TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Costa Rica : vivez une expérience "martienne" à Porto Viejo

un glamping propose une expérience nature et animalière unique



Andrea Sanchez Campos, propriétaire du Glamping Dome, est une femme entreprenante. Il y a 4 ans, elle a importé des Etats Unis les structures imaginées par la NASA pour héberger sur Mars ses futurs spationautes et créé un glamping unique en son genre à Manzanilla (Porto Viejo). Outre l’originalité de l’habitat, elle respecte à la règle le protocole anti-Covid19 et propose une expérience qui allie respect de la nature et vie sauvage.


Rédigé par le Mardi 1 Décembre 2020

Andrea Sanchez Campos, propriétaire du Glamping Dome, une femme entreprenante /photo JDL
Andrea Sanchez Campos, propriétaire du Glamping Dome, une femme entreprenante /photo JDL
Vous avez toujours rêvé de dormir à la belle étoile en contemplant la voûte céleste et de vous réveiller au milieu de la jungle et des cris des animaux ? Alors le Glamping Dome va vous permettre d'exaucer votre rêve.

Quelques kilomètres après Porto Viejo, sur la route qui mène à Manzanilla, tournez à gauche quand vous voyez le panneau Glamping Dome. Andrea Sanchez Campos, vous y attend pour vous faire vivre une expérience originale, sinon inédite.

Immergé dans la biodiversité luxuriante de la réserve naturelle nationale de Gandoca-Manzanillo, au milieu de la jungle, et à moins de 200 mètres de la playa Chiquita dont le sable bordé de cocotiers s’étend à perte de vue, 6 ou 7 structures circulaires blanches tranchent sur le vert sombre des palmiers.

Des hautes futaies où logent quelques paresseux, tombe le cri guttural des singes hurleurs qui couvre le pépiement des toucans et des mille et une espèces qui peuplent les lieux.

Ces hébergements qui font penser aux Yourtes mongoles. Très espacées elles, disposent de tout le confort possible et font appel à des techniques sophistiquées pour la désinfection des lieux. Le rêve ne saurait effacer le risque sanitaire...

Que du bonheur pour les des fondus de nature et de vie sauvage

Un purificateur à l’ozone fait le “ménage” chaque jour dans les domes, posés sur des pilotis à environ 1,50m du sol et qui disposent, chacun, d’une salle de bain et d’une douche à l’italienne attenante.

Le petit déjeuner se prend à l’accueil, avec le protocole habituel : porte de masque, gel, lavage des mains, etc.

Ce Glamping est l’une des très rares structures du genre existant au Costa Rica. Très impliquée dans les questions environnementales et de protection de la nature et des animaux, Andrea est même partie prenante dans des associations de protection de certaines espèces de singes.

Pour l’instant la propriétaire n’est pas en mesure de proposer de l’électricité solaire à 100% sur l’ensemble de l’aire, mais elle ne désespère pas d’y arriver.

Pour les hôtes, forcément des fondus de nature et de vie sauvage c’est que du bonheur : s’endormir le soir en contemplant les étoiles à travers les parois transparentes et se réveiller aux aurores avec les facéties des primates qui font mille acrobaties dans les hautes futaies.

L’eau chaude de la côte caraïbe à 22 degrés vous attend 50 mètres plus loin, à gauche en sortant sur la plage par l'entrée des artistes. Les tarifs oscillent entre 110 et 160 euros pour deux personnes.

Costa Rica, le paradis si je veux !


Covid-19 : les dispositions en vigueur à l'aller et au retour

Pour se rendre au Costa Rica, il n'est plus besoin d'un PCR. En contrepartie les voyageurs devront disposer d'une assurance personnelle les couvrant pour un montant de 50 000 dollars. Une formulaire est également à remplir justifiant de l'assurance en question et d'un certain nombre d'informations. Le questionnaire se traduit par un QR Code à présenter au moment de l'embarquement ainsi que le justificatif de l'assurance.
Les motifs de déplacement à l'heure actuelle restent ceux prévus par les autorités françaises.
En rentrant en France, le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié fait obligation aux passagers de présenter au transporteur aérien ou maritime, avant leur départ, une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptôme d’infection à la covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le départ. Ils doivent porter un masque de protection.

En outre, ce décret prévoit que les personnes de onze ans ou plus voyageant par avion ou navire à destination de la France métropolitaine depuis le Costa Rica et ne sont pas en mesure de présenter à leur arrivée en France le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (par exemple test PCR), réalisé moins de 72 heures avant le départ ne concluant pas à une contamination par la covid-19, sont dirigées à l’aéroport ou au port vers un poste de contrôle sanitaire permettant la réalisation d’un tel examen.

Compte tenu de ces dispositions, il est fortement recommandé aux personnes de onze ans ou plus, en provenance du Costa Rica, si elles le peuvent localement, de réaliser ce test virologique, moins de 72 heures avant leur départ.

Lu 3003 fois

Tags : costa rica
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias