TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


TUI France : la Direccte a homologué le PSE

Le CSE prépare une action en référé



La Direccte a homologué le Plan de Sauvegarde de l'Emploi de TUI France qui prévoit la suppression de 588 postes. L'appel au volontariat se tiendra du mercredi 16 au mercredi 30 décembre inclus. Le Comité Social et Economique va lancer une action en référé pour tenter de suspendre le PSE avant Noël.


Rédigé par le Mercredi 16 Décembre 2020

La décision était attendue cette semaine. Elle est tombée mardi 15 décembre au soir.

La Direccte (directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) vient d'homologuer le Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) de TUI France qui prévoit la suppression de 307 postes (317 initialement prévus), hors impact potentiel (266 postes) dans le réseau d’agences intégrées (42 agences sur 65 ayant reçu une offre de reprise).

Cette décision marque le point de départ de la période d’appel à volontariat qui se tiendra du mercredi 16 au mercredi 30 décembre inclus.

Une commission de suivi composée notamment de la direction des ressources humaines de TUI France, du cabinet de reclassement ainsi que des représentants du personnel sera en charge par la suite d’étudier et valider les demandes de départs volontaires.


Le CSE va lancer une action en référé

Lazare Razkallah secrétaire du Comité Social et Economique (CSE) a accueilli la nouvelle avec amertume "Nous sommes déçus même si nous nous y attendions. Le problème de la Direccte c'est qu'elle est aux ordres du ministère du travail.

Elle travaille pour les entreprises et non pour les salariés. Et puis je m'interroge, n'y a t-il pas une entente ? TUI Group renfloue Corsair de 126M€ et en contrepartie la Direccte homologue le plan ? Tout ceci me laisse songeur"


En attendant le secrétaire du CSE ne compte pas baisser les bras. "Le combat continue" lance t-il.

Le CSE accompagné par un avocat prévoit de lancer une action en référé "pour suspendre le PSE avant Noël".

"Notre dossier sera bien ficelé. Nous avons des choses à faire valoir : sur la gestion de la cession et de la fermeture des agences, sur les congés de reclassement 11 mois pour les plus de 50 ans, et 8 mois pour les moins de 50 ans... tout ceci n'est pas mis en adéquation avec les moyens du groupe TUI" précise Lazare Razkallah.

Lu 5834 fois

Tags : tui, tui france
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.





































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance