TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Air France-KLM : l'Etat néerlandais suspend son aide, l'avenir s'assombrit pour le groupe

Le groupe a enregistré une baisse du CA de 57% depuis le début de l'année



Alors que la France est en plein débat face à un confinement qui ne fait pas l'unanimité, du côté des Pays-Bas, il y a un autre sujet qui fait la une. En effet, KLM est en pleine débâcle. Alors que la compagnie attendait une aide de l'Etat de 3,4 milliards d'euros, le gouvernement a gelé sa ligne de crédit, faisant craindre le pire.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 2 Novembre 2020

Le groupe a enregisté une baisse du CA de 57% depuis le début de l'année- Crédit photo : Air France - KLM
Le groupe a enregisté une baisse du CA de 57% depuis le début de l'année- Crédit photo : Air France - KLM
La période n'est pas propice à l'optimisme dans le tourisme, c'est le moins que nous pouvons dire.

Alors que la France est plongée dans un confinement, plus ou moins bien appliqué, les compagnies vont devoir réduire la voilure. Une bien mauvaise nouvelle, après une année 2019 plus que délicate pour l'aérien.

Et c'est dans cette période morose que le groupe Air France-KLM s'offre une crise d'ampleur.

L'heure est grave chez nos voisins néerlandais, puisque le journal le Monde parle même d'une possible "faillite" de la compagnie locale.

KLM avait obtenu dans le courant de l'année une aide à hauteur de 3,4 milliards d'euros, dont un milliard sous forme de prêts directs de l'Etat. Un montant permettant de traverser la crise.

C'était sans compter sur les pilotes de la compagnie. La direction de KLM a lancé un appel urgent vendredi 20 octobre 2020 aux syndicats pour qu'ils acceptent cela. Cinq syndicats - CNV, De Unie, NVLT, VNC et VKP - ont signé cette clause, et le FNV réfléchit toujours.

Le problème étant que le syndicat des pilotes VNV n'a pas signé cette clause. Cela signifie que KLM ne répond pas aux exigences fixées par le ministre.Une décision signifiant la fin du soutien étatique.

"Je trouve cela très décevant mais dans ces conditions, nous ne pouvons pas continuer", a dit Wopke Hoekstra, le ministre des Finances.

Une réelle reprise pas avant des mois ?

Du côté de la direction de la compagnie, l'espoir a laissé place à l'inquiétude. L'avenir même de KLM serait engagé.

"C'était la dernière étape nécessaire à l'approbation du gouvernement. Sans ce prêt, KLM ne traversera pas cette période difficile. Cela rend cette impasse extrêmement inquiétante," a expliqué le directeur général de KLM, Pieter Elbers.

La compagnie ne serait pas menacée par une faillite immédiate, mais les réserves ne permettront de tenir que quelques mois. *

Et Wopke Hoekstra, le ministre des Finances d'ajouter : "les perspectives sont sombres, ce qui rend d'autant plus important de mettre en place un bon programme de restructuration pour avancer vers la reprise à long terme pour KLM."

Dans le même temps, Air France-KLM a estimé que la reprise ne pourra pas se réaliser avant juillet 2021. Les compagnies pourront-elles résister ? Plus le temps passe et moins ce scénario parait probable...

Lu 2627 fois

Tags : air france, KLM
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance