TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Aides et extension chômage : pour le CEDIV, le compte n'y est pas !

1 Plan et 4 actions prioritaires pour sauver les agences de voyages



Adriana Minchella, présidente du CEDIV, a suivi avec attention l'annonce de J.-B. Lemoyne sur l'extension du chômage partiel jusqu'en décembre. Mais cette mesure qui laisse à la charge de l'entreprise 15% du montant des allocations, n'est "pas en adéquation avec la période catastrophique que vivent nos entreprises..." Le Cediv a planché avec son réseau sur un “Plan de sauvegarde Economie et Emplois”. Nous avons demandé à sa présidente de nous préciser les grandes lignes de ce document que vous trouverez ici en pièce jointe.


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 6 Septembre 2020

"La trésorerie de nos entreprises ne supportera pas, dans un très large nombre de cas,  une attente aussi longue de reprise d’activité  sans rentrée d’argent et de marges. ..." /crédit DR
"La trésorerie de nos entreprises ne supportera pas, dans un très large nombre de cas, une attente aussi longue de reprise d’activité sans rentrée d’argent et de marges. ..." /crédit DR
TourMaG.com - Il y a eu ces derniers temps beaucoup d’initiatives et de tentatives pour essayer d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur nos métiers. Ne pensez-vous vous pas qu’il y a un manque de concertation à ce niveau là entre professionnels et institutionnels ?

Adriana Minchella
: "Je ne le pense pas. Nous agissons de concert avec nos institutions mais nous essayons d’exploiter au maximum toutes les opportunités qui se présentent et sensibiliser le plus grand nombre d’élus possibles afin qu’ils soient correctement informés des vraies difficultés que traversent nos entreprises.

Nous faisons du lobbying franco-français, c’est nécessaire. Ne nous leurrons pas c’est le gouvernement qui aura le dernier mot mais il portera aussi la responsabilité de la portée des mesures qu’il adoptera pour le secteur."

TourMaG.com - Le Plan Relance France annoncé fin de semaine dernière par le Premier ministre ne semble pas avoir pris la mesure exacte de la situation des entreprises du tourisme. L’hôtellerie-restauration s’en plaint. Qu’en pensez-vous au niveau du tourisme ?

Adriana Minchella
: "On constate que les mesures ne sont pas en adéquation avec la période catastrophique que vivent nos entreprises. Il pourrait être fait plus, mieux et surtout plus vite.

Mais nous sommes aussi conscients que le secteur est considéré comme très sinistré et qu’à ce titre le régime dérogatoire dont il bénéficie n’est pas un avantage par rapport à d’autres secteurs d’’activité économiques de la France.

Tout en reconnaissant que le France et les professionnels français bénéficient d’aides conjoncturelles nombreuses et adaptées par rapport à bon nombre de voisins européens, nous voulons plus pour nos adhérents, pour la profession gravement menacée par de très nombreuses défaillances à venir."

b[TourMaG.com - Pourquoi avoir planché sur un “Plan de sauvegarde Economie et Emplois” et à qui est-il adressé ?

Adriana Minchella
: "Nous l’avons préparé à l’attention du conseiller technique de la présidence Monsieur Confavreux avec lequel nous avons eu une réunion, mais également pour le ministre Alain Griset en charge des PME et la vice présidente de la commission tourisme de l’Assemblée Nationale, Pascale Fontenel Personne.

Nous avons partagé cette étude avec notre institution Les Entreprises du Voyages, tous nos adhérents qui sont libres de le relayer à leurs élus pour les sensibiliser sur nos idées de mesures sociales, économiques et financières pour accompagner la reprise d’activité qui se fait attendre."

TourMaG.com - Sans entrer dans le détail, quelles sont les mesures très concrètes proposées dans ce document ?

Adriana Minchella
: "Je dois marquer ma déception après les déclarations de Jean-Baptiste Lemoyne sur l’extension des mesures sur le chômage partiel. Le compte n’y est pas !

La trésorerie de nos entreprises ne supportera pas, dans un très large nombre de cas, une attente aussi longue de reprise d’activité sans rentrée d’argent et de marges.

Nous avons fait preuve de créativité, de courage et de responsabilité. Vos lecteurs découvriront dans notre document le détail de nos propositions qui ont le mérite d’être celles de professionnels qui vivent au quotidien « les mains dans le cambouis » et qui veulent sauver à tout prix le fruit de nombreuses années de labeur acharné qui a survécu à de très nombreuses crises.

Un coup dur que nous encaissons, il nous faut quelques jours pour récupérer et repartir en avant avec nos troupes, chercher encore et toujours un moyen de rester unis solidaires et d’avoir confiance dans l’avenir.

Question de moral et au CEDIV on sait soigner cet aspect des choses avec l’aide de nos « bienveillants » et de nos « référents » en soutien permanent de l’ensemble de nos adhérents avec l’aide de notre équipe de permanents hyper réactive."

4 actions prioritaires pour sauver les agences de voyages


Lu 3530 fois

Notez



1.Posté par Catherine LABE le 07/09/2020 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas uniquement toute notre profession qui est en danger, mais aussi le contribuable français qui devra assumer le coût des licenciements à cause d'une mesure inadaptée.
Les chefs d'entreprises se battent depuis 6 mois pour sauver leurs entreprises et les emplois, sans revenus. Ils ne pourront pas s'endetter plus. Au secours !

2.Posté par Olivier le 07/09/2020 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore une fois... Bravo au CEDIV pour prendre une nouvelle fois le taureau par les cornes..

J'entends ici et là de sources officielles que le tourisme va mieux (cf: les hôtels restaurants de bord de mer etc...). Je déplore malheureusement que l'activité des agences de voyages ne soit JAMAIS mentionnée dans les discours et communiqués de presse de JB Lemoyne.
Les Actions des EDV existent certes... mais sont elles suffisantes au regard de l'urgence?

Nous souffrons d'une lente, durable et profonde agonie...
Il faut agir vite et fort sans oublier les TNS, les grands oubliés de toutes les précédentes mesures..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure














TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel