Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Voyageurs d'affaires : "des changements majeurs dans l'utilisation du train sont attendus..."

David Nedzela, le responsable marketing d'eVoyageurs



La SNCF se prépare à la libéralisation du rail et attaque de multiples chantiers . Alors que les concurrents peinent à rentrer dans l'arène, la SNCF essaye de créer une image de marque sur les réseaux sociaux dont TikTok, mais aussi d'attirer de nouvelles cibles. Si pour le transporteur le principal concurrent est la voiture individuelle, le nouveau défi étant de répondre aux attentes des télétravailleurs.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 6 Juillet 2021

"Il y a un vrai challenge pour la compréhension des nouveaux usages et dans l'adaptation de nos offres" selon David Nedzela, le responsable marketing d'eVoyageurs - DR
"Il y a un vrai challenge pour la compréhension des nouveaux usages et dans l'adaptation de nos offres" selon David Nedzela, le responsable marketing d'eVoyageurs - DR
La SNCF multiplie les chantiers de taille sur tous les fronts, alors que la concurrence affute ses armes dans l'ombre.

Le transporteur national a commencé par se créer une image de marque solide sur les réseaux sociaux, dont le petit dernier venu de Chine.

"Nous suivions de près la croissance folle de TikTok depuis un moment. Nous avons lancé une campagne avec 4 influenceurs, dont les productions ont atteint le volume astronomique de 2 millions de vues.

C'est très impressionnant. Nous parlons là de chiffres hyper bons,
" se réjouit dans TourMaG David Nedzela, le responsable marketing d'eVoyageurs.

Si les résultats vont au-delà des attentes, la SNCF doit aussi remporter la bataille de la visibilité de sa grille tarifaire qui était grandement critiquée.

"OUI.sncf est un peu le média de la SNCF, notre rôle est de faire savoir et expliquer aux gens la gamme tarifaire. C'est un peu le gros sujet du moment," confie le responsable marketing.

Ce n'est pas le seul challenge qui attend les équipes du transporteur.

OUI.sncf : "Il y a un vrai challenge pour la compréhension des nouveaux usages et dans l'adaptation de nos offres"

Alors que les Français vont grandement profiter du mois de juillet et même plus qu'à l'accoutumée, les TER sont depuis la levée des restrictions pris d'assaut.

Il y a depuis le début de la crise sanitaire un réel engouement pour les trains régionaux. Un point sur lequel veut s'appuyer le transporteur, pour développer son offre.

"L'enjeu actuel est de s'adapter aux nouveaux usages. A la rentrée, il y aura un gros temps fort autour de la reconquête des voyageurs d'affaires, mais en interne nous sommes convaincus que la rentrée va marquer des changements majeurs en terme d'utilisation du train.

Il y aura toujours des déplacements professionnels, mais il y aura beaucoup de gens qui utiliseront des trains régionaux de la part des personnes qui ont quitté les centres-villes pour s'installer à la campagne.

Il y a un vrai challenge pour la compréhension des nouveaux usages et dans l'adaptation de nos offres,
" explique David Nedzela, le responsable marketing d'eVoyageurs.

Selon le journal l'Union, reprenant une enquête de l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), le retour à la vie normale n'est pas pour maintenant .

"Ils sont 9% des responsables RH à souhaiter un télétravail libre sans en préciser les modalités et autant à souhaiter quatre jours de télétravail par semaine. 3% prônent 100% de télétravail," exliquent nos confrères.

Dans ces conditions, plusieurs centaines de milliers de travailleurs seront concernés par le télétravail à long terme, ce qui va nécessiter de repenser les déplacements en France, mais surtout de la province vers Paris.

"A très court terme, nous voulions relancer la demande touristique, avec la clientèle loisir et à moyen terme, nous allons nous occuper du marché des professionnels et des gens qui sont des gros consommateurs de train.

Notre cap a été fixé par notre président, avec pour objectif de doublé le nombre de passagers à horizon 2030.

Notre concurrent numéro étant la voiture et notre enjeu est de faire en sorte que les Français arrêtent de faire des trajets Paris Lyon seuls dans une voiture, mais prennent le train,
" conclut David Nedzela, le responsable marketing d'eVoyageurs.

Demain à quoi ressemblra le transport alors que les voyageurs d'affaires seront moins nombreux ?

Lu 2460 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Juillet 2021 - 15:38 Kayak s'attaque au voyage d'affaires !








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias