TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Assises du transport aérien : la FNAM et l'UAF veulent faire baisser les coûts

réduction drastique des temps d’attente des passagers



Dans le cadre des Assises du transport aérien, la FNAM et l'UAF demandent une baisse des coûts afin de rendre plus compétitif le transport aérien français.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 21 Mars 2018

La FNAM et l'UAF saluent dans un communiqué de presse commun, la mesure annoncée par la ministre des Transports Elisabeth Borne de réduire le montant de la majoration de la taxe d’aéroport - photo ThePixelman  Pixabay
La FNAM et l'UAF saluent dans un communiqué de presse commun, la mesure annoncée par la ministre des Transports Elisabeth Borne de réduire le montant de la majoration de la taxe d’aéroport - photo ThePixelman Pixabay
La FNAM (Fédération Nationale de l'Aviation Marchange) et l’UAF (Union des aéroports français) se félicitent de l’ouverture des Assises nationales du transport aérien.

Les deux organisations saluent dans un communiqué de presse commun, la mesure annoncée par la ministre des Transports Elisabeth Borne de réduire le montant de la majoration de la taxe d’aéroport à 0.90€ par passager au lieu de 1.25€, soit une réduction d’environ 30%. Une première mesure qui va dans le bon sens.

Elles rappellent que "la France accuse chaque année un déficit de croissance du trafic passagers par rapport à l’Union européenne (+ 5,7% contre 7,7% en 2017), soit un déficit de 3,6 millions de passagers. Et force est de constater que, sur les dernières années, seulement 10% de la croissance ont été captés par les compagnies aériennes françaises."

Compétitivité coût et hors coût

L'UAF et la FNAM demandent ainsi que "la performance du transport aérien en France et la connectivité des territoires" soient au centre de ces Assises.

Cela passera "en priorité" par les "problématiques de compétitivité coût mais également de compétitivité hors coût," c'est à dire la fiscalité, la maîtrise des coûts liés à la sûreté aéroportuaire et les charges sociales.

Cela passera aussi par la "nécessaire simplification des textes" : "Il faut éviter toute sur-réglementation franco-française et toute surenchère réglementaire à Bruxelles."

La FNAM et l’UAF demandent également "une réduction drastique des temps d’attente des passagers arrivant en France : un objectif de 20 mn maximum devrait être partagé par tous les acteurs des contrôles."

Lu 596 fois

Tags : assises, aérien, fnam, uaf
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 15:37 GNV prolonge le black friday avec la Cyber Week









QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias