TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Cassis, un concentré de Provence et de Méditerranée

Profiter de cette Méditerranée qui tend les bras...



Près de Marseille et du Parc national des Calanques, la station balnéaire de Cassis livre son port de charme, son vignoble d’excellence et ses falaises vertigineuses. Un écrin provençal où l’art de passer des vacances glamour se marie aux joies des randonnées dans un massif grandiose. Vues mer garanties !


Rédigé par Jean-François RUST le Lundi 6 Septembre 2021

Cassis, un village vivant qui n’a pas vendu son âme au tourisme de masse - même s’il y a foule en été - DR : Office de Tourisme de Cassis
Cassis, un village vivant qui n’a pas vendu son âme au tourisme de masse - même s’il y a foule en été - DR : Office de Tourisme de Cassis
Si le luxe existe à Cassis, il n’est pas ostentatoire.

La preuve avec la famille Michelin, longtemps propriétaire discrète du château du village, transformé depuis en chambres d’hôtes de prestige.

Hier comme aujourd’hui, les visiteurs apprécient l’écrin de ce port à taille humaine, dont les quais amarrés de « pointus » (barques de pêche méditerranéennes) sont bordés de restaurants-terrasses recrutant les clients à coups de menus de la mer alléchants.

Churchill, Piaf, Béjart…

Voilà donc Cassis, un village vivant qui n’a pas vendu son âme au tourisme de masse - même s’il y a foule en été.

D’ailleurs, les grands de ce monde ne s’y sont pas trompés.

Lorsque Winston Churchill, puis Edith Piaf et Maurice Béjart descendent dans ce qui est devenu l’hôtel Les Roches Blanches (un magnifique 5 étoiles rouvert depuis 2018), ils saisissent sur le champ l’intérêt de Cassis : le charme tranquille d’un port-village isolé au pied de falaises immenses, face à une Méditerranée au bleu infini.

Loin du destin bling bling de Saint-Tropez.

Prud’homie des pêcheurs

Depuis le port, justement, quelques pas suffisent pour se perdre dans d’étroites ruelles fleuries ou sur des placettes tranquilles, entourées de maisons colorées.

On y croise le four banal (17e s.), le musée méditerranéen d’art et traditions populaires (dans un ancien presbytère), la prud’homie des pêcheurs…

Et toute cette vie populaire d’un port typique de Méditerranée, appréciable hors saison quand les foules sont absentes.

Plus hautes falaises maritimes d’Europe

Cassis est un écrin car il est serti entre l’une des plus hautes falaises maritimes d’Europe (le Cap Canaille, 394 m à son point culminant) et un massif des calanques sauvage, bardé de calcaire blanchi.

La route touristique des crêtes qui mène de Cassis à La Ciotat s’élève au-dessus du cap, livrant sur 15 km des panoramas immenses sur la côte et la mer.

Un sentier de randonnée (12 km) permet aux marcheurs insensibles au vertige de parcourir ce no man’s land.

Des vignes en suspens

L’une et l’autre dévoilent ce qui forme l’immense richesse de Cassis : son vignoble.

Ce n’est pas un hasard si l’ancien footballeur Jean Tigana a investi sur ces terres (Domaine La Dona Tigana).

Comme d’autres, il a été conquis par l’incroyable alchimie entre un terroir calcaire âpre et des brises marines influentes.

Des vignes en suspens au-dessus des flots ; la profondeur de la mer ; des sources sous-marines fraîches : tout cela détermine un micro climat favorable aux vins blancs.

Douze domaines composent l’AOC Cassis, doyenne des appellations françaises. Un micro-terroir dont les restaurants du village se plaisent à vanter les mérites.

Calanques de Port-Miou, Port-Pin, En Vau…

En direction de Marseille, Cassis livre un autre aspect de sa nature éclatante : le massif des calanques.

Parc national depuis 2012, ce territoire doté d’un cœur marin et terrestre protégé de 52 000 ha est une montagne qui danse avec la mer.

Ses échancrures étroites (les calanques de Port-Miou, Port-Pin, En Vau…) forment des refuges sableux protégés de hautes falaises. On les rejoint à pied ou en bateau.

Jusqu’à Marseille, elles forment un territoire réputé pour sa biodiversité. Près de 140 espèces animales et végétales y ont élu domicile, à l’image de l’Aigle de Bonelli ou du Molosse de Cestoni (grande chauve-souris).

Randonnée et escalade sont ici les sports les plus pratiqués.

Plages pour tous les goûts

Reste à profiter de cette Méditerranée qui tend les bras.

Si l’on n’est pas amateur de kayak de mer ou de nautisme, il demeure l’option plage.

Familiale et surveillée sur celle de la Grande Mer (au cœur du village), avec vue sur le Cap Canaille sur celle de Bestouan (galets), intimiste à l’anse du Corton : il en existe pour tous les goûts.

Puisqu'il est dit que Cassis est un concentré de Provence et de Méditerranée.

Pratique

Office du tourisme de Cassis : ot-cassis.com

Hébergement-restauration :

• Best Western Cœur de Cassis
: hotel-du-grand-jardin.cassis.hotels-fr.net
Un hôtel 2 étoiles rouvert en 2020 après travaux. Chic et cosy, avec une jolie cour intérieure. A partir de 90€ la nuit.

• Hôtel Les Roches Blanches : roches-blanches-cassis.com
Dans cette bâtisse aux éléments Art Déco construite en 1887, chambres et suites profitent d’une vue extra sur la Méditerranée. A partir de 250€ la nuit.

Lu 2015 fois

Tags : cassis, rust
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias