TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


American Express GBT : les outils end-to-end ne font pas l'unanimité au sein des entreprises

étude Amex GBT, ACTE



Une nouvelle étude menée par ACTE en collaboration avec American Express Global Business Travel présente les avantages et les obstacles à la mise en place de programmes end-to-end, permettant de gérer de bout en bout les voyages.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 23 Octobre 2019

Les outils de réservation en ligne (OBT) constituent l’élément le plus souvent intégré aux programmes des répondants (92%), suivis par les cartes d’entreprise (74%) et les plateformes de gestion des dépenses (60%).Depositphotos.com 3dmentat
Les outils de réservation en ligne (OBT) constituent l’élément le plus souvent intégré aux programmes des répondants (92%), suivis par les cartes d’entreprise (74%) et les plateformes de gestion des dépenses (60%).Depositphotos.com 3dmentat
Les programmes end-to-end sont très peu intégrés dans les entreprises, seuls 28% l'auraient mis en place selon une étude publiée par ACTE (Association of Corporate Travel Executives) en collaboration avec American Express Global Business Travel (GBT).

Il s'agit de solutions qui permettent de gérer les voyages d’affaires de bout en bout, où chaque étape – de la réservation aux paiements, en passant par la gestion des dépenses au reporting – est intégrée dans un seul et même outil.

Sans surprise, les outils de réservation en ligne (OBT) constituent l’élément le plus souvent intégré aux programmes des répondants (92%), suivis par les cartes d’entreprise (74%) et les plateformes de gestion des dépenses (60%).

Le top 3 des priorités des travel managers sont : la visibilité et le contrôle des dépenses pour 70% des travel managers, l'amélioration de l'expérience utilisateur (65%) et le duty of care (58%).

Parmi les freins relevés à l'intégration des outils end-to-end : 37% des répondants ont déclaré que l'adoption des outils par les
voyageurs d’affaires et leur réticence au changement étaient leur principal obstacle.


Autres obstacles : le manque de ressources (25%) et le manque apparent de soutien en interne et de la part des parties prenantes (30%).

"L’intégration d’un programme end-to-end est complexe et demande, non seulement, de sensibiliser les employés en interne, mais aussi d’être soutenu par toutes les parties-prenantes du processus" indique un communiqué de presse.

Les travel managers déclarent que les fournisseurs de plateformes technologiques (62%), les sociétés de gestion de voyages d’affaires (59%), les fournisseurs de solutions de paiement (39%) et les fournisseurs (33%) jouent également un rôle déterminant dans son intégration.

Lu 1369 fois

Tags : amex, entreprise
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Février 2020 - 23:45 Coronavirus : l'activité voyages d'affaires s'enrhume




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips

Crise climatique