TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Alerte pollution à Marseille, la croisière encore pointée du doigt

travailler sur le moyen terme



L'alerte pollution activée à Marseille pour la journée du 27 juin 2019 a ravivé le débat sur le secteur de la croisière. Pour Jean-François Suhas, président du club de la croisière ce sont toujours les mêmes polémistes que l'on entend mais qui ne proposent pas de solutions concrètes.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 26 Juin 2019

Photo : Club de la Croisière Marseille Provence
Photo : Club de la Croisière Marseille Provence
Le niveau 2 de pollution de l'air à l'ozone a été activé à Marseille.

Pour la première fois, la circulation différenciée sera mise en place dans la ville jeudi 27 juin 2019. Seuls les véhicules équipés de la vignette Crit'Air 1 à 3 et verte pourront circuler dans un périmètre défini.

Dans ce contexte, la députée PS Samia Ghali et le député LFI de Marseille Jean-Luc Mélenchon ont tous deux réagi en pointant du doigt les navires de croisière.

"L’alerte niveau 2 de pollution ne doit pas concernée que les automobilistes avec la #CirculationDifferenciee . #marseille doit aussi interdire dans son port les bateaux polluants non raccordés aux branchements électriques" a déclaré Samia Ghali dans une vidéo postée sur twitter.

Même discours du côté de Jean-Luc Mélenchon cité par France 3 Provence qui a dénoncé dans un communiqué "la pollution non régulée des paquebots de croisière".

Marseille travaille sur le branchement des navires à quai

Contacté par nos soins, Jean-François Suhas, président du Club de la Croisière a répondu : "ce sont toujours les mêmes polémistes que l'on entend sans solution concrète. Nous travaillons avec des personnalités politiques de tous les bords, mais ces personnes qui veulent juste exister au niveau national ne participent jamais à nos séances de travail... Et là comment interdire du jour au lendemain des escales !

Nous préférons travailler sur le moyen terme sur des sujets comme la connexion électrique des navires à quai, les filtres à particules (scrubbers) ou encore les nouveaux types de carburants. "


Le paquebot AIDAnova du groupe Costa est le premier navire de croisière au monde à fonctionner au port et en mer au gaz naturel liquéfié (GNL), il a effectué pour la première fois une escale à Marseille le 9 mai dernier.

Marseille a accueilli en 2018 près de 1,7 million de croisiéristes et 505 escales. La cité phocéenne est le 1er port de croisière de France et 4e de Méditerranée.


Lu 1018 fois
Notez



1.Posté par SERGE13 le 27/06/2019 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est de la pure démagogie. Marseille est le plus grand port de France, et depuis la nuit des temps accueille les bateaux de toutes sortes. Ce que Madame Ghali ne dit pas, c'est qu'au nord et à l'ouest de Marseille, il y a trois usines de produits pétroliers, qui continuent à nous emboucaner (comme on dit chez nous, c'est à dire à nous nuire, à nous polluer) sans que personne ne dise rien. Torshage quasi continue sur l'usine de La Mède à 30 km à l'ouest de Marseille, celle de Lavera quelques km plus loin, et celle de Berre au nord. Et il se trouve qu'avec le vent, tous ces déchets aériens, arrivent dans la capitale provençale. Les bateaux de la Corse, Sardaigne, et Maghreb sont tous reliés au système électrique. Tous, ce qui n'est pas le cas à Toulon par exemple. Alors on accuse les bateaux de croisières, je veux bien, mais hier, j'étais dans le 16ème, et croyez moi ou pas, il n'y avait qu'un seul bateau à quai. UN SEUL. Comment un seul bateau peut il polluer ainsi, alors qu'à la Mède, ça brûlait en permanence? Je l'aime bien la maire du 15 et 16ème de Marseille, mais là, étant donné que nous sommes dans un campagne pré électorale, et qu'elle a envie de devenir Maire, ce qui est peu probable, surtout de cette façon, elle dit et raconte un peu n'importe quoi. Et ce qui est malheureux, c'est que vous les journalistes, vous nous informez avec ces gens qui ne cherchent que le pouvoir. Enfin si vous avez 5 minutes, tapez sur votre ordinateur Fos/mer et le cancer… Vous verrez qui est le responsable de cette pollution. Les croisières ont changé notre ville, est un booster pour l'économie et le chômage, et vous voudriez que l'on s'en passe? NON c'est un faux problème. bien à vous.

2.Posté par DABIN le 29/06/2019 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suppose que Mme Ghali vient travailler tous les jours en vélo ou à pied pour éviter la pollution et qu'elle travaille dans des bureaux sans climatisation. Tous les navires de croisière (notamment les derniers sortis) sont bien moins polluants que toutes les voitures qui circulent dans Marseille. L'électrification des navires est en route mais ne peut se faire en 1 jour. Combien de Marseillais roulent à l'électrique ? Avant de se plaindre de ce que font les autres, il faut être sûr d'être soit même irréprochable...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips