TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Comment maîtriser l’essentiel du référencement naturel ?

Un extrait du livre d'Hervé Bloch




Rédigé par Hervé Bloch le Vendredi 27 Septembre 2013

Le contenu doit être engageant

Le contenu doit ensuite être au cœur de sa stratégie : un contenu de qualité et exclusif sera bénéfique pour le référencement et la popularité du site car il générera de nombreux liens entrants (linkbaiting).

Il permettra en outre de travailler la longue traîne avec des expressions spécifiques qui généreront un trafic certes plus faible, mais de meilleure qualité.

Or, pour les moteurs de recherche, la qualité d’un contenu est évaluée sur plusieurs critères. D’une part, il doit être correctement structuré, bien écrit et sans faute d’orthographe.

Les mots-clés définis dans le plan d’action doivent figurer dans le haut de la page, notamment parmi les 50 premiers mots suivant la balise <body>, et être couramment présents dans le texte (indice de densité). Le texte important doit être mis en exergue avec la balise <strong> et les liens pointant vers d’autres pages du site doivent utiliser les mots-clés appropriés.

Exemple : un lien pointant vers des formations sur le webmarketing pourrait être intitulé « formations webmarketing ».

Un contenu de qualité est également un contenu engageant, c'est-à-dire un contenu avec lequel les internautes passent du temps (durée de visite, nombre de pages) et qui ne souffre pas d’un taux de rebond important (nombre de visiteurs qui quittent le site en n’ayant vu qu’une seule page).

Enfin, à côté de contenus permanents, durables, les sites doivent aussi intégrer des contenus récents et actualisés régulièrement. Google attache désormais beaucoup plus d’importance à la fraîcheur des informations et favorise ainsi les sites qui évoluent fréquemment.

La dernière version de son algorithme, Freshness, privilégiera ainsi les contenus récents concernant les événements récurrents, les sujets d’actualité et les mises à jour fréquentes.

Travailler sur la popularité de son site

La popularité d’un site se mesure selon plusieurs critères. D’une part, un site bien positionné est un site de confiance : son nom de domaine est ancien et il est depuis longtemps référencé par Google.

Il fait par ailleurs référence dans son domaine. Ensuite, il est jugé référent par les moteurs de recherches car d’autres sites pointent vers ses pages.

Au-delà du nombre de liens entrants, c’est surtout la qualité de ces liens (texte utilisé, positionnement sur la page et réputation du site tiers) qui permettront d’optimiser son référencement.

Il est donc important pour les responsables marketing de proposer à des sites pertinents pour son activité des échanges de liens utilisant les mots-clés définis.

Enfin, la réputation d’un site, notamment sous l’angle social, est un critère de popularité. En particulier, les sites dont le contenu est largement partagé gagneront en référencement.

La stratégie de contenu est donc essentielle pour améliorer la pertinence de son site, le volume et la qualité des liens entrants, ainsi que l’engagement des visiteurs et des clients.

Il faut noter que Google personnalise de plus en plus les résultats de recherche et que, pour un internaute donné, les pages de résultats pourront varier jusqu’à 20%, en fonction de sa situation géographique, de son support (PC, mobile, tablette…), de sa langue, de son historique de navigation, de ses liens sociaux…

Un internaute peut aussi bloquer un site, s’il estime que les résultats ne correspondent pas à ses attentes. C’est un critère supplémentaire de personnalisation des résultats.

Si un grand nombre d’internautes bloquent un même site, ce dernier perdra par ailleurs en confiance et donc en popularité.

Il est important de signaler également que Google a beaucoup travaillé pour bannir la triche et qu’il est désormais très dangereux d’y avoir recours au risque d’être désindexé temporairement ou de manière permanente : pages différentes selon que le visiteur est humain ou robot (cloaking), achat de liens, contenu caché ou creux, spam de blogs, forums…

Mieux se positionner avec la recherche universelle

Dans un souci de toujours apporter à l’internaute les résultats de recherche les plus appropriés, Google a progressivement intégré de nouveaux types d’informations aux pages de résultats : photos, vidéos, actualités, produits, cartographie…

Ainsi, le mot-clé « appareil photo » renvoie à la fois vers des pages présentant des produits sur les sites d’e-commerce, mais aussi vers des images d’appareils et vers les résultats de Google Shopping comparant les sites marchands sur le produits « appareil photo ».

Cette recherche universelle est une opportunité supplémentaire d’améliorer son positionnement car la concurrence peut être moins forte sur ces formats que sur le classement d’un site Internet.

Il faut rappeler ici que YouTube est le 2ème moteur de recherche dans le monde. Pourquoi s’en passer ?

Par ailleurs, courant janvier 2012, Google a annoncé officiellement le lancement de « Search plus your world ». Il s’agit là aussi d’un enrichissement des résultats de recherche avec les contenus du média social de la firme de Mountain View : Google+.

Pour une requête donnée, un internaute obtiendra aussi bien les résultats du Web que les contenus que lui ou ses contacts auront partagé sur Google+ ou ceux que Google+ suggèrera à un individu compte tenu de ses centres d’intérêt.

Pour Google, c’est une réponse logique à la socialisation du Web d’une part et à la montée en puissance de Facebook d’autre part.

Le média social est déjà un challenger sérieux car il maîtrise de plus en plus les échanges entre les membres et peut donc suggérer à ses utilisateurs des contenus pertinents.

Pour les responsables marketing, cette évolution doit les pousser à accroître et optimiser leurs efforts en matière de stratégie d’influence.

1 2


Lu 4867 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Yannick Bouvard le 28/04/2014 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne connaissais pas cet ouvrage mais les témoignages des 30 acteurs du e-commerce ne peuvent être qu'intéressants concernant leur retour sur expérience de l'importance du référencement dans leur stratégie d'acquisition de traffic, en particulier dans le domaine du tourisme.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias