TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Voyage d'affaires : "La carte virtuelle supplantera la carte logée"

3 questions à Laurent Sautré, responsable cartes commerciales de BNP Paribas



Laurent Sautré, responsable cartes commerciales de BNP Paribas, revient pour Spécial Voyages d'Affaires, sur les atouts de la carte virtuelle dans le monde du voyage d’affaires.


Rédigé par La rédaction le Mardi 8 Novembre 2016

Laurent Sautré : "La carte virutelle est émise pour une seule transaction dans le cadre d’un achat en VAD (Vente à Distance)" - DR
Laurent Sautré : "La carte virutelle est émise pour une seule transaction dans le cadre d’un achat en VAD (Vente à Distance)" - DR
Spécial Voyages d'Affaires - La carte virtuelle, tout le monde en parle mais comment ça marche ?

L.S. :
Il s’agit d’une carte émise pour une seule transaction dans le cadre d’un achat en VAD (Vente à Distance).

L’acheteur va faire une requête sur le site web de la banque pour recevoir son numéro de carte virtuelle qui sera composé des 16 chiffres de la carte, d’une date de fin de validité et d’un cryptogramme visuel.

Spécial Voyages d'Affaires - Pourquoi ce moyen de paiement suscite-t-il un tel intérêt dans le monde du voyage d’affaires ?

L.S. : En premier lieu, parce qu’il améliore la sécurité de la transaction car il n’est pas « rejouable » (non réutilisable) et va donc éviter la fraude ou l’utilisation abusive.

Ensuite, parce qu’il est traçable, de son émission au reporting en passant par l’utilisation : à chaque émission de carte virtuelle, la personne peut y associer jusqu’à dix champs de référence qui vont se retrouver dans le reporting.

Dans le cadre du voyage d’affaires, le succès de notre solution tient également au fait que nous avons choisi le réseau VISA, réseau d’acceptation des paiements cartes le plus large au monde, ce qui permet de réserver et de payer tout type de biens ou de services à travers le monde.

Enfin BNP Paribas a développé sa propre plateforme technique, ce qui fait que nous maîtrisons son développement au gré des besoins du marché avec une réactivité proche d’une FINTECH.

Spécial Voyages d'Affaires - Pour quels types de dépenses ce moyen de paiement est plus particulièrement utilisé ?

L.S. :
Pour l’instant, surtout pour l’hôtellerie et les compagnies low cost, un grand nombre d’entre elles n’acceptant pas la carte logée.

Mais il n’est pas impossible que l’on élargisse bientôt l’utilisation de ce moyen de paiement à la location de voitures ou aux dépenses liées au MICE.

À terme, ce que l’on imagine - et nous ne sommes pas les seuls -, c’est que la carte virtuelle supplantera la carte logée pour payer toutes les dépenses liées au voyage, hormis les dépenses effectuées lors du déplacement professionnel (taxi, restaurant, par exemple).

Lu 2219 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance