TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


TUI Group obtient 1,2 milliard d'euros supplémentaires de l'Allemagne

Le Groupe est éligible à un 2e plan de stabilisation du gouvernement



Pour passer l'hiver et renforcer sa position, TUI Group a fait en sorte de remplir tous les critères qui le rendent aujourd'hui éligible à un 2e plan de stabilisation de la part du gouvernement allemand. Le Groupe va en effet disposer de ressources financières de l'ordre de 2 milliards d'euros. Dans le même temps, son PDG a annoncé un plan d'économies de 300 millions d'euros par an à compter de 2022, qui prévoit la suppression d'ici là d'environ 8 000 emplois dans le monde.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 2 Octobre 2020

"Nous devons traverser cette période sans chiffre d'affaires significatif et en même temps accélérer la restructuration pour la période post-COVID-19", a indiqué Fritz Joussen, le PDG du groupe - DR : TUI Group
"Nous devons traverser cette période sans chiffre d'affaires significatif et en même temps accélérer la restructuration pour la période post-COVID-19", a indiqué Fritz Joussen, le PDG du groupe - DR : TUI Group
Après l'obtention d'un premier plan de stabilisation du gouvernement fédéral allemand d'1,8 milliard d'euros en mars dernier, le Groupe TUI annonce avoir rempli les conditions pour être éligible à un 2e "paquet de stabilisation de 1,2 milliard d'euros" par le gouvernement fédéral allemand, dans un communiqué.

Ceci a été rendu possible suite à l'approbation par les détenteurs des obligations senior du Groupe de renoncer à certaines conditions obligataires début septembre, permettant de ce fait au Fonds Allemand de Stabilisation Economique (Wirtschaftsstabilisierungsfonds, WSF) de souscrire à un bon de souscription d'un volume de 150 millions d'euros.

Une baisse des capacités importante

Avec ce 2e paquet de stabilisation, TUI disposera "de ressources financières de l'ordre de 2 milliards d'euros", précise le Groupe, qui doit assurer "une liquidité suffisante pour couvrir les fluctuations saisonnières de l'hiver 20/21" et renforcer "la position du Groupe dans l'environnement de marché volatil actuel".

"Nous devons traverser cette période sans chiffre d'affaires significatif et en même temps accélérer la restructuration pour la période post-COVID-19, a ajouté Fritz Joussen, le PDG du groupe.

TUI deviendra plus numérique et plus efficace. En outre, nous voulons continuer à établir des normes pour plus de durabilité dans le tourisme à l'avenir, même si l'objectif actuel doit être de surmonter la crise."

Mercredi 30 septembre, devant le club des journalistes économiques de Francfort, Fritz Joussen a également annoncé une réduction de "son offre de séjours l'an prochain tout en visant le retour à la rentabilité, selon l'AFP.

Une baisse des capacités sur les hôtels et les bateaux de croisière d'environ 80%.

"Le groupe compte économiser 300 millions d'euros par an à compter de 2022, en supprimant d'ici là environ 8 000 emplois dans le monde.

Il va aussi se délester de 20% de sa flotte d'avions, qui compte encore 150 appareils. Sa compagnie aérienne allemande, Tuifly, va notamment passer de 39 à 17 avions
", relate l'AFP.

Lu 2020 fois

Tags : TUI
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance