE et la conformité règlementaire. Pour mener à bien ces missions, AGAPÉ s’appuie sur une connaissance parfaite des normes et des labels, une expérience de plus de 20 années dans les stratégies durables, un écosystème de partenaires éprouvés et un ensemble d’outils de facilitation, d’évaluation et de sensibilisation en mode digital ou présentiel. Ce qui différencie AGAPÉ : son pragmatisme, la quête d’excellence - essentielle pour l’obtention des certifications ou labels-, l’intégrité de la démarche sans perdre l’objectif de performance économique et la sincérité de ses convictions – d’ailleurs AGAPÉ signifie littéralement « amour inconditionnel du vivant » !

AGAPÉ a ainsi accompagné avec succès de nombreux projets dans le domaine institutionnel (COP21, G7, Présidence Française du Conseil de l'Union européenne, le BIG de BPI France…), de l’évènementiel, du tourisme et de la Santé.

Contacter AGAPÉ

Secteur du tourisme : quelle certification ou label RSO choisir ?
Cathy Bou
Fondatrice-directrice générale
Téléphone : 06 50 41 89 21
Email : cathy@agape-rse.com

Site web : www.agape-rse.com

linkedin



Lu 729 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus



































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias