TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Déconfinement : Emmanuel Macron garde (sous conditions) le cap de la mi-mai

Le déconfinement progressif va dépendre de la pression sur les hôpitaux selon Emmanuel Macron



Si le gouvernement cherche à montrer une lumière d'espoir au bout du tunnel, cette dernière est faiblarde. Jeudi 15 avril , le président Emmanuel Macron tenait une réunion avec différents ministres pour aborder la question de la sortie de crise et fixer un cap aux Français concernant le retour à la vie normale. Alors que peu de choses ont filtré, celui-ci s'annonce progressif et le cap de la mi-mai est maintenu...


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 16 Avril 2021

Le déconfinement progressif va dépendre de la pression sur les hôpitaux - DR
Le déconfinement progressif va dépendre de la pression sur les hôpitaux - DR
En annonçant le 3e confinement, Emmanuel Macron a voulu aussi apporter une lueur d'espoir aux Français en dévoilant le début du retour à la vie normale pour la mi-mai 2021.

Après maintenant 15 jours de confinement national, le président de la République a tenu jeudi 15 avril 2021, une réunion avec différents ministres pour évoquer le sujet.

Si rien n'a filtré et qu'aucun syndicat professionnel n'était présent, il en ressort selon nos confrères du journal les Echos que le cap de la mi-mai serait maintenu.

Ces derniers jours, les membres du gouvernement sont venus tempérer cette volonté présidentielle, en parlant "d'hypothèse", de jours à venir "très difficiles", malgré tout pour Yvan Attal, il ne fait aucun doute, la date du 15 mai 2021 est maintenue.

"Certains musées et terrasses seront les premiers à rouvrir, le 15 mai.

Les commerces devraient être soumis à la même échéance, à moins d'une franche amélioration sanitaire. Les écoles rouvriront bien le 26 avril et disposeront d'un nombre plus important de tests salivaires,"
a confié le porte-parole du gouvernement à nos confrères des Echos.

La date du 15 mai 2021 est source d'anxiété dans les rangs de l'exécutif

Pour en revenir à la réunion de ce jeudi, si les protocoles sont bien connus et peuvent être améliorés, la date du 15 mai 2021 tant relayée est maintenant plutôt perçue comme une source de nervosité et de pression.

"Ce n'est pas la peine d'insister là-dessus (la date du 15 mai 2021, ndlr) cela fait montrer la pression. Il faut que les gens aient bien en tête que comme pour le 11 mai dernier, tout ne va pas rouvrir d'un coup," insiste une source gouvernementale.

Surtout que malgré ce confinement national, les indicateurs hospitaliers et de contamination peinent à fléchir, bien au contraire.

Dans ces conditions, il est encore trop tôt pour l'exécutif de communiquer en détail sur les prochaines étapes. Cela se fera en fonction "de la pression hospitalière que le gouvernement espère voir baisser au fur et à mesure de la montée en puissance de la vaccination".

Et concernant l'efficacité des mesures prises en France, les premiers effets positifs sont attendus pour le début de semaine prochaine.

Si tout peut paraître compliqué et inquiétant, n'oublions pas que le cap des 20 millions de personnes vaccinés devrait être atteint dans les prochains jours.

Lu 6666 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance