TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Taux de change : le dollar roi !

La chronique de Mondial Change, spécialiste paiements internationaux et risque de change



Où en est le marché des changes cette semaine. Le dollar continue de se renforcer et jour un véritable rôle de valeur refuge. Aux Etats Unis, l’inflation reste très préoccupante et devrait contraindre la Fed à accélérer le resserrement de sa politique monétaire. TourMaG.com, en partenariat avec Mondial Change, vous propose de retrouver chaque semaine une analyse rapide du marché des changes.


Rédigé par le Lundi 16 Mai 2022

Le point économique

Compte tenu de ce contexte, nous conservons toujours une vision baissière sur l’EUR/USD à court et à moyen terme, comme quasiment la totalité des acteurs de marché -  Depositphotos.com Auteur stevanovicigor
Compte tenu de ce contexte, nous conservons toujours une vision baissière sur l’EUR/USD à court et à moyen terme, comme quasiment la totalité des acteurs de marché - Depositphotos.com Auteur stevanovicigor
Le dollar index, qui mesure la valeur du billet vert par rapport à un panier de devises étrangères dont l’euro, est toujours en forte hausse et approche le niveau des 105 qui n’a pas été atteint depuis 2002.

Le dollar américain joue un rôle de valeur refuge ultime sur le marché des changes face à l’accumulation des risques économiques, financiers et géopolitiques (effondrement des bourses mondiales, inflation galopante, flambée du cours des matières premières etc…).

Tant qu’il n’y aura pas de renversement de tendance sur le dollar index, la capacité des autres monnaies à rebondir face au billet vert sera faible.

Les devises émergentes sont évidemment les plus pénalisées. Mais c’est aussi le cas des devises des pays développés. L’EUR/USD a perdu 8,8% depuis le début de l’année tandis que la livre sterling a décroché de 11,3% face au dollar américain sur la même période.

Une baisse du dollar paraît peu probable au vu des dernières statistiques oubliées qui sont inquiétantes. Aux Etats-Unis, l’indice des prix à la consommation en avril est ressorti à un niveau de 8,3% en rythme annualisé.

Ce chiffre, même si légèrement inférieur à celui de mars reste préoccupant et confirme surtout que l’inflation semble désormais se répandre dans le secteur des services. Le prix des billets d’avion a ainsi bondi de 33% en variation annuelle.

La bataille contre l’inflation élevée que mène la Réserve Fédérale américaine (Fed) sera donc longue et compliquée. Plusieurs membres du FOMC (l’organe qui décide de la politique de taux d’intérêt) ont plaidé pour une accélération du renforcement monétaire.

En Europe, la situation sur le front économique est peut-être plus compliquée qu’aux Etats-Unis. Certains pays membres de l’UE sont confrontés à un niveau d’inflation supérieur à celui qui existe aux Etats-Unis.

De plus, le risque de très net ralentissement de l’activité économique au deuxième trimestre se précise. La flambée des prix est en train de mettre à mal la consommation dans plusieurs pays européens (c’est incontestablement le cas au Royaume-Uni et en France).

La BCE devrait procéder à une première hausse de taux au mois de Juillet prochain même si l’ampleur de cette hausse fait encore débat (15 ou 25 points de base). En outre, il est désormais quasiment certain que la zone euro sera sortie au plus tard en fin d’année de la longue période de taux d’intérêt négatifs. Cela signifie, entre autres, que le coût du crédit va devenir plus prohibitif.

Pour l’instant, la perspective d’une hausse des taux par la BCE n’a pas apporté un quelconque soutien à la monnaie unique. Elle est en repli en variation hebdomadaire de 1,75% face au dollar américain. Les cambistes ne semblent pas croire que la banque centrale soit en mesure de prendre les décisions nécessaires pour ramener l’inflation vers la cible des 2%. Il est probable que la BCE soit moins agressive que la Fed dans le cadre de son processus de normalisation de la politique monétaire.

Le point technique

Compte tenu de ce contexte, nous conservons toujours une vision baissière sur l’EUR/USD à court et à moyen terme, comme quasiment la totalité des acteurs de marché.

A notre connaissance, aucun grand établissement financier ne prévoit une hausse prochaine de l’euro face au dollar américain.

Du point de vue de l’analyse technique, les prochains niveaux à surveiller sont les supports situés à 1,0358 et à 1,0269 cette semaine.

 

SUPPORTS HEBDO

RESISTANCES HEBDO

 

S1

S2

R1

R2

EUR/USD

1,0358

1,0269

1,0653

1,0860

EUR/GBP

0,8414

0,8288

0,8665

0,8732

EUR/CAD

1,3330

1,3197

1,3689

1,3901

EUR/JPY

131,99

129,48

137,66

140,82


Les annonces de la semaine

Le calendrier économique est quasiment vide. Les chiffres d’inflation attendus sont simplement de nouvelles estimations et les écarts par rapport à l’estimation initiale sont rares.

Le conflit en Ukraine n’est plus réellement un sujet de préoccupation pour le marché des changes.

Les remous actuels sur les marchés boursiers pourraient avoir un légère impact, en continuant de favoriser un repli sur le dollar américain (comme évoqué en introduction).

Jour

Heure

Pays

Indicateur

A quoi s’attendre ?

Impact

18/05

01:50

Japon

PIB (T1)

Hausse à 1,4% contre 1,1% précédemment.  

Moyen

18/05

08:00

Royaume-Uni

Indice des prix à la consommation (nouvelle estimation pour avril)

Le consensus table sur une hausse à 8,5% en variation annuelle. La Banque d’Angleterre a déjà prévenu que l’inflation pourrait atteindre 10% cette année.

Moyen

18/05

11:00

Zone euro

Indice des prix à la consommation (nouvelle estimation pour avril)

Consensus à 7,5% en variation annuelle (conforme à la première estimation)

Moyen

19/05

14:30

Etats-Unis

Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Mai)

Baisse à 17,2 contre 17,6 en avril. La hausse des prix reste toujours le problème numéro un.

Faible


Retrouvez toutes les chroniques de Mondial Change en cliquant ici

Hubert Bigeard, Mondial Change - DR
Hubert Bigeard, Mondial Change - DR
Mondial Change est un établissement financier français, fondé en 2015, spécialisé dans la gestion des paiements internationaux et du risque de change.

Mondial Change accompagne notamment de nombreux acteurs du tourismes, agences de voyages, groupistes, tour-opérateurs, réceptifs...

www.mondialchange.com

Contact : hubert@mondialchange.com


Lu 1278 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Juin 2022 - 23:45 Norme NDC : les pros du business travel divisés

Mercredi 29 Juin 2022 - 18:07 Egencia intègre Slack à son chat






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias