TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Top 5 : Amoma, XL Airways... quand rien ne va plus

Semaine du 16 au 20 septembre 2019



Ils ont fait l'actualité dans les médias, mais aussi dans TourMaG.com. Nous vous proposons comme chaque vendredi, notre Top 5 de la semaine. Au programme : Amadeus, XL Airways, Air France, le recrutement dans les agences et Amoma !


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 20 Septembre 2019

Au programme : Amadeus, XL Airways, Air France, le recrutement dans les agences et Omoma - Crédit photo : Depositphotos.com enterlinedesign
Au programme : Amadeus, XL Airways, Air France, le recrutement dans les agences et Omoma - Crédit photo : Depositphotos.com enterlinedesign
La rentrée n'est jamais agréable que l'on ait 5, 10 ou 35 ans.

Et pourtant, avec les années, le cuir se fait et les réveils à 7h du matin ne sont plus aussi violents, sauf dans le tourisme. Que ce mois de septembre, malgré ses douces températures, est délicat et triste.

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent, s'en parler du dernier rapport du CNRS indiquant que la planète risque de connaître une montée en température de 7° en 2100, en France les compagnies tombent comme des mouches.

Et ce midi, un ami m'envoie un mail : "tu te déchaînes, fais gaffe au burn-out, quel métier !", comme-ci la semaine n'avait pas été assez difficile...

Il ne sera sans doute pas le plus drôle, mais une chose est sûre, le Top 5 de la semaine sera instructif. Attention à la fermeture des portes, attachez vos ceintures et embarquez pour les faits marquants des derniers jours.

Fermeture. Les professionnels du tourisme parlent souvent des fameuses ailes de saison, vous savez en dehors des pics d'affluence, pour profiter des petits prix et des plages vides.

Et bien en 2019, le mois de septembre à des faux airs de véritable cauchemar, pour les vacanciers, plutôt que de véritable bon plan. Les voyageurs se sont d'abord retrouvés sans avion, avec Aigle Azur, et pour certains sans réservation hôtelière.

En effet, vendredi 13 septembre 2019, la plateforme suisse Amoma mettait la clé sous la porte. Outre laisser Booking et Expédia sans concurrentes, le site de réservation a laissé des milliers de clients bloqués devant leurs chambres.

Quand plus rien de va, Amoma trépasse : OTA : Amoma la concurrente de Booking a fait faillite

Fermeture bis. Alors que dans le pays des vaches violettes (Milak, donc la Suisse) les avantages fiscaux n'ont pas suffi pour sauver Amoma , chez celles aux taches noires (la Normandie) les charges ont plombé un transporteur.

Après Aigle Azur, c'est une autre compagnie aérienne et Française de demander à être placée en redressement judiciaire, ce jeudi 20 septembre 2019.

XL Airways, même si ce n'est pas une grande surprise, a arrêté l'émission de billets et annonce que les vols sont susceptibles d’être annulés à partir du lundi 23 septembre 2019.

Retrouvez le fil de cette soirée maussade : XL Airways devrait être placée demain en redressement judiciaire

Charges toujours. Dans le sillage des compagnies aériennes mal en point, un autre géant du secteur montre des signaux pas très réjouissants pour son personnel.

Alors que Laurent Magnin déplorait que "les charges hors normes" plombent sa compagnie, Amadeus mènerait, de son côté une campagne de délocalisation de ses services français vers des pays "plus accueillants", pour les entreprises.

Des salariés du GDS nous ont alertés qu'un PSE maquillé se préparait.

"Les personnes doivent démissionner pour être réembauchées dans le pays où sera positionné le service, que ce soit en Espagne ou en Pologne. Nous voulons que les choses soient dites, même s'ils veulent fermer le site de Paris,"souffle le délégué syndical fataliste.

La symphonie d'Amadeus n'est plus aussi vertueuse : Délocalisation : Amadeus France fait-il ses bagages ?

Charge encore et encore. Evoqué depuis de longs mois, l'intégration des pilotes de Air France Hop! à la maison mère achoppe toujours.

Malgré des réunions qui se répètent, et dont l'issue est toujours la même, la direction de la compagnie nationale ne souhaite pas faire n'importe quoi pour ne pas plomber la colonne des passifs d'Air France.

Dans un objectif de respecter sa philosophie actuelle de « cost neutral » et surtout ne pas rémunérer autant les pilotes Hop! que ceux d’Air France, la situation se tend quelque peu.

"Nous avons quitté la salle, et, dans un autre calendrier, nous aurions déposé le préavis de grève dans l’heure," estiment les représentants du SNPL section Hop, un bureau par ailleurs en pleine élection interne, dans un courrier.

Si la grève ne se profile pas (encore), celle de la lecture n'est pas permise non plus : Air France : la direction rechigne à l’intégration des pilotes Hop!

Salaire. Air France ne veut pas intégrer les pilotes de sa petite sœur de province, les agences de voyages ont un autre problème : elles n'arrivent plus à conclure.

Même si les postes à pourvoir sont nombreux partout dans l'Hexagone, les CV ne se battent pas dans les boîtes emails des responsables RH des réseaux. Pourquoi cette situation de tension perdure ?

Les uns disent "l’argent est sans conteste le nerf de la guerre", les autres que "les formations se sont éloignées des métiers des agences", et entre les deux les problèmes d'attractivités, une révolution manquée et une attractivité apathique.

Si le résumé n'est pas trop mal, rien ne veut l'excellent papier de notre spécialiste de l'emploi : Agences de voyages : pourquoi peinent-elles autant à recruter ?

Entre une actualité morose, et un week-end annoncé comme pluvieux (au moins dans le sud de la France), il va falloir être fort mentalement pour affronter l'IFTM Top Resa.

En attendant, nous vous offrons la chanson de la semaine (et surtout un clip d'anthologie).

"Quand rien ne va plus, qu'il ne te reste plus un ami..."

Voici un morceau méconnu du roi de la variété française des années 60 et 70 : "Quand rien ne va plus " de Claude François.

Bon courage et sortez de chez vous, ce week-end les Journées du Patrimoine ouvrent des portes et changent les idées.


Lu 2879 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Octobre 2019 - 16:43 Tourcom référence Amérigo



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips