TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Tourisme : Jean-Baptiste Lemoyne, "mon vœu est que l'été bleu, blanc, rouge soit le grand tube de l'été 2021"

Tourisme été 2021 : "Je ne suis pas Madame Irma" selon Jean-Baptiste Lemoyne



Le président Emmanuel Macron tient à sa date du 15 mai 2021, comme perspective d'un début de retour à la vie normale. Et Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d'Etat au tourisme est venu le rappeler au micro de BFM TV. S'il y aura des réouvertures, cela sera progressif. Pour le membre du gouvernement l'été 2021 ressemblera grandement à celui de l'année passée...


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 16 Avril 2021

Tourisme été 2021 "Je ne suis pas Madame Irma" selon Jean-Baptiste Lemoyne - Crédit photo : Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
Tourisme été 2021 "Je ne suis pas Madame Irma" selon Jean-Baptiste Lemoyne - Crédit photo : Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
Le président Emmanuel Macron l'avait dit fin mars, à la mi-mai la France entamera son retour vers la vie normale.

Après 15 jours d'un confinement national qui peine à freiner l'épidémie, le cap n'a pas changé. Invité chez nos confrères de BFM TV, Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d'Etat au tourisme est venu rappeler que le retour à la normale pourrait s'amorcer dans un mois.

"Nous nous mettons tous en conditions pour qu'il y ait des réouvertures dès la mi-mai, nous pensons aux établissements en plein air, comme les terrasses, également certains espaces culturels, à l'image des musées.

Cette réouverture sera graduelle
" a réaffirmé Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d'Etat au tourisme.

A chaque phase, il ne sera pas question de revenir en arrière. Le gouvernement souhaite ménager une population épuisée moralement par trois confinements.

Cette déclaration vient en écho avec les récentes déclarations des différentes membres du gouvernement. Le retour à la vie normale ne sera pas immédiat.

Après le confinement par région, le déconfinement et le retour à la vie normale pourraient aussi suivre cette stratégie.

"Cela fait partie des sujets qui sont sur la table. Nous avons eu une approche territoriale, nous l'avons déjà fait. Il se pourrait que certains territoires connaissent une décrue plus rapide que d'autres, c'est un sujet à l'étude.

Hier, la réunion avec Emmanuel Macron était un point d'étape pour connaître le travail fait avec les professionnels.
Nous avons franchi le cap des 100 000 décès, n'oublions pas cela, tout ça doit nous pousser à beaucoup de vigilance,
" recontextualise Jean-Baptiste Lemoyne.

Malgré tout il convient de garder espère, car avec la vaccination la "lumière est au bout du tunnel." La fameuse...

Vers un isolement systématique pour les voyageurs en provenance des pays où un variant émerge ?

Alors que la vaccination avance à un rythme élevé, sans toutefois connaître les volumes de vendredi dernier à savoir 500 000 vaccinés sur ce seul jour, une nouvelle inquiétude pointe le bout de son nez.

Le variant brésilien est au coeur de toutes les préoccupations, puisque ce dernier serait nettement plus infectieux.

Pour se prémunir, la France a suspendu ses vols avec le Brésil et fait tester l'ensemble des voyageurs en provenance de la Guyane, où le variant est majoritaire.

"Il y a eu une première mesure de suspendre les vols jusqu'au 19 avril 2021, pour les voyageurs en provenance du Brésil. Le nouveau protocole sur lequel nous travaillons, pourrait s'appliquer le cas échéant à d'autres pays, si de nouveaux variants devaient émerger.

Nous travaillons à un cadre, d'ailleurs, nous allons échanger avec nos partenaires européens pour qu'ils soient repris par eux, pour une meilleure coordination.

L'idée est de permettre aux voyageurs venants du Brésil de venir en France, sans faire courir de risque à nos résidents en France, d'où un certain nombre de tests et de mesure d'isolement,
" a précisé le secrétaire d'Etat en charge du Tourisme.

A l'avenir, vacciné ou pas, les restrictions à l'encontre des voyageurs devraient perdurer en raison des mutations du virus. Il sera nécessaire d'attendre lundi pour en savoir plus, même si la mise en place d'une quarantaine parait de plus en plus probable.

Un été 2021 qui ressemblera beaucoup à celui de l'année dernière...

A noter que si Gabriel Attal a redonné du baume au coeur, à la population française, elle a aussi été très commentée et moquée.

Alors que la France a franchi la barre des 100 000 morts et que les contaminations quotidiennes dépassent allègrement les 30 000 cas, le retour à un semblant de vie normale dans un mois parait hypothétique.

"La réouverture sera très précautionneuse, avec beaucoup de garanties sanitaires et des protocoles.

On parle tout d'abord de terrasse, puis de rouvrir les salles intérieures, mais avec des jauges. Nous resterons aux côtés des professionnels, car avec les jauges, ils ne feront pas les chiffres qu'ils faisaient avant,
" rappelle Jean-Baptiste Lemoyne.

Dans le même temps, si la France reste au coeur des préoccupations, le certificat sanitaire européen est toujours à l'étude et en cours de développement. Il est toujours attendu pour la mi-juin.

"Le pass sanitaire est un sujet qui fait beaucoup réagir, cela pose des sujets éthiques. Aujourd'hui c'est essentiellement un outil dédié à la mobilité, pour retrouver cette capacité de se déplacer en Europe.

C'est important dans le même temps de garder notre outil Tous anti covid, important pour la traçabilité,
"

L'été 2021 est de plus en plus, alors que tout le monde s'attendait à une reprise progressive.

"Je ne suis pas madame Irma, ce que je sais car j'en suis témoin, les pros se préparent de manière très sérieuse. Nous aurons, la capacité à souffler, à s'oxygéner à redécouvrir la France sous toutes ses facettes. il faudra conserver un certain nombre de gestes barrières et précautions.

Nous voyons que les touristes se retrouvent dans un cercle familial, ils ne vont plus s'entasser tous au même endroit au même moment. Des territoires ruraux ont tiré leur épingle du jeu, c'était la leçon de l'été 2020 et je pense que ce sera pareil à l'été 2021.

Pour tout vous dire, mon voeu est que l'été bleu, blanc, rouge soit le grand tube de l'été 2021,
" souhaite Jean-Baptiste Lemoyne.

Lu 2004 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Pierre le 19/04/2021 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est bien là le problème , ce n’est pas un tube mais un gros flop ! La même ritournelle que l’année dernière qui ne satisfera pas du tout les professionnels agents de voyages qui ne pourront toujours pas travailler . Il faut une indemnisation adéquate et forte à tous ceux qui meurent à petit feu . Le supplice a assez duré., Monsieur Lemoyne .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance