TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Voyages FRAM : "... Fin programmée du dernier voyagiste français..." selon la CGT



Laye SIMAKHA, Délégué syndical CGT de Voyages FRAM, n'y va pas par 4 chemins ! Dans un communiqué, il dénonce le fait que "Les salariés FRAM ne sont pas entendus..." et veut "alerter l'opinion sur la fin programmée du dernier voyagiste français." Voici le communiqué.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 31 Octobre 2013

"A la date du 26 juillet 2013 nous, représentants du personnel avons adressé un courrier au Président du tribunal de commerce de Toulouse avec copies au Procureur de la république, au comité interministériel de restructuration industrielle, et au Ministère du redressement productif pour souligner notre profond attachement au respect du protocole de conciliation mis au point depuis plusieurs mois, sous l'autorité du Président du tribunal de commerce.

Au demeurant un très bon protocole d'autant qu'il mettait fin à l'instabilité chronique de la gouvernance depuis 18 mois et aidait à traiter avec le maximum d 'efficacité les problématiques auxquelles l'entreprise se trouve confrontée.

A la date du 20 juin 2013 la révocation de Daniel Cohen, associée au départ de la présidente et du vice-Président du conseil de surveillance le 19 juillet 2013 contrevient à un des objectifs premiers de ce protocole, alors même que des signes de redressement de la société commencent à apparaître.

Plusieurs mois se sont écoulés, aucune réponse sinon un silence assourdissant de la part des différents protagonistes du dossier FRAM.

"Les dirigeants actuels risquent de nous projeter vers une cessation de paiement..."

Le délégué syndical et salarié que je suis, à l'instar de tous les salariés des voyages FRAM, est très attaché à la pérennité de l'entreprise.

Je manifeste haut et fort mon opposition face à la situation qui prévaut de par la destruction de nombreuses tentatives de reconstruction, la liquidation des actifs les plus rentables et la non liquidation de ceux qui le sont moins.

De par leurs actions, les dirigeants actuels risquent de nous projeter vers une cessation de paiement.

Le groupe FRAM est viable, avec une gouvernance qui n'a plus besoin de transition, mais qui s'attache plutôt au redressement opérationnel.

Ce sont les salariés qui ont collectivement pris une part prépondérante au début de redressement de la société sans l'aide de ces poncifs de consultants; les résultats spectaculaires du mois de juillet et d'août en sont la preuve.

En résumé, je demande solennellement aux pouvoirs publics de prendre ses responsabilités et d'arrêter cette gabegie dont les salariés FRAM ne veulent pas être les victimes !"

Lu 6738 fois

Notez



1.Posté par Bertrand du Déclin le 31/10/2013 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les salariés Fram ne sont pas entendus... (entendre ces gueux ? mais quelle idée saugrenue !) mais... mais... ouh... ils ont bien failli ne pas être payés fin octobre, et ça... ça commence à se savoir dans le marigot ambiant... et ça vient pas desdits salariés...

En revanche, aucun souci à se faire pour l'équipe aux commandes de la boîte moribonde... Elle est MA-GI-STRA-LE-MENT rétribuée pour ses "efforts", et ce, quel qu'en soit le résultat... !

Un grand BRAVO aux actionnaires, !!!

Allez, pour rigoler un peu, au prochain coup, on balance les chiffres avec plein de zéros, ça sauvera pas la mise, mais ça en fera blêmir quelques-uns, toujours ça de pris !

2.Posté par PEU IMPORTE le 31/10/2013 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr SIMAKHA,
J'espère qu'avec un tel article les salariés de FRAM vont ouvrir les yeux et demander votre démission ! Car vous venez de signer l'arrêt de mort de FRAM ! Si les agents de voyages avaient repris un peu confiance et continuaient à vendre FRAM, la c'est fini !
Vous dites que les salariés ne sont pas entendu, mais leur avez vous demandé leur avis avant de publié cet article ? C'est vous qui feriez mieux de les écouter.
La liquidation des actifs n'est elle pas faite pour renflouer les caisses vides et permettre la pérennité de FRAM ? Car si rien n'est fait, cette liquidation aura quand même lieu et permettra de payer les indemnités de licenciement !
Alors au lieu de critique les direction actuelle AIDER LA ! FAITES DES PROPOSITIONS ! Car eux ils auront toujours leur emploi même après la fin de FRAM !
Sur ce bon week end....

3.Posté par @ Mr ou Mme "PEU IMPORTE" le 01/11/2013 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Prendriez-vous les salariés de Fram pour des imbéciles ? Qui êtes-vous, pour affirmer qu'Iils sont aveugles, alors que se déroule sous leurs yeux impuissants un cirque qui voit se succéder depuis des mois grand-messes avec effets d'annonce, embauches, renvois, sans que l'ombre d'une stratégie s'applique ?

D'où sortez-vous, pour sous-entendre que la solution ne peut que venir d'eux, alors que plusieurs brillants "retourneurs/redresseurs/sauveurs d'entreprises" dont c'est le métier -fort lucratif- n'y parviennent pas ?

Et qui a vidé les caisses ? Les salariés ? Ou les actionnaires milliardaires ?

Vous confondez par ignorance ou bêtise cause et effet, Mr ou Mme "PEU IMPORTE" ; quant à votre conclusion sur les futurs chômeurs Fram, elle est tout bassement MINABLE !

Relisez ce récent article, qui vous éclairera sur le doute exprimé par l'extérieur.

4.Posté par Kathy.Oucha le 01/11/2013 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Nul n'ignore que Monsieur Simakha est très proche et très aimé de la plupart des salariés. Je veux dire, parmi les salariés de l'entreprise, et non parmi quelques âpres défenseurs d'une gouvernance dont ils ignorent totalement les faits et méfaits, le montant des zéros qui suivent leur rétribution quotidienne.

Ça pourrait être l'objet d'une communication entière, histoire de remettre les pendules à l'heure.

Les salariés ont eu leur salaire d'octobre de justesse. Les fournisseurs sont impayés depuis début septembre car plus rien ne rentre dans les caisses.

Évidemment, et on le voit ici, directement, il y aura quelques coqs en pâte de la gouvernance, savamment triés ou trop benêts pour être lucides, pour cocoricocotier que le délégué syndical et les représentants du personnel sont à l'origine de la fin programmée de Fram. Ils ont une mémoire bien conditionnée et sélective. Ils oublient que les salariés se sont impliqués corps et âmes, et le font encore, pendant que d'autres impunément et sans vergogne, se gavent du peu d'argent qu'il reste. Ils oublient, ces benêts sans éveil, qu'il y a trois ans, les salariés ont failli y laisser leur petite prime de fin d'année, petite pour la plupart, grosse pour d'autre, pendant que les actionnaires s'attribuaient plus de 20 millions d'euros, alors que Fram était dans le rouge cramoisi.

C'est décent et éthique, ça vous pensez ?

Attendez-vous à nous.

5.Posté par alice le 02/11/2013 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est marrant mais à chaque fois c'est TOUJOURS la CGT qui critique, toujours les premiers à vouloir faire la grève, blablabla....

toujours les syndicalistes quoi...

heureusement que tous les agents de voyages ne vont pas se satisfaire de votre "article"..

Car FRAM à la différence de nombreux autres TO, possède des actifs immobiliers très importants !!!!

bref, moi je continue de les vendre et je m'en porte très bien!!!!

6.Posté par Un vrai salarié le 02/11/2013 16:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand je pense que ce monsieur est censé nous représenter, j''ai vraiment honte... Nous ne sommes pas de gentils moutons derrière lui, nous avons des opinions nous aussi et nous aurions apprécié être tenu au courant de ce discours externe !

7.Posté par Kathy.Oucha le 03/11/2013 19:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Un vrai salarié : les autres sont des faux ? Plus que suspecte, votre contribution.
Et empreinte d'une grande ignorance, enfin, une ignorance grandement feinte, pour semer le trouble. Bien entendu, vous avez tout à fait le droit de rejeter la dénonciation ci-dessus. Mais.

C'est le Comité d'entreprise qui vous représente, et ses élus. A moins que vous ayez opté pour une adhésion syndicale. A vous lire, vous et votre honte, on sent qu'il ne s'agit pas de cela, non plus.

Vous ne savez donc pas qui vous représente si vous êtes un "vrai salarié" ? Vous ne savez donc pas que les membres du Comité d'Entreprise ne sont pas tous syndiqués à la CGT, vous n'êtes pas à prendre au sérieux, Monsieur le vrai salarié, vraiment pas du tout ? Vous seriez un vrai salarié de Fram et vous ne sauriez pas ça ?... Etrange comme la vie de l'entreprise vous a intéressé, jusque là.

Vous ne savez pas non plus que le syndicat, très jeune, regroupe près d'un quart des salariés ? Ils ne seraient pas des "vrais salariés" selon vous... Dans ce cas, vous ne devez pas non plus savoir que si votre prime de fin d'année vous est toujours octroyée, intégrée à votre salaire mensuel, c'est grâce à l'action syndicale. Si vous êtes un "vrai salarié", vous en bénéficiez, tous les salariés en bénéficient…

Vous ne savez pas non plus que les membres du Comité d'Entreprise savent ces démarches, et si vous, vous n'êtes pas au courant, c'est que vous vous tenez très éloigné de vos collègues, les autres "vrais salariés.

Tiens donc ! Mais qui vous représente alors ? Vous devez vous sentir bien seul... Snif. Allez, courage Monsieur le vrai salarié. Courage. Courage.

8.Posté par désabusé XXL le 04/11/2013 08:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
au "vrai salarié" :

vous êtes atteint du syndrome de Stockolm ? ou de panurgisme derrière vos gentils fossoyeurs ?

Peut-être n'êtes vous pas"un vrai salarié", mais un vrai troll...

9.Posté par un agent de voyage le 04/11/2013 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un simple mesasge de soutient aux salariés FRAM et à l'entreprise d'une manière générale,. Vous qui ne nous avez jamais décu, et qui êtes toujours proche des agences.

Nous vous soutenons dans ces moments difficles, et quel TO n'est jamais passé par là ?
Nous ne devons pas les mettre out à la première difficulté rencontrée. Fram à toujours été là pour nous nous devons être présent pour eux, MAINTENANT !

10.Posté par Un ancien "vrai" salarié le 05/11/2013 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aider la direction de fram ?
Je crois que PEU IMPORTE touche la réalité du doigt ....

Effectivement, la plupart des directeurs sont là depuis des années ... des décennies ....
Ils ont besoin d'aide, tant que les envies des clients étaient claires et nettes, tant que la concurrence n'était pas déloyale (il est vrai que certains se permettent de vendre des produits attractifs et peu chers !!! ) ... tant qu'il n'y avait pas de crise ... tout marchait comme sur des roulettes ...

Gouverner c'est prévoir, la direction doit en avoir perdu un peu l'habitude si tant est qu'elle l'ai eue ... Aidez vos pauvres dirigeants qui ne savent plus quoi faire ... ne vous offusquez pas qu'ils soient toujours là et ne proposent rien, c'est leur rôle ... en tout cas ils y excellent :)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips