TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Top 5 : Jet tours, Air Austral... and my heart will go on !

LeTop 5 de la semaine du 17 au 21 février 2019



Ils ont fait l'actualité dans les médias, mais aussi dans TourMaG.com. Nous vous proposons comme chaque vendredi, notre Top 5 de la semaine. Au programme : Thomas Cook, Jet tours, la Thaïlande, le coronavirus et Air Austral.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 21 Février 2020

Au programme du Top 5 de la semaine :  Thomas Cook, Jet tours, la Thaïlande, le coronavirus et Air Austral - Crédit photo : Depositphotos.com enterlinedesign
Au programme du Top 5 de la semaine : Thomas Cook, Jet tours, la Thaïlande, le coronavirus et Air Austral - Crédit photo : Depositphotos.com enterlinedesign
C'est dans les vieux pots que l'on fait la meilleure soupe. Alors que les uns s'adjugent des formats ou copient les nôtres, comme le Top 5 pour le publier en fin de semaine ailleurs, nous poursuivons notre petite mission : celle de vous faire revivre la semaine d'une façon plus légère.

Si les sujets sont, cette semaine plus ou moins graves, bonne nouvelle, il est tombé quelques flocons en Haute-Savoie, permettant d'éviter la livraison en hélicoptère.

A défaut d'avoir de la poudreuse sur ses pistes, le maire de Superbagnères a connu une avalanche de messages haineux, après la médiatisation de sa technique pour limiter la casse.

Si sa défense était plus que maladroite, l'édile se retrouve coincé avec d'un côté ses électeurs ayant besoin d'un travail et de l'autre les internautes en quête de sujets pour débattre.

Sauf que les uns et les autres oublient que malheureusement nos stations n'ont pas été pensées et construites que pour une seule et unique activité : le ski.

Imaginez un peu la Plagne, Superdévoluy ou encore les Ménuires sans neige... En ayant oublié son âme pour céder à l'appât de l'or blanc, la montagne a perdu ses atouts. La réinvention ne sera pas chose facile.

Mais trêve de plaisanterie et de digression en tout genre, il est l'heure de lire les articles que vous avez plébiscités.

Cœur brisé. Alors que la Saga de nos confrères n'est que moyennement bien passée auprès des ex-salariés de Thomas Cook, nous avons décroché notre téléphone pour prendre des nouvelles d'un des protagonistes de la reprise avortée de la filiale française du voyagiste.

Si la page de l'offre managériale est tournée, sur les hauteurs de l'île de beauté, le chapitre a laissé quelques blessures. Et c'est la voix lasse et fatiguée que Jean-Marc Ettori s'est replongé dans cet épisode de l'automne 2019.

Adossé à un groupe d'hôteliers lésés par la chute de Thomas Cook, le patron de Corsicatours s'était impliqué dans l'offre managériale avec pour objectif de proposer un produit novateur.

Engagé et combatif pour mener à bien cette opération commando, Jean-Marc Ettori a fait rapidement face à un mur : "c'est parti en vrille très rapidement, sans savoir pourquoi, les choses ne se font pas toutes seules. Vous savez dans la vie il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous disait Jean Guitton."

LIRE : Reprise de Thomas Cook - J.-M. Ettori :"N. Delord m'appelle un soir et me dit que nous devons tout arrêter..."

Cœur las. Après avoir paralysé la Chine, faisant même baisser de 25% ses émissions de dioxyde de carbone (au moins une bonne nouvelle dans ce malheur), le coronavirus pourrait bien mettre à genoux le tourisme en Asie.

Faisant l'amalgame entre les différents pays de la région, puis surinformés par les chaînes d'information en continu ayant fait de la peur leur fonds de commerce, les Français ne réservent plus de séjours en Thaïlande ni au Vietnam.

Si la Chine n'est nullement dépendante de l'industrie touristique, ce n'est pas le cas pour ses voisins. "Pour la population locale c'est dramatique, il n'y a plus personne dans les rues. Et dans des pays comme le Vietnam ou la Thaïlande, quand vous ne travaillez pas pendant 8 mois, c'est autant de temps sans argent," témoigne Edouard George, le président du réceptif Phoenix Voyages.

Retrouvez notre sujet : Thaïlande : les voyagistes limitent la casse, les réceptifs croulent sous les annulations !

Cœur Perdu. Personne ne l'avait vu venir et portant Hervé Vighier s'est adjugé la marque Jet tours, contre un peu plus d'un million d'euros, au nez et à la barbe d'un Laurent Abtibol déçu.

Si le glouton lyonnais souhaitait faire de la marque au cœur son nouveau réseau de distribution, qu'en est-il pour l'ex-patron de Marmara ? Nous avons passé des dizaines d'appels pour savoir s'il n'avance pas avec, dans son sillage, un ancien responsable d'un tour-opérateur anglo-saxon. Suivez mon regard.

"Il approche des 80 ans et je ne le vois pas se lancer dans une telle aventure. Peut-être a-t-il une idée dans un pays quelconque et a-t-il noué des liens pour exploiter cette marque ?", suggère cet autre patron de voyagiste.

Pour en savoir plus, lisez l'article de la Marielle Goitschel de la rédaction : Rachat de la marque Jet tours : qu'est-ce qu'Hervé Vighier va bien pouvoir en faire ?

Cœur coulé. La parole libre est une bonne chose, mais la contradiction n'en est pas moins un pilier important dans la démocratie française.

Même si personne ne peut savoir ce qu'il aurait fait dans la tempête Thomas Cook, il faut reconnaître que la saga dédiée à et pour Nicolas Delord, a offert quelques phrases angoissantes et malodorantes.

Donnant tour à tour des leçons, "c’est un mal pour un bien et l’occasion pour l’APST de se réinventer...", il faut se rendre compte que derrière cela des salariés ont été profondément touchés.

"Alors, l’opération de séduction de Nicolas Delord visant à se dédouaner, ne passe pas forcément très bien la rampe des sunligths" disait notre nouvel éditorialiste vedette bien connu des lecteurs de TourMaG.com.

Lisez ou redécouvrez l'édito choc de Jean Da Luz : Thomas Cook France : un violoniste sur le pont du Titanic…

Cœur volé. Dans une société où l'institution du mariage est galvaudée, le divorce est devenu une normalité, qui ne fait plus les gros titres, sauf lorsque deux compagnies décident de mettre fin à leur idylle.

Comme l'avait si bien prédit Frédéric Beigbeder, l'amour dure trois ans, visiblement il ne fallait pas s'attendre à mieux de l'union entre Air Austral et Air Madagascar.

Venue soutenir une Air Mada mal en point, la compagnie française basée à la Réunion ferait marche arrière et ses parts devraient être reprises par des acteurs malgaches.

Si l'amour ne dure pas plus de 36 mois, la lecture du papier de notre spécialiste de l'aérien devrait encore durer moins longtemps : Air Austral veut se désengager d’Air Madagascar

Et puisqu'il nous est impossible de terminer une semaine sans musique, nous ne vous proposons malheureusement pas celle qui vous donnera une énergie positive, mais qui a le don d'être connue de tous et de bien entrer dans la tête, avant le célèbre "libérée délivrée."

Embarquez avec Jack et Rose pour faire un petit bon dans le temps.

N'oubliez pas que le cœur de Jet tours est celui de ses désormais ex-employés. Bon week-end à tous !!



Lu 1738 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips