TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Thomas Cook Group : appel au boycott et à la démission du CEO sur les réseaux sociaux

Les résultats semestriels attendus ce mercredi 20 mai 2015



Le groupe britannique présente ses résultats semestriels aujourd'hui, dans un climat on ne peut plus hostile. En cause, un drame survenu en 2006 à Corfou dont les conséquences judiciaires resurgissent aujourd'hui - au plus mauvais moment pour le patron de Thomas Cook, Peter Fankhauser.


le Mercredi 20 Mai 2015

Il faudra du talent à Peter Fankhauser pour faire oublier la gestion du drame de Corfou en 2006. Une histoire qui ressurgit et qui tombe au plus mal, alors que les réservations d'été sont cruciales pour le redressement financier du groupe britannique - Photo Veranstalter
Il faudra du talent à Peter Fankhauser pour faire oublier la gestion du drame de Corfou en 2006. Une histoire qui ressurgit et qui tombe au plus mal, alors que les réservations d'été sont cruciales pour le redressement financier du groupe britannique - Photo Veranstalter
Appel au boycott de Thomas Cook sur les réseaux sociaux britanniques, et à la démission de Peter Fankhauser, CEO du groupe depuis novembre dernier à la suite du départ précipité de Harriet Green, et par conséquent, dégringolade de la valeur de l'action à la City : c'est un scénario catastrophe qui entoure la présentation des résultats semestriels de Thomas Cook, ce mercredi 20 mai 2015.

Et pourtant, cette avalanche de problèmes découle d'une catastrophe qui s'est produite en 2006 à l'hôtel Corcyra Beach du groupe Louis à Corfou.

L'opinion publique anglaise choquée par l'attitude du groupe

Deux enfants en vacances dans cet établissement ont en effet perdu la vie, empoisonnés par le gaz d'un chauffe-eau défectueux.

En 2010, un tribunal grec avait mis toute la responsabilité du drame sur le manager de l'hôtel et deux autres employés accusés d'homicide tandis que Thomas Cook était innocenté.

Les conclusions d'une enquête menée en Grande-Bretagne ont fait apparaître, la semaine dernière, que le groupe grec Louis avait versé un dédommagement de 3,5 millions de livres à Thomas Cook qui avait reversé...350 000 livres à chacun des parents.

Thomas Cook a alors versé précipitamment 1,5 million de livres à l'Unicef pour démontrer qu'il ne profitait pas de la situation mais l'opinion publique anglaise a été choquée par l'attitude du groupe Thomas Cook, et surtout l'absence de sympathie et d'excuses vis-à-vis des parents des deux enfants qui n'ont même pas été informés ou consultés sur le don fait à l'Unicef.

Autant dire qu'il faudra du talent à Peter Fankhauser pour faire oublier cette histoire, qui tombe au plus mal, alors que les réservations d'été sont cruciales pour le redressement financier du groupe britannique.

Lu 2557 fois

Tags : thomas cook
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias