TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Ces navires qui ont été coupés en deux pour gagner plus d’argent…

retour sur la jumboïsaton



Plutôt que de commander de nouveaux navires, certains armateurs ont fait le choix d'allonger les paquebots pour augmenter leur capacité.


Rédigé par François Défontaine le Mardi 26 Janvier 2021

Royal Viking Star lors de son lancement. - DR
Royal Viking Star lors de son lancement. - DR
Dans le passé, plusieurs compagnies de croisière ont choisi d'augmenter leur capacité en allongeant leurs navires actuels.

Connu sous le nom d'allongement (en anglais Jumboïsation), le processus d'agrandissement d'un navire de croisière consiste généralement à couper le navire en deux et à ajouter une nouvelle section intermédiaire, avec plus de cabines et de zones publiques.

Cette opération à pour but d’augmenter en un minimum de temps, la capacité d’un navire ou d’une flotte.

Moins onéreux qu’une construction neuve, la jumboïsation a eu le mérite dans certain cas d’améliorer la silhouette des navires, et dans d’autres cas de les rendre ridicules… à vous de juger !

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des navires qui ont subi cette opération dans le passé :

Le navire après allongement opérant sous le nom de black watch lors de son exploitation chez Fred Olson Cruises - DR
Le navire après allongement opérant sous le nom de black watch lors de son exploitation chez Fred Olson Cruises - DR
ROYAL VIKING SERIES
Les 3 élégants navires de Royal Viking Line sont les 3 premiers paquebots de l’ère moderne à avoir abandonné leur silhouette d’origine pour être rallongés très élégamment de 28 mètres près de 10 ans après leur lancement.

C’est tout d’abord le Royal Viking Star, premier de la série livrée en 1971 qui en 1981 a augmenté s’est agrandit, suivi l’année suivant par ces deux jumeaux. Ils sont aujourd’hui destinés à être hôtels flottants en Egypte ou en Turquie… nous verrons dans les mois à venir s’ils ne finissent pas plutôt sur les plages Turques ou indiennes.

HOMERIC
L'Homeric a été conçu durant la première moitié des années 1980. Le chantier naval Meyer Werft de Papenburg, en Allemagne de l'Ouest, a été choisi pour sa construction et a été livré à Home Lines le 6 mai 1986.

Après la vente du navire à la Holland America Line (et la vente de HAL elle-même à Carnival Corporation), l'ex-Homeric, désormais appelé Westerdam, est retourné chez Meyer Werft le 30 octobre 1989 pour des travaux de 84 millions de dollars. Le navire a été rallongé de 36,9m et beaucoup de ses intérieurs ont été reconstruits. Le carénage a été achevé le 12 mars de l’année suivante.

En 2002, il quitte Holland America et entre au service de Costa sous le nom de Costa Europa. Il quittera cette dernière en 2010 et deviendra respectivement Thomson Dream et Marella Dream. La crise du Covid 19 a eu raison de lui, sa vente à la ferraille a été confirmée récemment et est actuellement désarmé à Athènes.

Lu 2868 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance