TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





The Cruise Connection : partir en croisière en restant amarré

La chronique de François Weill


Rédigé par François Weill le Vendredi 20 Février 2015

Partir en voyage… L'espace de quelques jours, changer de mode de vie, découvrir de nouveaux horizons, oublier le travail, couper les ponts avec la pression quotidienne, se retrouver, et, si l'on part en croisière, larguer les amarres…



Pas moins de 9 passagers sur 10 ont déclaré que le wifi gratuit et l'accès à ses e-mails était la principale innovation dont ils aimeraient bénéficier sur les navires de croisière © Deyan Georgiev - Fotolia.com
Pas moins de 9 passagers sur 10 ont déclaré que le wifi gratuit et l'accès à ses e-mails était la principale innovation dont ils aimeraient bénéficier sur les navires de croisière © Deyan Georgiev - Fotolia.com
C'était un vrai rêve. On espérait laisser sa coquille derrière soi, et durant un moment privilégié, se sentir vraiment ailleurs, vivre de nouvelles sensations, quitter ses habitudes, retrouver la liberté loin des servitudes et des attaches…

Ce rêve semble être celui d'une autre époque. Savez-vous quel est le premier souhait des passagers de croisières, selon un sondage publié fin janvier dans le Daily Mail ?

Exactement le contraire ! C'est à dire rester connecté. Pas moins de 9 passagers sur 10 ont déclaré que le wifi gratuit et l'accès à ses e-mails était la principale innovation dont ils aimeraient bénéficier sur les navires de croisière.

La clientèle la plus jeune précise même, on s'en serait douté, qu'elle souhaitait pouvoir rester en contact avec ses "zamis" sur les "rézosocios" et avoir accès aux jeux connectés.

Venaient ensuite différents services allant des la qualité des spectacles à bord à la télé sur grand écran dans les cabines.

Les passagers demandent une connexion permanente

La qualité des itinéraires, des escales, des excursions ? Tout cela semble bien loin des préoccupations des nouveaux croisiéristes.

Anglais ? Il y a peu de doutes sur le fait que le même sondage en France, en Europe et aux USA donnerait à peu près le même résultat.

Ca tombe bien, tout le monde s'y met.

A commencer bien sûr par les plus gros. Le Quantum of the Seas de Royal Caribbean offre à ses presque 5000 passagers une connexion permanente, en vrai haut débit, et une interactivité réelle avant et pendant la croisière.

Techniquement, c'est un développement intéressant et qui semble donc correspondre à une demande quasi unanime des nouveaux passagers.

Il faut dire que jusqu'ici, on n'était guère gâtés sur les paquebots : les liaisons étaient soit inexistantes soit mauvaise et hors de prix. Alors tout le monde va suivre, bien entendu.

On veut garder ses liens bien attachés

Désormais, rien ne vous lâchera. Téléphone, mail, Facebook et autres chaines virtuelles… Heureux passagers, vous voyagerez avec votre maison (et votre boulot) sur le dos.

Si c'est cela que veulent les nouveaux croisiéristes, libre à eux.

Ce n'est finalement que le reflet du monde actuel, et je ne vais pas vous dire que "c'était mieux avant", j'espère ne jamais en arriver là !

Mais ce qui me surprend, c'est que ce désir de garder des liens, à tous les sens du terme, partout et tout le temps, soit à ce point essentiel, et que l'envie de "couper les ponts" le temps d'un voyage semble appartenir à une période révolue.

On veut garder ses liens bien attachés, partir en croisière en restant amarré.

Chacun son truc…

The Cruise Connection : partir en croisière en restant amarré
François Weill a effectué la plus grande partie de sa carrière dans le tour operating et la croisière. Une carrière qu'il a débutée, après des études de philosophie, en 1974 chez American Express puis aux Croisières Paquet, avant de faire de sa propre entreprise, Scanditours, le 1er voyagiste français spécialiste des destinations nordiques.

A la fin des années 90, il vend Scanditours à Kuoni et, après une parenthèse de quelques années comme consultant, journaliste, et enseignant à l'université de Marne-la-Vallée, il crée la filiale française de Hurtigruten dont il assure la présidence et la direction jusqu'en 2010 avec le succès que l'on sait.

En 2008, le Roi Harald V lui a décerné le titre d'Officier de l'Ordre Royal du Mérite de Norvège, pour les services rendus au développement de cette destination sur le marché français.

Président de l'AFCC durant plusieurs années, François Weill a repris ses activités de consultant.

Contact : fw@francoisweill.fr

Lu 1193 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 14:46 Costa Croisières lance un éductour virtuel


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com