TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Crise du coronavirus : Pascale Fontenel-Personne milite pour une baisse des charges salariales et fiscales

La députée veut ouvrir le débat sur la création d’un ministère du tourisme



Députée de la Sarthe, mais aussi co-présidente du groupe "Tourisme" de l'Assemblée nationale, Pascale Fontenel-Personne revient, dans un communiqué, sur l'impact de la crise sanitaire et économique du secteur touristique et formule des propositions pour le secteur.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 11 Mars 2020

Pascale Fontenel-Personne : "ouvrons le débat de la création d’un ministère de plein exercice regroupant le monde des services et la filière touristique" - DR : Compte Twitter Pascale Fontenel-Personne
Pascale Fontenel-Personne : "ouvrons le débat de la création d’un ministère de plein exercice regroupant le monde des services et la filière touristique" - DR : Compte Twitter Pascale Fontenel-Personne
La députée Pascale Fontenel-Personne, par ailleurs co-présidente du groupe "Tourisme" de l'Assemblée nationale, dénonce dans un communiqué l'impact de la crise sanitaire et économique que traverse actuellement le secteur touristique en France.

En s'appuyant sur ses observations, mais aussi sur les remontées effectuées au niveau du Comité de filière tourisme (CFT), elle souhaite apporter des propositions pour le secteur. Des courriers ont été envoyés en ce sens au Premier Ministre.

"Après les attentats de 2015 et 2016, la crise des gilets jaunes de 2018, les mouvements sociaux de 2019, l’épidémie du COVID-19 vient asséner une fois encore l’économie française. Pour de nombreuses entreprises du secteur touristique et des services, cette crise pourrait être LE point de bascule entre l’agonie et la mort", écrit-elle dans le communiqué.

Pour une baisse, voire un effacement partiel des charges

Abordant les mesures proposées par le Ministre de l’Économie Bruno le Maire pour les acteurs économiques impactés par le coronavirus, notamment le report des charges salariales et fiscales, elle ajoute : "un report des charges ne compensera pas la diminution drastique du chiffre d’affaires définitivement perdu, cette aide temporaire agira ponctuellement sur la trésorerie actuelle de ces entreprises.

Une baisse des charges concernées, voire un effacement partiel à déterminer permettrait sans doute aux entreprises de respirer réellement et de se redresser ultérieurement. C’est en ce sens que je militerai auprès du Gouvernement
".

Elle évoque également une "possible réforme du secteur afin de pouvoir débrider le cheval de course touristique qu’est la marque France.

Pour s’adapter aux nouveaux marchés, permettre à nos entreprises de conserver/améliorer leur compétitivité et la qualité de leurs offres, ouvrons le débat de la création d’un ministère de plein exercice regroupant le monde des services et la filière touristique. Afin que le premier secteur économique français puisse être enfin entendu de manière durable
".

Lu 1278 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias