TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Ukraine : "il est conseillé de différer tous les déplacements" selon le Quai d'Orsay

En raison des menaces de guerre qui planent sur l'Ukraine, la France déconseille de s'y rendre



Après la suspension des vols vers l'Ukraine, par KLM, le pays se retrouve dans l'oeil du cyclone. Le Quai d'Orsay conseille de différer tous les déplacements vers le pays, en raison des menaces qui planent au-dessus de l'Ukraine. Une trentaine ont invité leurs ressortissants à quitter le pays.


Rédigé par le Lundi 14 Février 2022

En raison des menaces de guerre qui planent sur l'Ukraine, la France déconseille de s'y rendre -Depositphotos
En raison des menaces de guerre qui planent sur l'Ukraine, la France déconseille de s'y rendre -Depositphotos
Il fallait s'y attendre, alors que les menaces d'une invasion russe s'intensifient en Ukraine, les pays déconseillent la destination.

La France a suivi le mouvement, le samedi 12 février 2022, en "conseillant de différer tous les déplacements en Ukraine. Ces recommandations continueront d’être actualisées en fonction des informations disponibles" explique le Quai d'Orsay.

Le Royaume-Uni a suivi le pas, avec un message plus directif.

"Alerte aux voyageurs, le Royaume-Uni déconseille tout voyage en Ukraine. Les ressortissants britanniques en Ukraine doivent partir immédiatement," rapporte le Monde.

En tout, une trentaine de pays ont demandent à leurs ressortissants de quitter le pays.

Dans le même temps, KLM a décidé de "suspendre jusqu'à nouvel ordre, ses vols vers l'Ukraine," selon Capital.

Cette décision vient après gouvernement néerlandais avise ses citoyens de quitter le pays en raison de la détérioration de la situation sécuritaire.

Voyage Urkaine : quel est le protocole sanitaire ?

Alors que les Etats-Unis ne cessent de répéter que les Russes pourraient attaquer l'Ukraine à "tout moment" et alors qu'une rumeur circule sur une possible action après les JO, l'Ukraine reste malgré tout accessible pour les Français.

"Dans le contexte des tensions créées par la concentration de troupes russes aux frontières de l’Ukraine, il est recommandé de faire preuve d’une vigilance renforcée," précise France Diplomatie.

Pour tous ceux qui souhaitent se rendre à destination, il est indispensable de souscrire obligatoirement une assurance couvrant le risque lié à la Covid-19.

Attention cette souscription doit se faire auprès d’une compagnie d’assurance enregistrée en Ukraine ou qui dispose d’une représentation dans le pays.


Au niveau des contraintes sanitaires, il convient de présentation soit d’un certificat international, national ou étranger attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet par un vaccin validé par l’OMS, soit d’un test rapide antigénique négatif de moins de 72 heures, soit d’un test PCR négatif par la covid-19 réalisé moins de 72 heures avant de franchir la frontière.

Cette condition concerne les voyages de plus de 12 ans. Ceux de moins de 12 ans ne sont pas tenus de présenter de test.

Une fois, à destination, il existe différentes classifications des régions, selon le degré de virulence de la pandémie.

"Kiev et sa région sont classées en zone rouge depuis le 1er novembre 2021, ce qui implique notamment l’obligation de présenter un certificat de vaccination, un test négatif ou un certificat de rétablissement pour de nombreuses activités," explique France Diplomatie.

Lu 3139 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias